Bienvenue sur Auto-ies.com

VOITURE HYBRIDE, HYBRIDE RECHARGEABLE ET ELECTRIQUE QUELLES DIFFERENCES ?

  • octobre 10, 2019
  • sur Alexandre

Peu de gens le savent, mais les premières voitures hybrides ont commencé à circuler sur nos routes il y a plus de 20 ans et la première voiture à dépasser les 100 kmh était en…1899 un véhicule entièrement électrique. Finalement c’est bien le concept de l’hybride rechargeable qui est le plus récent.



Petit résumé des différentes motorisations électrifiées qui existent sur le marché à l’heure actuelle.

Hybride

La motorisation la plus répandue des trois, le moteur hybride qui combine un moteur à essence (parfois diesel) avec un moteur électrique. Ce dernier est alimenté par une batterie la plupart du temps au lithium-ion. L’avantage d’un moteur hybride est qu’il ne compte pas uniquement sur le moteur thermique pour propulser la voiture et par conséquent la motorisation traditionnelle peut être plus petite et plus économique. Grâce à l’apport du moteur électrique, le moteur à essence est moins sollicité et la consommation de carburant diminue.

 

Intéressant: Les performances sont généralement équivalentes à celles d’un moteur conventionnel de même puissance, et la seule réelle différence se retrouve au niveau des freins qui servent à recharger la batterie en récupérant l’énergie générée lors du freinage. On ressent donc une légère différence dans le comportement des freins, mais on s’habitue rapidement.En contrepartie, l’économie de carburant augmente considérablement avec un véhicule hybride par rapport à un véhicule à moteur thermique de puissance équivalente, mais le prix de l’hybride est supérieur.

 

Hybride rechargeable

Comme les véhicules hybrides, les hybrides rechargeables utilisent un moteur à essence combiné à un moteur électrique pour faire avancer les roues. Par contre, la batterie qui alimente le moteur électrique est plus grosse et permet donc à la motorisation électrique de d’intervenir plus longtemps. Il est donc possible de rouler en n’utilisant que le moteur électrique et ainsi sans consommer de carburant sur une courte distance.

 

Cette distance varie entre 15 et 85 kilomètres en fonction du modèle et de la technologie développée par le constructeur. Concrètement, cela signifie qu’il est possible pour beaucoup de conducteurs d’effectuer la grande majorité des déplacements quotidiens sans consommer de carburant, mais qu’il est aussi possible de parcourir de plus grandes distances sans problème, comme n’importe quelle autre voiture, car une fois la batterie à plat, le moteur à essence prendra le relais.

 

Pour beaucoup de conducteurs, un véhicule hybride rechargeable permet de se rendre au travail toute la semaine sans utiliser d’essence ce qui est un avantage certain. Cela dit, les véhicules hybrides rechargeables sont souvent plus onéreux, et il faut également prévoir l’installation (payante) d’une borne de chargement à domicile pour brancher le véhicule la nuit et recharger les batteries.

 

Tout électrique

La voiture électrique, comme son nom l’indique, fait appel uniquement à une motorisation électrique alimentée par une batterie avec une capacité encore plus grande qu’une voiture hybride ou hybride rechargeable. La majorité des voitures électriques sont en mesure de parcourir entre 150 et 300 kilomètres une fois la batterie pleinement rechargée, mais de nouveaux modèles sortis récemment poussent l’autonomie à plus de 400 kilomètres.. Les constructeurs semblent avoir compris qu’une autonomie de 100 kilomètres n’est pas suffisante pour les besoins de la majorité des consommateurs, et il faut s’attendre à voir de nouveaux modèles électriques qui vont repousser les limites de distance atteignable au cours des prochaines années.

 

L’avantage d’une voiture électrique est évidemment qu’on ne consomme pas d’essence. Le désavantage est qu’il faut planifier les déplacements plus longs et s’assurer qu’une borne de chargement se trouve sur l’itinéraire prévu. De plus, il faut souvent attendre quelques heures (il est possible de recharger plus rapidement avec des bornes plus performantes, mais celles-ci ne sont pas très répandues à l’heure actuelle) pour recharger son véhicule électrique ce qui allonge le temps de trajet.

 

Il faut donc faire des concessions. Certains propriétaires de véhicules électriques acceptent de les faire, tandis que d’autres attendent de voir arriver des modèles avec une plus grande autonomie et un prix raisonnable pour se convertir à cette technologie.

 

Conclusion

D’après une récente étude seuls 10% seulement des conducteurs français sont prêts à passer au tout électrique. La faute principalement au manque d’autonomie, à la durée de recharge et au manque de bornes de chargement sur notre territoire. Pour ceux qui veulent avancer (dans le sens de l’histoire?) l’hybride et l’hybride rechargeable sont peut-être la bonne solution en attendant les progrès que les ingénieurs feront obligatoirement faire au tout électrique dans les prochaines années.

Laisser un commentaire