Bienvenue sur Auto-ies.com

COMPARATIF DE TROIS VOITURES COMPACTES DU MOMENT

  • mai 15, 2019
  • sur Alexandre



Caractéristiques d’une voiture compacte
Cette classification regroupe des véhicules particulièrement polyvalents. Ville, route, autoroute, ces automobiles sont à l’aise sur toutes les voies de circulation. Ces voitures offrent généralement un confort très correct, une bonne habitabilité et un volume de chargement honorable. Catégorie vedette, tant sur le marché du neuf qu’en occasion, les compactes se déclinent en 3, 4 ou 5 portes, et intéressent à juste titre les petites familles, mais pas seulement! Le panel de motorisations proposé dans cette catégorie est, en effet, à même d’attirer des profils de conducteurs forts différents. Les constructeurs connaissent l’attrait de la clientèle pour ce type d’autos. Du coup, ces dernières années, les compactes n’ont cessé de s’embourgeoiser et voir leur mensurations généreusement augmenter.

 

FIAT Tipo 5 portes

Agréable à regarder la version 5 portes bénéficie d'un coffre de belle capacité (440 litres). De plus, il est modulable avec un double fond et des rangements sur les côtés.
Deuxième bon point, des sièges plutôt enveloppants, que ce soit à l'avant ou à l'arrière, et un espace au toit et aux genoux assez généreux y compris pour les passagers installés aux places arrières. Seule la 5ème place reste comme souvent trop étriquée. Le style de l'habitacle est très classique, mais fonctionnel. Les commandes tombent bien en main, les compteurs sont lisibles et le GPS bien placé et plutôt facile à utiliser. Côté confort, l’insonorisation correcte de la Tipo se double d’un agrément de roulement honnête, mais les suspensions moyennement amorties ne parviennent pas à gommer tous les défauts de la chaussée. En ce qui concerne l’ambiance à l’intérieur, il ne faut pas être trop regardant sur le choix des matériaux. La qualité est assez inégale et on peut regretter que Fiat ait choisi certains plastiques bas de gamme. Pourtant, l'assemblage est sérieux… Et l'ensemble devrait bien résister aux affres du temps.
La FIAT Tipo offre un rapport prix/prestation peu courant dans cette catégorie. Au final, l’on retient sa tenue de route sereine et la richesse de ses équipements. Une bonne auto à tout faire très polyvalente.

 

CITROEN C4 Cactus

Le Citroën C4 Cactus profite de son restylage pour se transformer et inaugurer le nouveau système de suspensions à butées hydrauliques progressives. Chaque amortisseur reçoit deux butées (de compression et de détente) au lieu d'une, afin de donner l'impression de rouler sur un tapis volant. Citroën profite de ce restylage de mi-carrière pour revoir le véhicule en profondeur. Insolite, le C4 Cactus fait exactement le contraire de la tendance actuelle, en évoluant d'un crossover à une berline. Plutôt original dans un monde où pullulent de plus en plus de SUV et autres engins surélevés !
Plus cossu à l'extérieur, le Cactus améliore aussi son sens de l'accueil. Mention spéciale pour les nouveaux sièges plus moelleux invitant aux longs voyages. Citroën a également corrigé quelques petits défauts en proposant un volant réglable en hauteur et profondeur, une banquette rabattable 2/3 1/3 ainsi qu'une large dotation d'aides à la conduite comprenant (de série sur le dernier niveau) le freinage d'urgence, la lecture des panneaux ou encore l'alerte de franchissement de ligne.
Malheureusement, les vitres arrière à ouverture à compas, le coffre riquiqui (348 litres) ainsi que le seuil de chargement très haut sont toujours de la partie. Tout comme certains plastiques de mauvaise qualité qui viennent ternir un habitacle pourtant original et bien
assemblé. Enfin, question habitabilité arrière, bien que le Cactus soit la plus petite berline du segment (4,17 m), il peut accueillir convenablement deux adultes.
Avec ses tarifs inférieurs à la concurrence, son style désormais plus consensuel et son confort de limousine, le nouveau C4 Cactus ne manque pas d’attraits.

