Les marques automobiles disparues : DAF - Auto-IES.com

Bienvenue sur Auto-ies.com

Les marques automobiles disparues : DAF

  • mars 17, 2017
  • sur Alexandre

Fondée en 1928 aux Pays Bas par les frères Van Doorne l'entreprise DAF (Van Doorne's Aanhangenwagen Fabriek NV) se consacre d'abord à la fabrication de remorques, châssis et transmissions intégrales pour les camions militaires de l'armée.

Les débuts de la marque

A la fin des années 30, DAF se lance dans la production de véhicules utilitaires. Dans les années 50, un pas de plus est franchi avec la production de moteurs en association avec le britannique Leyland. Puis en 1958 sort la première voiture de tourisme la DAF 600 (présentée en avant première au salon d'Amsterdam 1957) dont 800 000 modèles seront produits.

La 600 une petite auto originale et pratique. Mue par un bicylindre à plat de 600 cm3 développant 22ch. Elle propose une boîte automatique, ce qui est peu commun pour l'époque car ce type de boîte est plutôt marié alors avec de gros moteurs. Cette boîte à variateur (comme sur une mobylette) dite "variomatic" est l'ancêtre des actuelles CVT. Cette bizarre transmission valut à la DAF 600 le surnom de "voitures aux cent vitesses".

En 1967, montée en puissance avec un moteur RENAULT de 1100 cm3 pour équiper les modèles DAF 33 et DAF 44.

DAF 44 DAF 44

Au plus fort de leur succès la marque sort aussi un break et un coupé, et un département compétition propulse même quelques voitures en rallye.

Forte de concurrence dans les années 70

Le début des années 70 voient de nombreux concurrents sortir à leur tour de petites voitures mais plus modernes et à la philosophie moins rustique que les DAF. La branche automobile du groupe se retrouve en difficulté et décide de se consacrer exclusivement à la production de poids lourds.

VOLVO en profite et rachète la branche voiture particulière en 1976 en récupérant la production de la 66 et le projet de "grosse" DAF qui sortira ensuite sous le nom de VOLVO 343.

DAF 66 DAF 66

DAF auto reste dans l'histoire comme le constructeur qui a démocratisé la boîte automatique, mais trop tôt car dans les sixties et seventies utiliser ce type de transmission vous cataloguait d'emblée comme un petit vieux pas à l'aise au volant ou un incompétent de la conduite.

Photos: Wikipedia

1 commentaire

  • MARNET

    j'ai eu une DAF 44 en 1971 que j'ai gardé 4 ans sans aucun problème ensuite en 1980 j'ai réussi a trouver une DAF 33 en bonne état pour mon épouse qui était enceinte et qui ne voulait plus conduire sa moto . nous l'avons gardé 5 ans ... c’était des moteurs increvables et le système VARIOMATIQUE ne nous a jamais posé de soucis .... BRAVO DAF

Laisser un commentaire