Bienvenue sur Auto-ies.com

PNEUS 4 SAISONS: VÉRITABLE INNOVATION OU HABILLAGE MARKETING

  • février 15, 2021
  • sur Alexandre

Selon les publicitaires, un pneu dit 4 saisons est un super pneu capable de bien se comporter tant en été (à des températures chaudes ou caniculaires) qu’en hiver (par temps froid ou très froid mais aussi et surtout sur la neige). En réalité, il ne peut être excellent dans tous les domaines, mais il doit offrir un certain compromis et des performances équilibrées. Les manufacturiers, eux-mêmes le reconnaissent, un pneu quatre saisons ne peut pas être aussi efficient qu’un profil été lorsque les températures sont hautes (+ de 30°), ni aussi performant qu’un pneu hiver sur route fortement enneigée. De quoi être déconcerté au moment du renouvellement de vos pneus.

 



Alors, étudions cela de plus près et essayons d’être le plus impartial possible !

 

Quelles sont les différences entre les enveloppes?

Désormais 3 types de pneus cohabitent: les classiques pneus “été” et pneus "hiver" et le plus récent le “quatre saisons”.

 

D’emblée, il faut se poser quelques questions sur l'utilisation. À quoi servent les pneus hiver et sont-ils vraiment utiles ? La réponse va vous scotcher: à moins de 7 degrés, la composition des pneus hiver (mélange tendre composé de caoutchouc et de silice) permet de conserver une meilleure élasticité de la gomme. L'accroche au sol est plus sécurisante à l’accélération et au freinage dans ces conditions avec un pneu hiver. Car vous l’ignorez peut-être mais en automne et en hiver, les distances de freinage peuvent être multipliées par 8. Oui vous avez bien lu “8”, en fonction de divers paramètres comme l'état de la route et le type de revêtement. comme le béton, l'asphalte… mais aussi des conditions météo: sec, pluie, neige, verglas…et encore l'état du pneumatique: neuf, usé, gonflé correctement ou pas…et enfin la catégorie du pneu: été, hiver, 4 saisons.

 

Envie de renseignements ?Contactez-nous

 

De la même façon pour l’été, à cause de sa définition, le pneu toutes saisons doit offrir de bonnes prestations sur sol sec. Cependant, il ne peut suivre la cadence d’un pneu été à cause, d'une part, de sa gomme supportant mal les hautes températures et, d'autre part, de son profil lamellisé.C’est un modèle qui affronte un compromis difficile: la souplesse nécessaire sous les 7 degrés est difficilement compatible avec la résistance aux fortes chaleurs.

 

Alors quel est le meilleur choix ?

Il est fonction de la région où vous habitez et de l’utilisation de votre voiture.
Sachez qu’Il va vous correspondre si:

 

  • Vous séjournez toujours dans des régions tempérées. Avec peu ou pas de neige ni de températures trop élevées en été.
  • Vous ne parcourez pas plus de 20.000 km/an car les profils 4 saisons s'usent plus vite que des pneus été.
  • Vous avez un budget plus strict et vous voulez éviter de payer deux jeux de pneus et un changement à chaque saison.

 

Dans tous les autres cas, la solution idéale est d'alterner pneus été et pneus hiver. Ces deux modèles seront toujours supérieurs aux pneus 4 saisons.

 

Pneus été et hiver: quel coût?

Des pneus hiver représentent un surcoût important (de 500 à 1000 euros en moyenne), il s’agit donc d’un achat mûrement étudié. Dans ce cas l’idéal est, même, de pouvoir s’offrir un second jeu de jantes et d’y faire monter les pneus hiver. Ils seront utilisés tant que la météo le justifie et préservent pendant ce temps les pneus été.

 

Quelques rappels de bon aloi:

  • Monter quatre pneus identiques pour garantir un bon comportement routier.
  • Ne jamais installer deux pneus hiver sur un essieu et deux "été" sur l'autre: le risque d'accident est extrême dans ce cas de figure.
  • Vérifier régulièrement la pression de vos pneus, et toujours à froid. Cela permet d'éviter l’usure prématurée et permet de gagner en adhérence.
  • Étalonner régulièrement la profondeur des sculptures: un pneu neuf dispose d'entailles d’environ 8 mm de profondeur. À 6 mm, la distance de freinage sur neige augmente de 20%, de 50 % à 4 mm et va jusqu'à 70% lorsqu'il n'y a plus que 2 mm de profondeur.

 

Important: les pneus neufs, en général, et les pneus neige en particulier, ont besoin d'un léger rodage de +/- 150 km sans grosses sollicitations pour devenir complètement efficients.

 

Un pneu s'use aussi sans rouler, il faut prévoir un maximum de 6 années d'utilisation, même si vous parcourez peu de kilomètres.
Attention à la date de fabrication représentée par la mention "DOT" sur le pneu: DOT 1217 signifie qu'il a été fabriqué la 12e semaine de 2017.
L'ABS, même pour une voiture dotée de pneus hiver, allonge considérablement la distance de freinage sur la neige et le verglas. Il faut penser à le désactiver (mais seulement) dans des conditions extrêmes.

 

Conclusion.

Globalement, d’après tous les essais vus sur la presse spécialisée, les pneus 4 saisons testés sont plus proches d'un pneu hiver que d'un pneu été. Leur profil lamellisé ne leur permet pas de garantir la même rigidité et donc un freinage et un comportement routier proche d'un profil été. En revanche, les quatre saisons se comportent plutôt bien sur le mouillé. La motricité et le freinage sur la neige sont aussi d'un bon niveau mais ils sont distancés en comportement par les pneus hiver.

 

En résumé, ils sont au top “nulle part et moyens partout”. Mais ils peuvent convenir pour ceux qui parcourent peu de kilomètres, et évoluent principalement dans des régions humides et parfois enneigées. Surtout, ils présentent un aspect pratique et économique non négligeable puisqu'ils évitent la problématique du stockage et l'achat de quatre pneus été et de quatre pneus hiver. A vous de juger !!!