Bienvenue sur Auto-ies.com

Essai Peugeot 5008

  • janvier 20, 2020
  • sur Alexandre

Grand frère (par la taille) du 3008, le Peugeot 5008 a abandonné son aspect monospace d’antan pour devenir un aguichant SUV 7 places. Découverte de ce nouveau véhicule au succès annoncé.



Le Peugeot 5008 vu de l’extérieur

Son dessin est très proche de celui du 3008, les deux modèles utilisent pour trois quarts les mêmes pièces. La face avant est similaire mais l’arrière et surtout le profil différencient bien le “grand”. Plus long de 19 cm que son petit frère, le 5008 gagne même 11 cm par rapport l‘ancienne génération très typée monospace. A l’arrière le dessin du 5008 est beaucoup plus droit et taillé à la serpe que le 3008. Le bombage du coffre adoucit quand même la descente du hayon en la rendant moins verticale tout en grappillant quelques litres pour le volume de chargement.

 

Le 5008 à l’intérieur

Le résultat est probant puisque le SUV peut se vanter de posséder la meilleure valeur du segment avec 702 litres (100 litres de plus qu'avant), et jusqu'à 780 litres en enlevant - très facilement - les deux sièges de la troisième rangée. Une troisième rangée seulement utilisable sur de petits trajets à cause de son étroitesse. En revanche, la deuxième rangée est vaste et confortable. Elle se compose de trois sièges individuels, coulissants et escamotables, et offre un espace XXL à ses occupants. Sans oublier des équipements bienvenus et conservés du monde des monospaces comme les tablettes d'aviation juste au-dessus des rangements au dos des sièges. Et pour qui souhaite charger des objets volumineux, le 5008 offre la possibilité de rabattre tous les sièges, même celui passager, afin de charger un objet pouvant mesurer 3,20 m, ou encore d'obtenir un volume de chargement total de 1.940 litres. Habitable et modulable donc, mais aussi bien construit. La planche de bord est identique à celle du 3008, avec des matériaux de qualité et un bon assemblage. Sans oublier le très réussi i-cockpit et son instrumentation 100% numérique.

 

Le Peugeot 5008 sur la route

Le 5008 dispose des mêmes motorisations que le 3008. En essence des puissances qui offrent de 130 à 165 ch et en diesel de 100 à 180 ch. Ce dernier offre des prestations remarquables, mais il est réservé aux 5008 GT Line et GT, et exclusivement livré en transmission automatique EAT8. Rien de ridicule finalement car le 5008 est une réelle bonne surprise sur la route. Bien sûr, il est un peu moins dynamique que le 3008 du fait de ses kilos et ses centimètres supplémentaires, mais il se montre tout de même très agréable à conduire. Son comportement est tout à fait sain et sécurisant, de quoi rassurer les papas et mamans poules transportant leurs petites ou grandes familles.

 

Seule différence notable avec le 3008, son amortissement plus ferme, Pour un meilleur confort, il est préférable d'abandonner les jantes 19 pouces au profit d'un diamètre plus petit. En plus, en optant pour du 18 pouces, le 5008 peut bénéficier de l'Advanced Grip control, un contrôle de traction gérant la motricité sur les terrains les plus glissants. Un système désormais agrémenté d'une aide à la descente qui gère automatiquement la vitesse en pente à partir 3 km/h.

 

En revanche pas de transmission intégrale au menu. Pour cela il faut se tourner vers la version hybride qui doit apparaître dans les prochaines semaines. Si le 3008 dispose déjà depuis peu de l’hybridation rechargeable avec 225 et 300 ch, ce n’est pas encore le cas de son grand frère 5008. Son architecture à sièges rabattables sous le plancher complique l’adoption d’un moteur électrique à cet endroit même. Mais la miniaturisation de cette technologie, ainsi que l’arrivée de multiples concurrents sur le créneau, change la donne. Quitte à ce que le Peugeot 5008 se transforme en strict 5 places, dans un premier temps. Mais vraisemblablement et contrairement au 3008, le Peugeot 5008 hybride fera probablement l’impasse sur le bloc 300 ch, pas vraiment adapté à son créneau de véhicule à vocation familiale. Il se contentera, alors de la motorisation de 225 ch.

 

Conclusion

Le Peugeot 5008 est bien plus que la version familiale et rallongée du 3008. Il a sa propre personnalité et confirme le succès de la famille des SUV du constructeur sochalien.

Laisser un commentaire