Jeu : le vrai ou faux sur les infractions sanctionnées lorsque vous êtes au volant depuis le 01 juillet - Auto-IES.com

Bienvenue sur Auto-ies.com

Jeu : le vrai ou faux sur les infractions sanctionnées lorsque vous êtes au volant depuis le 01 juillet

  • juillet 10, 2017
  • sur Alexandre

Le fameux " Boire ou conduire, il faut choisir " a-t-il vécu ?
Les rumeurs qui circulent sur la toile font état d'une réduction drastique de notre liberté au volant: depuis le premier juillet, ce serait désormais " Boire, fumer, manger, etc, etc, ou conduire, à vous de choisir ".
Petite revue de détail en cas de prise en flagrant délit.

  1. Vous rentrez de la plage et vous avez gardé vos tongs pour conduire. En cas de contrôle, l'Etat va vous soulager de 75€.
    FAUX. Aucune mention à ce sujet dans les nouveaux textes. Mais un orteil cassé suite à un freinage intempestif est fort douloureux. Quoi qu'il en soit, il est préférable de conduire avec des chaussures fermées pour avoir un meilleur contact avec les pédales.
  2. Vous êtes partie de chez vous un peu en catastrophe ce matin, une petite retouche de maquillage serait la bienvenue. Mais où se trouve donc votre trousse de maquillage ? Ah oui, bien sûr, dans la boîte à gants ! Tout en roulant vous vous penchez vers elle pour en sortir tout le nécessaire. Et vous allez gagner votre journée ! 75€ qui sortent presto de votre porte-monnaie.
    FAUX.
  3. Coup de chance vous avez réussi à sortir votre " matériel " sans vous faire remarquer, et vous vous lancez (toujours en roulant) pour ce menu chantier en orientant votre miroir. Gagné ! Cela vous allégera de 75€ si vous êtes dans le champs de vision d'un représentant de la loi.
    FAUX. Pour cet exemple et le précédent , cela reste à l'appréciation du verbalisateur. L'objectif reste d'interdire tout ce qui peut limiter le champs de vision du conducteur sauf l'utilisation de gps, caméra de recul et ordinateur de bord. Si la contravention tombe vous en serez quitte pour 1500€ et 3 points en moins sur votre permis de conduire. Mais pour votre sécurité et celles des autres usagers de la route, il est impératif de rester concentré uniquement sur la conduite.
  4. Une petite faim? Hop, vite fait je m'enfile un hot-dog au volant. Mais il va vous coûter cher le hot-dog ! Ticket de caisse 75€ .
    FAUX. Mais avouez que manger en roulant risque de nuire à la propreté de votre chère auto et à la votre ; vous aimez conduire assis sur des miettes ou avec un assortiment ketchup/moutarde sur la chemise ou le pantalon ?
  5. Après toutes ses émotions, allez ! une petite clope ! Mon fils lui, est derrière bien installé et sanglé dans son siège auto. Oui mais maintenant, interdit de fumer en présence d'un mineur dans l'auto. Sinon 68€. D'ailleurs pourquoi 68€ et pas 75€ comme pour les autres infractions nouvelles ? Mystère. La santé d'un enfant est-elle moins importante pour le législateur ?
    VRAI. Depuis le 28 mai 2016 vous encourrez une amende de 68€.
  6. Bon, ne nous laissons pas abattre. On va s'écouter un bonne tranche de musique. Ça va nous détendre. En plus le son particulièrement affûté de mon autoradio va animer la rue. Et bien, encore perdu 75€ au profit de la caisse de communauté comme on dirait au Monopoly. Plus 1500€ et 3 points si tout ce tintamarre sort d'une tablette ou d'un écran que vous regardez en conduisant.
    FAUX. Mais un peu de respect pour les autres n'a jamais fait de mal à personne. Mozart plaît à certain et AC/DC à d'autres. Soyez égoïste, dans votre voiture écoutez seulement pour vous.

Bien sûr, toutes ces " fausses nouvelles mesures " n'annulent pas les anciennes règles déjà en vigueur :
Tenir son téléphone en main reste à 135€ et 3 points ( déjà en vigueur depuis le 05 janvier 2012) Idem pour le port d'oreillettes ou d'un casque ( depuis le 28 juin 2015).
Alors, elle est pas belle la vie de conducteurs après ce nouveau jeu du VRAI/FAUX
Surtout lorsque justement on est encore en vie sur la route et qu'on souhaite le rester.
Alors Bonne Route et Longue Vie à vous ...et votre auto.

(Source: l'Argus du 04 juillet 2017 et démenti de la Sécurité Routière du 02 juillet 2017).

Laisser un commentaire