Bienvenue sur Auto-ies.com

ESSAI KIA XCeed

  • mars 2, 2020
  • sur Alexandre

KIA ne s’arrête plus et enrichi sa gamme Ceed d’un cross-over, le XCeed. Par rapport à la berline et au break, il est annoncé plus vaste et plus confortable que le reste de la famille.
Qu’en est-il exactement ?



Vu de l’extérieur

Ses concepteurs ont réussi l’exploit de dessiner un SUV qui ressemble à un coupé. Sa ligne de toit s’évase vers le bas et se termine par un hayon particulièrement incliné.
Un aspect compact et costaud.

 

Sa calandre ? La fameuse calandre maison dite “Tiger Nose” mais en plus large et encore plus vertical. Des optiques full LED effilées complètent la face avant. Elles encadrent un capot nervuré. Les boucliers arborent des finitions en aluminium satiné. La garde au sol est surélevée de 44 mm et des barres de toit et des protections ont été ajoutées pour un look plus baroudeur.

 

A l’arrière on découvre une belle signature lumineuse et le nom du modèle inscrit en lettre au format XL.
Une automobile d’aspect élégant et classieux.

 

A bord du XCeed

A l’intérieur, beaucoup moins d'originalité puisque la planche de bord est celle de la berline Ceed. Il en ressort une sobriété monacale, mais aussi une belle qualité des matériaux , ainsi que des assemblages et une ergonomie bien pensés.

 

De série la coréenne offre des aides à la conduite à foison: l'aide au maintien dans la file, le système de freinage d'urgence avec détection des voitures et des piétons, l'alerte de franchissement de ligne ou enfin la caméra de recul.

 

Pour les versions hautes l’offre va même jusqu’à l'aide au stationnement, la reconnaissance des panneaux, le système de surveillance des angles morts ou encore le système de détection de trafic arrière.

 

Le système d'info-divertissement central est tactile avec une dalle de 10''. Il est compatible avec AppleCarPlay et Android Auto.
Aux places arrière, l'habitabilité est vraiment moyenne, mais la garde au toit progresse légèrement.

 

Au chapitre de la modularité, la banquette est rabattable 40/20/40 et le volume du coffre est en hausse de 31 litres. Il atteint désormais 426 l.

 

Les motorisations du XCeed

La motorisation vedette reste le moteur essence turbo de 140 chevaux. Un bloc souple et vif en ville et sur voies rapides. Capable d’atteindre les 200 km/h !!! grâce notamment à sa boîte double-embrayage à 7 rapports avec laquelle il est associé.
Pour le reste de l’offre essence on peut toujours compter sur le petit 120 ch essence, et le puissant 204 ch.
L’offre diesel repose sur le 115 et le 136 ch.

 

La nouveauté c’est l’apparition d’une version hybride rechargeable d'une autonomie de 60 km en tout électrique.Avec un moteur 1.6 essence assisté d'un bloc électrique de 44,5 kW. La puissance annoncée est de 141 ch avec un couple de 265 Nm.

 

Le XCEED sur la route

Ce SUV n’est pas un sportif mais le train avant s’en sort plutôt bien quelle que soit la puissance à faire passer sur la route. la direction se révèle précise pour un véhicule de ce type et le châssis accepte sans broncher les parcours sinueux. Le comportement global est très sain. Le XCeed est très confortable. Le compromis confort/ comportement est bien paramétré. Les irrégularités sont bien absorbées, la caisse reste bien stable dans les virages, et le roulis est faible.

 

Quand on hausse le rythme, le train arrière devient ludique, en se délestant facilement au lever de pied ou en virage serré. Mais ce n'est jamais dangereux, car de toute façon l'ESP (contrôle de trajectoire) reste aux commandes et surveille en permanence l'adhérence du train avant.

 

Conclusion

Au final, le bilan est positif et le XCeed apparaît tout simplement comme très agréable à conduire, très homogène. Un bon compagnon de route.

1 commentaire

Laisser un commentaire