 

Le Citroën C4 Cactus profite de son restylage pour se transformer et inaugurer le nouveau système de suspensions à butées hydrauliques progressives. Chaque amortisseur reçoit deux butées (de compression et de détente) au lieu d'une, afin de donner l'impression de rouler sur un tapis volant. Citroën profite de ce restylage de mi-carrière pour revoir le véhicule en profondeur. Insolite, le C4 Cactus fait exactement le contraire de la tendance actuelle, en évoluant d'un crossover à une berline. Plutôt original dans un monde où pullulent de plus en plus de SUV et autres engins surélevés !
Plus cossu à l'extérieur, le Cactus améliore aussi son sens de l'accueil. Mention spéciale pour les nouveaux sièges plus moelleux invitant aux longs voyages. Citroën a également corrigé quelques petits défauts en proposant un volant réglable en hauteur et profondeur, une banquette rabattable 2/3 1/3 ainsi qu'une large dotation d'aides à la conduite comprenant (de série sur le dernier niveau) le freinage d'urgence, la lecture des panneaux ou encore l'alerte de franchissement de ligne.
Malheureusement, les vitres arrière à ouverture à compas, le coffre riquiqui (348 litres) ainsi que le seuil de chargement très haut sont toujours de la partie. Tout comme certains plastiques de mauvaise qualité qui viennent ternir un habitacle pourtant original et bien
assemblé. Enfin, question habitabilité arrière, bien que le Cactus soit la plus petite berline du segment (4,17 m), il peut accueillir convenablement deux adultes.
Avec ses tarifs inférieurs à la concurrence, son style désormais plus consensuel et son confort de limousine, le nouveau C4 Cactus ne manque pas d’attraits.

 

FORD Focus

Entièrement renouvelée, la FORD Focus pose les jalons de sa conquête du segment des berlines compactes. Ses arguments ? Technologies, confort et dynamisme. Plus longue, plus basse et plus légère, elle étire sa silhouette tout en conservant des lignes sobres et propose une gamme immense pour tous les goûts et toutes les couleurs. Au tableau de bord, les boutons de l'ancienne version ont très largement été supprimés au profit d'une instrumentation plus moderne et épurée, proche de celle de la dernière Fiesta.
L'écran 8 pouces situé en haut du tableau de bord centralise presque toutes les fonctions d'info-divertissement pendant qu'une molette (dans le style Jaguar et Land Rover) gérant la boîte de vitesse automatique fait son apparition. Le résultat est plutôt réussi visuellement avec une très bonne qualité de fabrication et d'assemblage. Pour les places arrières, l’allongement de 5 cm de l'empattement a permis de très largement augmenter l'espace aux jambes, flirtant avec celui du segment supérieur. Un constat qui ne vaut pas pour la garde au toit, plutôt réduite avec le toit ouvrant panoramique en option. Ni pour le coffre, en légère augmentation (375 litres), mais tout juste dans la moyenne du segment. Dans sa conquête de l'Europe, la Focus peut désormais compter sur un arsenal technologique de haute volée. Entre l'affichage tête haute inédit, le freinage d'urgence avec détection des piétons et des cyclistes, l'Active Park Assist, l'aide à l'évitement d'urgence ou encore le WiFi et la possibilité d'ouvrir et de démarrer avec son Smartphone, la Focus possède tous les équipements à la pointe.
Mention spéciale pour le régulateur adaptatif avec reconnaissance des panneaux et gestion dans les embouteillages mais surtout pour l'amortissement piloté (option) et sa fonction anti-nids de poule. Réellement efficace sur la route, cet amortissement piloté plus intelligent que la moyenne permet à la Focus d'être désormais beaucoup plus confortable. Forte de toutes ces qualités, la nouvelle Ford Focus semble bien née pour devenir, enfin, une référence dans la famille des compactes européennes.

 

Et vous ? Laquelle des trois a votre préférence ?

Laisser un commentaire