Bienvenue sur Auto-ies.com

NISSAN QASHQAI 2019: QUOI DE NEUF!

  • octobre 21, 2019
  • sur Alexandre

Après un restylage intervenu en 2017, le SUV à succès de Nissan s’offre de nouveaux moteurs cette année. De quoi continuer à rester sur le podium de la catégorie des crossovers compacts. Un segment qui représente actuellement ⅓ des ventes de voitures neuves.



Intérieur et extérieur du Qashqai

Du point de vue du design, le Qashqai reste dans la course. Les modifications apportées en 2017 (élargissement de la calandre, optiques plus étirées…) lui ont redonné du tonus. À bord, les changements sont moins visibles, mais l'arrivée de la nouvelle interface pour le système multimédia renforce son capital sympathie, tout comme l'enrichissement de la dotation d'équipement: régulateur et limiteur de vitesse, frein de parking électrique avec arrêt automatique (plus besoin de laisser le pied appuyé sur le frein) et système complet d'aides au stationnement (avec la vue du haut du véhicule, des caméras à l'avant et à l'arrière et une dernière surveillant le flanc droit pour éviter de rayer ses jantes).

A noter que le système de conduite semi-autonome qui associe maintien dans la voie et régulateur de vitesse adaptatif, est proposé depuis cet été sur les Qashqai équipés d'une boîte automatique...

 

La vraie nouveauté, les motorisations

Revue d’effectif des moteurs inchangés et des nouveaux.

 

En commençant par les diesel: D’abord le dCi 115 ch. Ce bloc manque un peu de puissance pour générer un réel agrément de conduite. Avec la boîte DCT à double embrayage, c'est un peu mieux, mais en charge, il ne faut pas s'attendre à des miracles. En revanche, la consommation affiche une grande sobriété. Puis vient le dCi 150 ch. Ce nouveau diesel est parfait pour les gros rouleurs. En effet, avec 150 ch et 340 Nm de couple, ce bloc affiche des prestations dynamiques. Il permet au Qashqai de se montrer à l'aise sur tous les terrains, et ce quelle que soit la charge transportée, à l’avant comme à l’arrière.

 

Voyons maintenant les essence: Le DIG-T 140 ch. On retrouve ici le moteur déjà vu sous le capot de plusieurs autres modèles tant chez Renault que chez Mercedes. Moderne, ce 4 cylindres est vraiment très plaisant à l'usage et sa puissance de 140 ch lui permet de revendiquer une grande polyvalence d'utilisation. À noter que ses bons chronos ne sont pas sanctionnés par une consommation indécente, puisqu’il faut tabler sur une moyenne de 7,6 l/100 km, ce qui, pour un SUV de ce format, est plutôt un bon résultat, la moyenne de la catégorie s'établissant à 7,9 l/100 km. Le DIG-T 160 ch. Toujours le même moteur, mais avec un peu plus de muscles et de rondeur. En matière d'agrément de conduite, on est plus à son aise sans que la consommation ne grimpe inconsidérément. Seulement + 0,2 l/100 km par rapport au DIG-T 140 ch, ce qui est une bonne surprise. La facture d’achat,, elle, augmente un peu plus sensiblement. À noter qu'avec la boîte DCT, le couple passe de 260 à 270 Nm.

 

En ce qui concerne les transmissions:

Dans ce domaine le Qashqai propose des mariages transmissions/motorisations bien choisis.

 

Du côté des boîtes manuelles:

D'origine, tous les moteurs du Qashqai sont associés à une boîte manuelle à 6 rapports. Pas désagréable, elle bénéficie d’un étagement tout à fait correct, mais en matière de douceur et de précision, on peut trouver mieux.

 

Pour les boîtes automatiques:

Sur le DIG-T 160 ch et le dCi 115 ch, Nissan propose une boîte à double embrayage. Baptisée DCT, elle compte 7 rapports et est facturée 1 600 €. Une somme! Mais l'agrément de conduite y gagne vraiment. Sur le dCi 150 ch 4x4, c'est la Xtronic à variation continue qui s'y colle (option elle aussi à 1 600 €). Là, c'est la douceur qui est à l'honneur.
A savoir. En ce qui concerne le système 4X4, seul le dCi 150 ch peut être associé à une transmission intégrale, cette dernière étant facturée 1 900 €. Un choix idéal pour la montagne et quelques escapades hors bitume.

