Bienvenue sur Auto-ies.com

ESSAI FIAT 500 X

  • novembre 25, 2019
  • sur Alexandre

On ne change pas une recette qui rapporte. Mais FIAT sait que c’est avant tout pour sa bouille sympathique que beaucoup d’acheteurs craquent pour la 500 X. Alors du changement pour 2019 oui … mais dans la continuité.



FIAT 500 X l’heure du restylage

Lancée en 2014, la FIAT 500 X est un petit crossover tout en rondeurs qui partage sa plateforme avec la Jeep Renegade. Positionné sur un créneau âprement disputé où l'on retrouve notamment les Renault Captur, Citroën C3 Aircross et autres Peugeot 2008. Pour tenter de grignoter quelques précieuses parts de marché, FIAT a récemment offert un léger restylage à son chouchou, qui en plus de son look discrètement retouché, offre quelques nouveautés technologiques que nous allons découvrir.

 

Pour ce relooking, FIAT ne cache pas la filiation de sa 500 X avec la petite FIAT 500. En scrutant attentivement cette nouvelle version, on trouve donc sans surprise une nouvelle signature lumineuse à l'avant, avec des feux de jour à LED en double arc, ainsi que des phares full LED qui font leur apparition en option. À l'arrière, les feux se rapprochent également de ceux de sa petite sœur, avec des blocs à LED qui encerclent un rectangle central de couleur carrosserie.

 

Sur la finition "Cross" à l'esprit baroudeur, le bouclier avant s'enrichit d'une calandre nid d'abeille, ainsi que plusieurs sabots de protection façon aluminium à l'avant comme à l'arrière. La finition "Club" offre les mêmes attributs, tandis que la version "Urban" propose un look un peu plus sage. En bonus, la palette de coloris de la FIAT 500 X propose désormais 14 teintes, dont 3 nouvelles: Bleu Italia, Vert Techno et Ivoire tri-couche

 

À bord de cette nouvelle 500 X

Volant à méplat, nouvelle interface multimédia avec écran 7 pouces (de série) sont là pour apporter de la nouveauté. La 500 X demeure, personnalisable à souhait avec, détail sympa, un bandeau de planche de bord reprenant la couleur de la carrosserie. Mais le principal changement, il faut aller le chercher sous son capot. Inaugurant une nouvelle famille de moteurs essence chez FIAT (baptisée Firefly), la 500 X reçoit un quatre-cylindres de 1.3 de 150 ch pour le moment uniquement associé à une boîte à double embrayage et un trois-cylindres 120 ch.

 

Au niveau des nouveautés apportées par le restylage, on trouve un nouveau combiné plus lisible, ainsi qu'un nouveau volant embarquant des boutons de commande à l'ergonomie revue. Dans l'ensemble, les finitions sont plutôt bonnes, si on fait abstraction de certains plastiques durs peu flatteurs à l’intérieur. Les occupants sont en tous cas bien installés à son bord, et leurs bagages prennent place dans un coffre de 350 litres, dans la moyenne du segment.

 

Côté technologies, on retrouve le système d'infotainment Uconnect HD Live et son écran tactile de 7 pouces, offrant notamment la navigation GPS, des applications connectées, sans oublier le support d'Apple CarPlay et Android Auto pour retrouver l'univers de son smartphone sur l'écran de la voiture. Les assistances à la conduite s'enrichissent également de la lecture des panneaux, d'un régulateur de vitesse intelligent,de l'alerte de changement de file ou du freinage automatique d'urgence.

 

FIAT 500 X côté moteur

Sous le capot, la FIAT 500 X propose plusieurs blocs trois et quatre cylindres essence et diesel, allant de 95 à 150 chevaux. S’il souffre d’un léger creux au démarrage, le 999 cm3 turbo fabriqué en aluminium et doté d’une admission variable s’avère ensuite plutôt convaincant à l’usage. En pratique, il est plutôt volontaire une fois lancé, avec des accélérations et des reprises correctes pour un usage mixte (le 0 à 100 km/h est annoncé à 10,9 secondes), et un couple de 190 Nm disponible à bas régime. Agréable à l’oreille et contenant bien ses vibrations, il offre des performances largement suffisantes tout en consommant raisonnablement. D’ailleurs, la boîte à six vitesses – à la commande agréable – aurait sans doute mérité un étagement un peu plus long sur les derniers rapports pour encore réduire son appétit sur autoroute.

 

FIAT 500 X sur la route

Le confort de la Fiat 500 X a été soigné, mais attention toutefois à la monte de 18 pouces qui équipe certain modèle et rend le confort plutôt ferme. Toutefois, la tenue de route est au rendez-vous, et la voiture est assez agile tout en maîtrisant sa prise de roulis en virage malgré une position haut perchée. En ville, la 500 X reste souple et maniable, avec une direction légère et un diamètre de braquage correct, le tout aidé par ses systèmes d'aides aux manœuvres, bienvenus, comme la caméra de recul et les radars de stationnement. Les prestations routières sont honnêtes sans être exceptionnelles. Si la 500 X peut réjouir par son côté dynamique, c’est au prix d’un amortissement qui ne verse pas dans le moelleux. On peut également regretter que la direction filtre trop les sensations rendant difficile le ressenti des limites d’adhérence sur chaussée humide. Une fois à son volant, on profite d’un petit crossover offrant un habitacle accueillant pour quatre et les bagages qui les accompagnent. Enfin, FIAT reste FIAT, donc le rapport prix/équipement de l’auto reste tout à fait intéressant.

 

En conclusion

Avec les récents restylages de la gamme du constructeur transalpin, de la FIAT 500 à la FIAT 500 X en passant par la FIAT 500 L, la famille “500” offre désormais une cohérence esthétique qui permet à chacun de trouver le véhicule le plus adapté à ses besoins. Cette 500 X 2019 restylée apporte en plus de nouvelles technologies embarquées et une nouvelle motorisation trois-cylindres tout à fait séduisante et moderne.

Laisser un commentaire