Bienvenue sur Auto-ies.com

Tout savoir sur le Radar Urbain

  • mars 16, 2020
  • sur Alexandre

Dernier né dans la grande fratrie des radars, le radar urbain nous arrive. Ce petit frère du radar des champs, que l’on peut aussi baptiser le radar des villes est beaucoup plus performant (donc répressif) que son aîné. Effet Waouh assuré!



Quoi de neuf en terme de radar?

On connaissait les radars fixes, les radars autonomes et, depuis 2018, les radars tourelles, aujourd’hui, comme le beaujolais, le radar nouveau est arrivé. Ce modèle, conçu pour les centres-villes, est capable de verbaliser différents types d’infractions. Il peut s’installer sur du mobilier urbain et peut être déplacé très facilement, pour sévir alternativement dans plusieurs quartiers.

 

Comme pour les radars tourelles, l’Etat fait des économies de matériel. Sur 5 cabines, seulement 1 seule est réellement équipée d’un radar actif. Les autres sont de simples leurres de dissuasion. Encore une fois, la France est pionnière en la matière, car à ce jour, il n'existe pas de radar de ce type ailleurs dans le monde…

 

Radar Urbain, en savoir plus

Le radar est baptisé du délicieux acronyme “ETU”. Ces initiales voulant dire Equipement de Terrain Urbain, un raccourci de son vrai nom officiel « Equipement de contrôle multi-infractions déplaçable en environnement urbain ». Un nom qui à lui seul est tout un programme. Voilà, comme ça, vous savez déjà (presque) tout !

 

Il faut savoir aussi que deux modèles de radars urbains sont utilisés. En effet, le marché public pour ces appareils est partagé en deux parties, la première concerne les radars qui sont installés dans le nord de la France et la seconde ceux du sud. Comme une même entreprise ne peut se voir attribuer les deux marchés, deux modèles de radars vont donc se côtoyer.

 

Mais ce n'est pas tout, avec les radars urbains, l’état français innove également en disposant de la fourniture de radars factices. En effet, comme une cabine radar vide est facilement repérée et d'autant plus en agglomération, la sécurité routière a décidé également de faire installer des radars factices à l’intérieur des cabines! Et ces radars factices seront eux aussi déplacés de cabines en cabines…

 

On imagine que pour mieux tromper l'automobiliste, et encore une fois comme pour les radars tourelles, certaines cabines seront équipées d’une image de radar imprimée en 3D pour tromper les regards le plus avertis !

 

Le radar urbain verbalise quoi ?

Avec ce seul et même radar désormais une multitude d’infractions peuvent être relevées.
Et la liste des infractions concernées est aussi longue que celle des options chez un constructeur automobile allemand.

 

A savoir:
Le respect des vitesses, le franchissement des lignes blanches, des feux rouges, des stops, des passages pour piétons, l’arrêt sur les sas réservés au vélos. Mais il est aussi capable de détecter également le non-port de la ceinture, le téléphone au volant, le dépassement sur les voies cyclables, l’absence de casque pour les deux roues motorisés. Les excès de vitesse dans les deux sens (avec fonction discriminante), le non respect de la priorité piétons.

 

Cerise sur le gâteau, que vous soyez flashé ou pas, vous ne pourrez pas le savoir dans l'immédiat ! Le flash quand il se déclenche est infrarouge et donc invisible.

 

Restons positif, la météo très pluvieuse de cet hiver, n’incite pas aux folies routières même en centre ville ce qui devrait vous permettre de limiter vos potentielles infractions en la matière.

Laisser un commentaire