Bienvenue sur Auto-ies.com

ASSURER SA VOITURE AU KM

  • septembre 16, 2019
  • sur Alexandre

Apparue au début des années 2000, l'assurance au kilomètre, vous permet de payer selon le nombre de kilomètres effectivement parcourus. Un système avantageux si vous utilisez peu votre véhicule puisque le montant de la cotisation est proportionnel à son utilisation effective.



Le fonctionnement de l’assurance au km

On distingue deux formules différentes pour l’assurance au kilomètre:

  • la formule avec forfait kilométrique
  • la formule "Pay As You Drive" ("PAYD")

S'agissant de la formule avec forfait kilométrique, le conducteur signe un contrat et s’engage de manière anticipée à ne pas dépasser un nombre défini de kilomètres parcourus pendant la durée d’une année. Pour s'assurer du respect de l'engagement pris, on procède annuellement à un relevé du compteur kilométrique généralement effectué auprès d'un garagiste partenaire. Mais, il se peut aussi que l'assureur se contente d'une déclaration sur l'honneur de l'automobiliste.

 

Avec la formule PAYD, pas d’engagement mais vous payez très précisément pour le nombre kilomètres effectivement parcourus au volant de votre automobile. Pour ce faire, l'installation d'un boîtier électronique est indispensable puisque ce dispositif permet la géolocalisation du véhicule et par déduction détermine le nombre de kilomètres parcourus pour une communication en temps réel à l'assureur.

 

Quelles réductions envisager grâce à cette assurance au kilomètre ?

Pour le montant de la cotisation, on distingue deux cas de figure :
vous vous situez en dessous de l'estimation annoncée à la souscription ? Vous avez droit à une réduction de votre prime d’assurance.
Vous dépassez cette estimation ? Chaque kilomètre supplémentaire vous est facturé (parfois au prix fort !) selon les modalités du contrat.
Proposée par un grand nombre de compagnies d’assurance, cette formule couvre en général les mêmes garanties que les contrats d'assurance auto classiques.

 

Quel coût en cas de dépassement de la distance fixée ?

Si l'assurance au kilomètre est une source réelle d'économies, elle oblige à faire preuve d'un suivi drastique.
En effet, le conducteur qui souscrit une formule avec forfait kilométrique doit suivre avec assiduité le nombre de kilomètres parcourus au volant de son véhicule afin de vérifier qu'il ne dépasse pas le kilométrage prévu. S’'il ne risque pas grand-chose en cas de dépassement minime, la surprise peut être douloureuse si le nombre de kilomètres supplémentaires parcourus se révèle bien supérieur à ce qui était prévu au départ. Dans le cas d’un dépassement de kilomètres important, il se peut en effet que l'assureur décide de basculer le contrat vers un régime moins favorable qui se traduira par une cotisation d'assurance auto bien plus chère. Il est possible, aussi, que votre compagnie d'assurance propose une "dépassement kilométrique" qui vous permet d'augmenter votre forfait kilométrique pendant l'année.

 

Du côté de la formule PAYD, pas de limitation quant au nombre de kilomètres parcourus. Toutefois, si vous utilisez fréquemment votre voiture, ce type d'assurance n'est peut-être pas adaptée à vos besoins et il vaut sans doute mieux se tourner vers une offre classique.

 

Quelles garanties pour quel prix ?

Le montant des cotisations d’assurance auto étant calculé au nombre de km parcourus, le conducteur doit faire constater le kilométrage de son véhicule chez un garagiste une fois par an. Cette opération est gratuite et ne prend que quelques minutes. Les assureurs proposent ensuite deux types de tarification :

  • Un forfait mensuel, avec un surcoût en cas de dépassement du seuil fixé ; Une réelle tarification au km, entre 0,010 € et 0,040 € par km (en fonction du profil du conducteur, de ses antécédents et de son bonus).
  • Pay as you drive offre les mêmes garanties qu’une assurance auto classique et se décline selon les 3 formules traditionnelles : tiers, intermédiaire (vol et incendie) et tous risques. Chaque automobiliste choisit la formule adaptée à ses besoins et y ajoute les options souhaitées. La seule différence se fait sur le mode de facturation.

A retenir: L’offre « Pay as you drive » est particulièrement adaptée aux conducteurs amenés à parcourir de petites distances ou effectuant peu de déplacements dans l’année. Elle leur permet de ne pas dépenser plus que ce qu’ils consomment réellement. Assurer au km une voiture qui n’est pas destinée à rouler beaucoup, comme une voiture secondaire ou un camping-car, est un choix judicieux. Les jeunes conducteurs. Les apprentis peuvent également profiter de l’assurance au km pour diminuer le tarif de leur assurance auto. Dans leur cas, le contrat est majoré d’une taxe ou assorti de certaines restrictions d’utilisation, comme la nuit et le week end, plus propices aux accidents de la route.

 

Maintenant que vous en savez plus, la balle est dans votre camps. A vous de juger si l’assurance au kilomètre est adaptée à votre situation.
Bonne route !

Laisser un commentaire