Bienvenue sur Auto-ies.com

La belle histoire du pneu

  • octobre 2, 2017
  • sur Alexandre

Tous les jours nous l’utilisons sans nous en apercevoir. Et pourtant le pneu est une pièce incontournable de notre voiture !

Voici donc un rapide résumé de la longue histoire du pneu sous forme d’éphéméride:

1830: Un français Charles DIETZ a le premier l’idée d’entourer les roues de certains véhicules d’une bande de caoutchouc.

1839: L’américain Charles Goodyear met au point le procédé dit de vulcanisation du caoutchouc qui permet à cette matière de résister aux écarts de température.

Goodyear Goodyear

1887: C’est un vétérinaire écossais John Boyd Dunlop qui crée véritablement le premier pneu de l’histoire. En effet lassé de se faire secouer sur son vélo sur les routes défoncées de l’époque, il équipe ses roues en bois de tubes en caoutchouc à l’intérieur desquels il crée une chambre à air en toile de coton tissée remplie d’air comprimé. Très vite son invention rencontre le succès auprès des cyclistes qui roulaient jusque là avec des pneus en caoutchouc plein.

1888: l’allemand Benz fait progresser le concept. Les premières automobiles roulent avec des roues recouvertes de métal comme les chariots ou les diligences. En adaptant le concept pneu avec chambre à air à l’auto, il révolutionne ce nouveau mode de locomotion.

1889: Dunlop fonde la première usine de pneumatiques pour vélos en utilisant la vulcanisation inventée par Goodyear.

Dunlop Dunlop

1891: Edouard Michelin rencontre à Clermont Ferrand un cycliste anglais à la recherche d’un réparateur pour son pneu crevé-opération difficile avec les pneus d’alors- Cette rencontre donne l’idée à l’auvergnat de créer le premier pneu démontable pour vélo. Son invention, ensuite adaptée à l’automobile, va concourir à la réputation mondiale de sa marque.

1899: la « Jamais Contente » électrique première auto à atteindre les 100kmh, réalise son exploit chaussée de pneus Michelin.

Michelin Michelin

1915: Les allemands mettent au point le caoutchouc « synthétique » permettant de se passer des récoltes de la sève sur l’hévéa, matière première originelle du caoutchouc.

1929: Invention du pneu « tubeless » (sans chambre à air) par l’anglais Killen et la même année Michelin fait rouler sa Micheline, premier train au monde équipé de pneumatiques.

L’histoire du pneu s’accélère durant les années 1930: Michelin invente les pneus à clous pour rouler sur la neige et le verglas et sort les premiers pneus à carcasse en acier.

1946: Le manufacturier clermontois enterre pour un temps la concurrence mondiale en développant le pneu à carcasse radiale, ancêtre de tous les pneus actuels. Et enfonce le clou (si l’on peut dire) en inventant le pneu increvable.

1951: Le métro parisien s’équipe de pneus lui aussi.

Les années 1960 voient arriver sur le marché de nouveaux concurrents affutés tels le japonais Bridgestone ou l’américain BF Goodrich.

BFGoodrich BFGoodrich

Les années 1970: rafale de nouveautés et inventions: Continental les pneus d’hiver sans clous et Goodyear équipe les véhicules lunaires de la NASA. Il développe aussi le premier pneu « slick » sans dessins pour les courses sur circuit.

Les années 1980: Michelin développe le premier pneu radial pour avion et Pirelli invente les pneus dit à profil bas.

1992: Goodyear met au point le premier pneu qui permet après une crevaison de continuer à rouler à vitesse réduite pour atteindre un lieu de réparation.

1999: Dunlop invente le système de détection de crevaison qui alerte le conducteur en cas de perte de pression.

Les années 2000 voient se développer les pneumatiques dit écologiques qui améliorent les consommations de carburant par leur dessin et leur conception. En parallèle tous les services recherches et développement des fabricants travaillent sur de nouveaux concepts de pneus sans air utilisant de nouveaux matériaux réutilisables.

Vivement la suite !!!

Laisser un commentaire