Bienvenue sur Auto-ies.com

Nos conseils pratiques pour louer une voiture sans mauvaises surprises

  • août 6, 2018
  • sur Alexandre

Louer une voiture pour des vacances ou un simple déplacement est souvent source de surprises et parfois de conflits. Petit guide des us et coutumes de ce mode de déplacement.

 

Les conditions pour louer une voiture

Si vous avez 18 ans et venez d’obtenir votre permis de conduire, passez votre chemin!
Vous devez justifier d’au moins 21 ans et d’un minimum de 12 mois de permis de conduire pour pouvoir être accepté par le loueur. De plus si vous avez moins de 25 ans vous serez soumis à une assurance supplémentaire jeune conducteur (obligatoire).
Toujours à la rubrique “jeune”, certains véhicules (les 4X4 ou les grosses cylindrées) vous sont interdits par la plupart des sociétés de location sauf si vous avez plus de 25 ans et au moins 3 ans de permis de conduire.
Ces restrictions sont bien évidemment valable aussi pour les conducteurs supplémentaires.

Justificatifs à fournir

  • Une pièce d’identité.
  • Le permis de conduire.
  • Dans certains cas un justificatif de domicile.
  • Et surtout le précieux sésame... une carte bancaire.

 

La location

Le tarif tient compte de la catégorie du véhicule choisi. Une citadine est moins onéreuse qu’une compacte, elle-même moins chère qu’une familiale et ainsi de suite. Pensez à choisir en fonction du nombre de passagers transportés (et leurs bagages). Prenez aussi en compte le type de déplacement prévu; il est fatigant pour tous les participants de voyager façon sardines en boîte pendant des centaines de kilomètres. D’ailleurs il est bon de savoir que l’écart de prix entre deux catégories d’autos est souvent faible. Autant voyager confortablement.
Attention vous choisissez une catégorie de véhicule, pas un modèle précis. Le loueur vous annonce toujours “tel modèle ou équivalent”. Mais les bonnes surprises à ce sujet sont récurrentes. Parfois même vous allez bénéficier d’un surclassement. Exemple vous acquitterez le tarif d’une location pour une compacte et vous roulerez en familiale ou routière selon la disponibilité du parc de votre loueur ce jour-là.

 

Les suppléments

Sauf exception, le tarif inclut un kilométrage illimité et à minima une assurance dite au tiers. Les dommages faits aux autres seront donc indemnisés. Mais pas ceux encaissés par votre auto ou vous. Il est donc recommandé de souscrire quelques suppléments dont le rachat de franchise, la garantie la plus propice à provoquer chez vous une calvitie précoce !!!
Autres suppléments envisageables les sièges enfant, les GPS (mais Waze et Google existent et sont gratuits).

 

Les incontournables

Au moment de la livraison, faites bien le tour de l’engin et notez sur le document tout ce qui cloche (pare-brise abîmé, petits ou gros chocs). Sinon au retour c’est vous qui aurez à payer les réparations.
Point important, le plein de carburant. 2 possibilités s’offrent à vous: soit vous choisissez de restituer l’auto avec le plein refait ou bien vous préférez l’option rendre votre monture avec le réservoir le plus vide possible ce qui vous évite de chercher une station de carburant alors que l’heure de votre vol se rapproche. Ce point doit être impérativement notifié au début de la location.

 

Enfin derniers conseils

Méfiez-vous des comparateurs sur internet qui vous annoncent des tarifs miraculeux (à la sortie vous avez souvent de nombreux suppléments à régler sur place) et faites confiance le plus souvent possible aux grandes enseignes de location auto car celles-ci disposent de nombreuses agences (très pratique en cas d’imprévus comme les pannes, accidents ou crevaisons sur votre parcours) et ne faites appel aux loueurs locaux qu’avec beaucoup de prudence.

 
Bonnes vacances et profitez de l’occasion pour louer le cabriolet de vos rêves ou le 8 cylindres que vos finances ne pourraient encaisser autrement qu’en location. On a qu’une seule vie !!!

 
Credit photo: DroitFinance

 

Laisser un commentaire