Bienvenue sur Auto-ies.com

Est-ce le bon moment pour changer de voiture ?

  • décembre 3, 2021
  • sur Mayra

Entre, d’une part, les évolutions législatives encourageant le passage à la voiture électrique, accompagnée de différentes aides et, d’autre part, les besoins différents de chacun, il est temps de se poser la question. Faut-il remplacer sa voiture maintenant ou attendre ? Est-ce le bon moment pour passer à l’électrique ? Quelles sont les autres solutions qui s’offrent à vous à l’heure actuelle ?



Choisir la voiture électrique : le bon moment pour obtenir des aides ?

L’engouement pour la voiture électrique est de plus en plus fort. Cela s’explique par trois raisons principales. Tout d’abord, l’autonomie des nouveaux modèles permet, pour la plupart, de parcourir au moins 280 km sur une seule charge, hors autoroute. C’était une des inquiétudes principales des potentiels acheteurs jusque-là. Si certains ne veulent pas franchir le pas, car les voitures électriques les plus accessibles n’offrent pas encore assez d’autonomie, rares sont ceux qui ont réellement besoin de plus de 300 km d’autonomie sur une charge. Il faut plutôt se renseigner sur la vitesse de charge sur les bornes rapides que l’on trouve sur les grands axes et sur autoroute.

 

Le second point était le manque de modèles disponibles. Limité à Tesla ou à quelques modèles allant de la Zoé de Renault ou de modèle coréen de chez Kia jusqu’à il y a encore peu de temps, tous les grands constructeurs ont changé leur fusil d’épaule. La transition énergétique se fait au sein des gammes. Les grands noms proposent plusieurs modèles que ce soit chez Renault, chez Volkswagen ou même chez les constructeurs premium tels que Mercedes ou Audi. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

 

Enfin, point non négligeable, le prix des voitures électriques est élevé. Il semble pour beaucoup irréaliste de payer plus de 32 000 € pour une simple citadine qui se vend à moitié prix avec un moteur essence. Cependant, il faut tenir compte du prix de l’électricité, qui même si elle augmente régulièrement, permet de se déplacer pour un coût beaucoup plus faible que le gasoil ou l’essence. De plus, en France, le bonus écologique de 6 000 € et la prime à la conversion pour l’envoi à la casse d’un ancien modèle jugé trop polluant, aide à rendre plus accessible la voiture électrique. Des aides locales peuvent se cumuler aux deux précédentes, notamment à Paris ou dans le sud de la France pour ne citer que celles-ci. Rouler en voiture électrique n’est plus réservé aux plus fortunés.

 

2035, fin des moteurs thermiques : est-ce une réalité ?

Entre la mise en place des Zones à faibles émissions, plus connues sous le terme ZFE, et la fin annoncée de la commercialisation des moteurs thermiques en 2035, il faut réfléchir à la motorisation à acheter aujourd’hui. Le gouvernement français a acté la fin des moteurs thermiques en 2035 comme de nombreux pays dans le monde qui affichent également une volonté claire de supprimer cette source de pollution.

 

L’achat d’une voiture essence ou diesel aujourd’hui peut inquiéter sur sa valeur sur le marché de l’occasion dans quelques années à l’aube de cette interdiction qui plane sur 2035. Il faut cependant relativiser ce point. Si les modèles neufs thermiques seront interdits à la vente, la revente d’occasion et l’usage des voitures ne seront pas interdits pour autant. Il est évident qu’une voiture vendue en 2034 ne devra pas finir à la casse l’année suivante.

 

Le seul véritable problème qui se pose avec les motorisations thermiques et les hybrides simples sera l’accès à certaines zones. Les ZFE qui commencent à se répandre un peu partout en France dans les métropoles gagnent du terrain. Paris, Lyon, Grenoble sont concernés, mais le gouvernement veut accélérer l’étendue de ses restrictions à toutes les aires urbaines de plus de 100 000 habitants. Ainsi des villes comme Mâcon, Bourges ou Rennes seront rapidement concernées. Seules les voitures électriques ou hybrides rechargeables pourront pénétrer dans ces zones réservées.

 

À court terme, quelle voiture acheter en essence ?

Les constructeurs ayant accentué leurs efforts dans le développement de leur gamme de voitures électriques, les motorisations diesel, jugées trop polluantes par nos élites, sont fortement délaissées. Il n’y a pratiquement plus aucune nouvelle motorisation fonctionnant au gasoil de développée aujourd’hui.

 

Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas passer à l’électrique ou à l’hybride rechargeable, il existe des motorisations essence couplées à une hybridation légère qui, via un alternodémarreur, permet de faire baisser la consommation et, en conséquence, la pollution émise. La baisse du CO2 permet souvent d’échapper au malus écologique sur de nombreux modèles tout en réalisant des économies de carburant.

 

Une autre alternative, particulièrement pertinente, est d’opter pour une motorisation compatible avec le superéthanol E85. Ce carburant est vendu la moitié du prix du SP95 E10 à la pompe. Le nombre de stations-services en distribuant ne cesse de progresser dans l’hexagone. Ford vient de lancer toute une gamme compatible avec ce carburant sous l’appellation Flexifuel. Vous pouvez mettre dans ces véhicules aussi bien du SP95 que de l’E85.

 

A la recherche d'une voiture neuve pas chère ? Retrouvez toutes nos offres

 

Top 5 des voitures à choisir actuellement

Si l’offre est large avec ces nouvelles motorisations, il n’est pas évident de choisir le bon modèle. L’usage qu’en fera chacun est souvent bien différent. Voici quelques modèles qui ont retenu notre attention en fonction de différents usages :

 

  • Renault Zoé R135 : une citadine électrique avec un grand coffre et une belle autonomie de près de 400 km WLTP. Idéale en ville comme à la campagne pour des déplacements quotidiens allant jusqu’à 100 km.
  • Ford Puma Flexifuel E85 : un SUV urbain qui voit son coût de roulage fortement baissé face à son équivalent essence. Un gabarit compact, mais un habitacle généreux pour accueillir une famille.
  • Toyota Yaris Cross Hybride : compacte, elle se faufile en ville avec aisance, sa garde au sol surélevée offre une bonne visibilité et lui permet de sortir des grands axes avec aisance pour un week-end à la campagne.
  • Peugeot 308 Hybride rechargeable : une familiale compacte qui réunit un moteur thermique essence performant à l’autonomie électrique idéale pour naviguer dans les ZFE.
  • Peugeot 3008 Hybride rechargeable : le SUV familial offre un habitacle spacieux et un grand coffre. Un excellent choix comme voiture principale avec de bonnes aptitudes de routière pour les grands trajets.