Bienvenue sur Auto-ies.com

LE GROUPE FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES

  • septembre 25, 2019
  • sur Alexandre

Depuis quelques mois le groupe FCA fait beaucoup parler de lui dans les médias. Il est vrai c’est un joli parti que quelques autres constructeurs (notamment les français) aimeraient bien épouser.
Pour l’instant aucun prétendant n’a pu lui passer la bague au doigt…



Fiat Chrysler Automobiles NV, l’historique

FCA est une société italo-américaine, de droit néerlandais, créée par Fiat à la suite du rachat à 100 % du groupe Chrysler en janvier 2014.
La fusion entre Fiat et Chrysler est adoptée par l'assemblée des actionnaires de Fiat le 1er août 2014. Le groupe rassemble les marques Fiat, Ferrari, Alfa Romeo, Lancia, Maserati, Abarth, Jeep, Chrysler, Dodge.

 

  • En juillet 2014, Fiat Chrysler Automobiles et Mitsubishi Motors forment un partenariat en Amérique du Nord pour produire des voitures citadines
  • Le 29 octobre 2014, Fiat Chrysler Automobiles annonce son intention de scinder Ferrari, en introduisant de 10 à 20 % de Ferrari en bourse, le restant étant redistribué aux actionnaires de Fiat Chrysler Automobiles. Il espère ainsi dégager 2,25 milliards d'euros par cette vente.
  • Le 3 décembre 2015, les actionnaires de Fiat Chrysler Automobiles approuvent la scission entre le constructeur et sa filiale Ferrari.
  • Le 1er juin 2018, Sergio Marchionne présente à Balocco en Italie un nouveau plan stratégique courant sur quatre ans, jusqu'en 2022. Il concerne les marques Alfa Romeo et RAM. Selon Marchionne, le but du groupe FCA est de se concentrer sur les marques à forts volumes qui génèrent des marges. Le plan sera centré sur les SUV et les voitures électriques.
  • Le 21 juillet 2018, le directeur général de FCA, Marchionne est soudainement remplacé dans tous ses postes. Sergio Marchionne décède le 25 juillet 2018, à l'âge de 66 ans
  • Le 27 mars 2019, le Financial Times révèle que Renault envisage d'entrer en discussions avec le groupe pour évaluer la possibilité d'un rapprochement entre les deux groupes
  • Dans la nuit du mercredi 5 juin au jeudi 6 juin 2019, le groupe FCA fait savoir qu'il retire l'offre de fusion avec le groupe Renault. Le constructeur Fiat Chrysler justifie ce retrait par le fait que les conditions politiques ne sont pas réunies et rejette donc les torts sur le gouvernement français.
  • Il faut savoir qu’entre temps la belle avait promis alliance avec un autre beau gosse français, PSA l’autre poids lourd gaulois. Mais les discussions vont capoter elles-aussi.

 

ET MAINTENANT QUEL AVENIR POUR FCA?

“Tout peut arriver !”. C’est un peu le sens de ce qu’avait annonçé Sergio Marchionne, qui avait affirmé que dans les années à venir, il ne resterait plus que 5 à 6 groupes automobiles, les autres étant voués à disparaître. FCA s’apprête-t-il à connaître un destin similaire ? Pour l’heure, rien n’est joué, mais il semblerait que l’expression de « mariage » soit tout à fait adapté, laissant plutôt entrevoir une collaboration plutôt qu’un rachat pur et simple. En effet, les deux organisations sont toutes deux complémentaires, ayant chacun leurs territoires de prédilection : l’Europe pour PSA, l’Amérique du Nord pour FCA, vrai faiblesse du groupe français.

 

Mais alors, quel est l’intérêt d’un tel rapprochement pour ces deux poids-lourds, qui auraient pu former le 4ème groupe mondial ? Pour FCA, qui a du mal à se conformer aux normes environnementales imposées par Bruxelles le but était de profiter du savoir-faire de PSA en matière d’électrification, en héritant par exemple de ses nouvelles plateformes, avec l’e-CMP de la nouvelle e-208 notamment pour de futures citadines. De son côté,PSA pourrait, quant à lui, profiter de son partenariat avec FCA pour faire son retour aux USA, marché qu’il avait délaissé depuis plus de 28 ans et qu’il souhaite désormais ré-investir avec sa marque au Lion.

 

L’investissement de 4,5 milliards de dollars réalisé par le groupe italo-américain dans le cadre de la construction d’un nouveau site de production pourrait alors également profiter à PSA. Depuis quelques mois, les alliances et rapprochements se développent de plus en plus, avec notamment un partenariat entre VW et Ford annoncé en janvier dernier ou encore Mercedes-Benz et BMW qui s’associent pour développer de nouvelles solutions de mobilité via un investissement d’un milliard de dollars. De son côté, PSA pourrait également choisir de se lier à Jaguar-Land Rover mais là encore, tout n’est que rumeurs, et seul le temps…

 

Conclusion

Le sens de l’histoire sur la planète automobile est au regroupement. Mais qui mangera qui? Les prochains mois nous promettent d’être saignants!

Laisser un commentaire