Bienvenue sur Auto-ies.com

L’ART DU RECYCLAGE: COMMENT FAIRE DU NEUF AVEC DE VIEILLES BORNES

  • octobre 22, 2018
  • sur Alexandre

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de véhicules électriques dans la capitale. Actuellement pour eux quotidiennement trouver un point de recharge disponible s’assimile à un éprouvant jeu de piste. Une bouffée d’oxygène va leur être proposée. De nouvelles bornes de charge vont être mises en service. Au total 1000 bornes dès le mois de décembre.


 

Quelle est la situation actuelle?

Depuis l’arrêt du système Autolib en juillet, les 6200 bornes de recharge électrique de Bolloré ont été désactivées. Pour l’avenir de cette source d’approvisionnement plusieurs scénarios sont sur la table dont la destruction des bornes abandonnées ou leur remise en service. Mais les conflits en cours avec l’ancien actionnaire d’Autolib peuvent encore s’étaler sur plusieurs mois ou années. Or le besoin en points de recharge supplémentaires dans la capitale est de plus en plus évident. Les possesseurs de voitures électriques dans Paris sont actuellement très dépourvus, puisque aujourd’hui ne subsistent que les bornes Belib installées avec le concours de la Mairie de Paris. Celles-ci peu nombreuses (86 stations et uniquement dans Paris intra-muros) sont en outre souvent hors service. “Cela reste compliqué de se recharger. Le réseau Belib n’offrant pas encore une grande qualité de service”: dit Yoann Nussbaumer. Il est le concepteur de Chargemap, une application et un site de référence pour trouver une borne de recharge. La communauté d’utilisateurs de son site fait souvent remonter les problèmes rencontrés pour pouvoir recharger.
 

Le jeux des 1000 bornes

Rien à voir avec le célèbre jeu de cartes de notre enfance. Mais c’est effectivement la Mairie de Paris qui a les cartes en main ! et elle a trouvé une solution “provisoire”. La réouverture expresse de 1000 bornes (ex-Autolib) en décembre vient donc d’être annoncée très
officiellement. L’accès à ces bornes sera ouvert aux particuliers comme aux professionnels moyennant un abonnement de 10€ par mois pour un accès illimité. Seul bémol, les bornes ne délivrent qu’une puissance de 3kW (comme sur une prise domestique) qui imposent des temps de charge très long pour les véhicules à grande capacité.
Une réouverture partielle des vieilles bornes est donc bienvenue même dans ces conditions.
 

Des questions restent posées

Pour l’instant à un mois et demi du démarrage on est seulement au stade de l’annonce et plusieurs points restent sans réponses:
Qui sera l’interlocuteur pour les abonnés? Mairie de Paris ou prestataire?
Où pourra-t-on souscrire à cette offre ?
Qui va délivrer le badge pour pouvoir lancer la recharge ?
Est-il prévu ensuite une modification des bornes pour fournir plusieurs vitesses de charge comme cela existe déjà sur d’autres bornes?
 

Conclusion

Alors que Paris prévoit d'interdire les véhicules diesel en 2024 et de n'autoriser que des véhicules électrifiés (voitures 100% électriques et hybrides) à circuler dans la capitale à partir de 2030, il est urgent d'offrir une infrastructure de recharge performante pour préparer cette transition.

 

Laisser un commentaire