 

Les différents niveaux de finition du Qashqai:

  • Visia. En entrée de gamme, le Qashqai se montre généreux en matière d'équipement, notamment pour tout ce qui touche à la sécurité et les assistances à la conduite. En revanche, côté présentation, l'ensemble manque un peu de charme. Cette finition n'est disponible qu'avec les moteurs dCi 115 ch et DIG-T 140 ch.
  • Acenta. Facturée 2 300 € de plus que la Visia, l'Acenta apporte quelques petits plus en matière d'équipement (climatisation automatique bizone, antibrouillards, déclenchement automatique des phares et des essuie-glaces…). Côté esthétique, la dotation des jantes alliage (17 pouces), du volant cuir et des inserts laqués sur la planche de bord rend l'ensemble plus riche. À partir de cette finition tous les blocs moteur sont disponibles.
  • N-Connecta. Il faut débourser 1 800 € pour passer de la finition Acenta à la N-Connecta. Cette rallonge est justifiée par l'arrivée de série, en plus des points mentionnés ci-dessus, des jantes alliage 18 pouces, des vitres AR surteintées, d'inserts argent sur la planche de bord et du GPS.
  • Tekna/Tekna+. Entre les finitions N-Connecta et Tekna, l'écart est de 2 100 €. Ce supplément s'explique par un enrichissement important de la dotation d'équipement (pare-brise chauffant, feux à LED, sièges AV chauffants…), mais aussi parce que ce niveau bénéficie d’une présentation encore plus flatteuse comprenant notamment une sellerie mixte cuir/tissu. Sur la Tekna+, on trouve en plus : une sellerie cuir, des sièges AV à réglages électriques et un ensemble audio signé Bose. Tous ces ajouts demandent un supplément de 2 250 €.

 

Des options pour le Qashqai?

Comme souvent chez Nissan la liste des options est courte mais intéressante.

 

  • Pack Sécurité plus (800 €). Ce pack est proposé en option sur la finition N-Connecta (de série sur Tekna et Tekna+). Il comprend un système de stationnement automatique, une alerte anti-collision avec détection des objets en mouvement, la surveillance des angles morts et le détecteur de fatigue. Ce pack vient en complément de l'alerte de franchissement de ligne, de la reconnaissance des panneaux, du freinage d'urgence avec détection des piétons, qui sont montés en série sur l'ensemble de la gamme.
  • Pack Navi (1 100 €). Ce pack est réservé à la finition Acenta.Comme son nom l’indique, le pack Navi propose un système de navigation. Ce dernier se pilote via un écran tactile de 7 pouces. Il intègre la fonction info-trafic et une carte Europe 3D. À noter que la caméra de recul fait également partie de ce pack, tout comme l'antenne "aileron de requin" et les vitres arrière (+ lunette) surteintées.

 

Pour être tout à fait complet, rappelons aussi qu’il existe aussi un choix d’accessoires: On trouve ici plusieurs possibilités de personnalisation originales. Par exemple le Design Line qui intègre des baguettes de protection au niveau des bas de portières et du hayon, ainsi que des coques de rétroviseurs spécifiques. Deux teintes sont disponibles (noir laqué et chrome). Pour les amateurs d'outdoor, Nissan propose le Pack Crossover qui se compose de boucliers munis de protections couleur chrome, mat ou noir laqué. Toujours pour les boucliers, Nissan propose astucieusement des films de protection qui préservent des rayures et protègent le seuil de chargement.

 

Conclusion

Nissan sait qu’avec son Qashqai il tient là une pépite. Touches après touches, il réussit à maintenir son SUV au top. Souhaitons lui de continuer avec autant de succès pendant de nombreuses années encore.

Laisser un commentaire