Bienvenue sur Auto-ies.com

ESSAI NOUVEAU CAPTUR: L’âge de raison pour le SUV citadin de Renault

  • avril 20, 2020
  • sur Alexandre

Il y a 7 ans Renault avait pris tout le monde de vitesse en propulsant son petit SUV sur le devant de la scène. Depuis la concurrence sur ce segment est devenue féroce. Renault dégaine donc la deuxième génération de son SUV à succès.



Vu de l’extérieur le nouveau Captur est un charmeur

Avec une carrosserie toute nouvelle posée sur la plateforme CMF-B inaugurée par la Clio 5, le Captur de deuxième génération est plus long de 11 cm et plus large de 2 cm que celui qu’il remplace. Au dehors, il se distingue du précédent par de nouveaux projecteurs à diodes électroluminescentes copiés sur ceux de la mégane 4. Ils sont soulignés par la récente signature lumineuse, typique des dernières Renault. Autres nouveautés les feux arrières en forme de C et des boucliers inédits. Ce Captur impressionne avec ses grandes roues habillées de jantes qui culminent à 18 pouces. Au niveau du design général c’est une évolution carrosserie en douceur afin de ne pas désorienter les fidèles de la marque.

 

A bord du nouveau Captur on se sent bien

Le constructeur tricolore a habilement recyclé les trouvailles de l’ancien modèle: exemple la boîte à gants qui s’ouvre comme un tiroir de commode ou les revêtements des sièges qui se déhoussent. On note de nouvelles trouvailles tel le levier de vitesse flottant de la boîte automatique EDC qui permet de dégager un rangement sous la console centrale pour la recharge à induction des smartphones. Le nouveau Captur progresse aussi en terme d’équipements technologiques : les compteurs sont devenus numériques, le régulateur de vitesse, adaptatif, et la caméra permet une vision 360 degrés.

 

Comme pour la nouvelle née Clio 5, la qualité de finition progresse très fortement avec des plastiques intérieurs souples et agréables au toucher. Le nouveau système d'infodivertissement Easy Link (à partir du deuxième niveau de finition) se révèle fort convivial. Il bénéficie d'un écran tactile avec une logique d'interface de smartphone. Nouveauté, la commande de la climatisation est directement commandée via des boutons à affichage numérique, et la radio reste très accessible grâce à un commodo bien pratique disposé sous le volant.

 

Le volant est épais et tombe bien en main, l’assise allongée des fauteuils améliore grandement la position de conduite. Les passagers arrière gagnent de l'espace aux jambes, deux ports usb et une prise 12V. La banquette est coulissante pour permettre selon les besoins de choisir entre habitabilité et volume de coffre qui va de 536 litres à 1275 litres.

 

Les aides à la conduite ne sont pas en reste puisque, en vrac, on peut citer le régulateur de vitesse adaptatif et le recentrage dans la voie de circulation de 0 à 160 km/h, le commutateur automatique feux de route/feux de croisement, et pour se garer un système de visualisation à 360° pour fluidifier les manœuvres.

 

Du côté des motorisations. Du connu en thermique et du nouveau en hybride

Le nouveau venu dispose de trois blocs essence (1.0 TCe 100, 1.3 TCe 130 & 155) et de deux diesel (1.5 dCi 95 & 115). Ce choix est complété par une version hybride rechargeable essence électrique de 160 ch attendue pour très bientôt (initialement prévue en mai, le covid 19 risque d’en retarder la présentation). Grâce à une batterie de 9,8 kWh ce Captur E-TechPlug-in devrait offrir une autonomie 100 % électrique de 50 km pour une émission de CO2 de 32 g/km sur cycle WLTP.

 

A savoir, les motorisations d'entrée de gamme (TCe 100 et Blue dCi 95 ch) ne disposent que d'une boîte mécanique (5 rapports pour l'essence et 6 pour le Diesel). Les TCe 130 et Blue dCi 115 sont plus choyés puisqu’ils sont disponibles au choix en boîte manuelle 6 vitesses, ou en boîte double-embrayage automatique EDC7.

 

Le Captur sur la route (toute la sainte journée!)

Cette nouvelle mouture surprend par son dynamisme (qualité dont l’ancien modèle était dépourvu). Il est facile à piloter et agréable sur la route sans prise de roulis excessive. La direction permet des trajectoires au cordeau tandis que l'amortissement freine les mouvements de caisse. En revanche le filtrage manque de rigueur (surtout à basse vitesse) et le confort est limite spartiate lorsque ce SUV est chaussé avec les jantes de 18 pouces.
Le freinage quant à lui est très efficace malgré la présence peu moderne de freins à tambours pour les roues arrière sur toutes les finitions et motorisations…

 

Je t’aime, moi non plus

Agréable à vivre, pratique, performant et confortable, le nouveau Captur est un engin séduisant. En hausse, la qualité de fabrication, l’habitabilité et le dynamisme.
En revanche le confort est en baisse.

2 commentaires

  • Morlat Pascal

    Bonjour,

    Une question, à quand la renault Captur Hybride rechargeable à votre catalogue ?

    Merci pour votre réponse

    Bien cordialement

    Pascal MORLAT

    • Alexandre

      Bonjour,
      Notre catalogue évolue quotidiennement. Nous aurons de plus en plus d'hybride et bientôt des voitures électrique. Bien à vous

Laisser un commentaire