Bienvenue sur Auto-ies.com

BMW 103 ans cette année

  • août 29, 2019
  • sur Alexandre

D’abord fabricant de moteur d’avion (1916) puis constructeur de motos (1923) BMW ne vient à l’automobile qu’en 1928 en rachetant un constructeur allemand déjà existant. Mais c’est le 22 mars 1929 que sort enfin la première vraie automobile BMW.



BMW, en savoir plus

En février 1933 BMW présente sa nouvelle 303 au salon de Berlin. Elle reste dans l’histoire de la marque comme la première voiture du constructeur avec la (devenue) célèbre calandre en forme de double haricot qui reste encore de nos jours sa signature visuelle. Mars 1954, après plusieurs exploits en course à partir de 1939 comme la victoire aux Mille Miglia, le constructeur bavarois présente la 502 première voiture européenne équipée d’un V8. Et en octobre de la même année il présente une “mini” construite sous licence, la petite Isetta du constructeur transalpin Iso. Mue par un moteur de moto, l’Isetta devient le modèle le plus vendu par la marque pendant les années 1950. Pendant ce temps en 1955, BMW présente le roadster 507. En 1959, la BMW 700 apparaît sur le marché, cette petite berline est réalisée sur la base de la BMW 600, cette voiture est développée par l’importateur autrichien de BMW avec l’aide du carrossier Michelotti. La voiture connaît un succès immédiat.

 

C’est le rappel que désormais BMW doit revenir à ses fondamentaux: “des voitures à la finition premium et bien motorisées. Puis vient en 1961 la BMW 1500, une voiture signant le début d’une nouvelle ère d’où vont être déclinées les 1600, 1800, 2000… Ensuite va naître le coupé 2000 CS en 1965. Désormais, BMW réalise des bénéfices et distribue des dividendes à partir de 1963, preuve de la bonne santé financière de la firme. Cerise sur le gâteau BMW s’offre le constructeur Glas en 1966.

 

La suite du succès

En 1966 apparaît la BMW 1602 puis vient la 2002 en 1968, une voiture restée dans la mémoire collective, déclinée en une multitude de versions sportives nommées Ti, de véritables bombes qui deviennent la référence de leur époque. Septembre 1968 le constructeur continue à investir le segment premium en présentant ses 6 cylindres 2500 et 2800. L’année 1970 voit la production automobile de BMW passer la barre des 100.000 unités annuelles, le département Motorsport est créé en 1971 et se fait remarquer d’emblée avec le lancement de l’illustrissime BMW 2002 Turbo en 1973. A savoir, depuis septembre 1972, BMW a modifié l’appellation de ses modèles avec un système qu’il utilise aujourd’hui encore: Le premier chiffre représente la série et les deux suivant la cylindrée du moteur. Juin 1975, naissance de la toute première série 3, l’ancêtre d’un série devenue un mythe mondial.

 

Dans les années 1980, BMW modernise sa gamme sans amener d’importantes modifications par rapport aux années 1970, les séries 5 et 3 sont savamment revues, respectivement en 1981 et 1984. La E30 devient une voiture emblématique de la marque allemande, chapeautée par une M3 présentée en 1986 qui vient réitérer les exploits d’une certaine BMW 2002 Turbo. A la fin des années 1980, BMW fait évoluer son style en commençant par la Série 7 présentée en 1986 qui présente de nombreuses évolutions. L’année suivante, le roadster Z1 vient donner un peu de fantaisie à la gamme germanique. La Série 5 est revue en 1988 dans le même ton donné par la série 7 deux ans plus tôt, suivie par le coupé 850 en 1989 et la troisième génération de série 3 en 1990…Janvier 1994, BMW rachète le groupe britannique Rover puis le revend en 2000 mais en gardant les marques Mini et Land Rover. Quelques temps plus tard, Ford reprend Land Rover.

 

Au final, seul Mini reste dans le giron de BMW qui immédiatement relance (et avec quel réussite) la marque. 2003 Rolls Royce intègre le groupe BMW. La série 1 est la révélation de l’année 2004 pour le marché (et un futur grand succès pour la marque). 2012, Mini remporte le Paris-Dakar avec une voiture basée sur sa Countryman. Grand virage technologique, septembre 2013 la marque débute la production de son modèle électrique l’I3.

 

BMW, un constructeur multiple

Oui, car en parallèle de cette “success story” sur 4 roues, il faut se souvenir ou découvrir que c’est aussi sur 2 roues et grâce à ses bicylindres à plat que BMW a assis sa légende de motoriste. De fait, Il faut avoir conduit au moins une fois un véhicule de la marque à l’hélice pour se rendre compte que, quelque soit l’engin entre vos mains (et/ou vos pieds) , il y a BMW …et les autres.

 

Au fait, connaissez-vous l’origine (la vraie) de l’emblème de la marque ?

Le logo BMW ne vient pas de l'illustration d'hélice, mais s'est inspiré d'un autre logo, celui de Rapp. Rapp Motorenwerke, entreprise de construction de moteurs d'avion, de 1913 à 1917, devenu ensuite…BMW, ou Bayern Motorenwerke. Le logo de Rapp comportait déjà le cerclage noir, et un cheval en son centre. BMW l’a simplement remplacé par les couleurs de la Bavière, un damier bleu et blanc.

 

Laisser un commentaire