Bienvenue sur Auto-ies.com

Suzuki Vitara, le précurseur des SUV

  • janvier 30, 2020
  • sur Alexandre

Précurseur des SUV, le Suzuki Vitara est apparu en 1988. Compact, robuste et bénéficiant de quatre roues motrices, il s’est rapidement créé une clientèle bien à lui. Le restylage de l’an dernier lui a redonné du peps.



Le Vitara vu de l’extérieur

1,61 m de hauteur pour 1,77 m de largeur et 4,17 m de longueur, c’est un mignon petit véhicule compact.

 

Pour rester dans le coup – même s’il ne peut vraiment rivaliser avec les stars du segment – ses concepteurs lui ont rafraîchi son minois. A l’avant, il reçoit des touches de chrome sur sa calandre, sur le bouclier et au niveau des feux de jour, eux aussi redessinés. A l’arrière, on note surtout que les feux utilisent désormais la technologie LED (mais seulement pour les feux de position) et que le bouclier reçoit un nouveau sabot.

 

A bord du Vitara

Suzuki tente de relever le standing de son modèle. La partie supérieure de la planche de bord reçoit un matériau moussé ( avantage rare dans la catégorie), et des insert façon aluminium que l’on retrouve également sur les contre-portes et la console centrale. L’horloge centrale a été redessinée et un petit écran couleur de 4,2’’ fait son apparition sur le tableau de bord. Enfin, un revêtement inédit recouvre les sièges et un nouvel accoudoir central doté d’un rangement est disponible sur les versions les plus cossues.

 

Côté technologie, on ne peut pas parler d’évolution mais plutôt de révolution: le Suzuki Vitara s’est sérieusement modernisé et offre ce qui se fait de mieux à ce niveau de gamme. Son freinage automatique d’urgence se dote d’un système de détection de piétons et le régulateur de vitesse adaptatif fonctionne désormais jusqu’à l’arrêt et dans les embouteillages (pour les versions BVA). Le nippon adopte également, et c’est une première chez Suzuki, l’avertisseur d’angle mort et la reconnaissance des panneaux de signalisation.

 

Quelles motorisations?

Des nouveautés apparaissent également sous le capot. Comme le veut la tendance, le diesel est disqualifié et l’offre se recentre autour des blocs essence : le 1.4 turbo de 140 et un tout nouveau trois-cylindres 1.0 Booster Jet de 111 ch (déjà découvert sur la Swift). Il vient remplacer l’ancien 1.6 atmosphérique de 120 ch. Le couple gagne près de 20 Nm (170 Nm et 160 Nm pour les versions BVA) et surtout il se révèle beaucoup plus tôt : dès 2000 tr/min alors qu’il était “perché” à plus de 4000 tr/min sur l’ancien 1.6 VVT.

 

Autre grande nouveauté, l’hybridation: c'est le quatre-cylindres essence 1.4 Booster Jet de 140 ch qui a servi de base à cette nouvelle hybridation. Il perd quelques chevaux, et passe désormais à 129 ch avec un couple de 235 Nm. Le moteur électrique compense avec sa puissance de 10 kW (13,5 ch) et son couple supplémentaire de 50 Nm. La batterie a une capacité de 8 Ah, et donne un simple coup de pouce au moteur thermique. Ce n'est pas un hybride rechargeable qui permet de rouler en mode tout-électrique comme d'autres.

 

Cet hybride "SHVS" 48V a plusieurs fonctions. Il permet d'abord d'offrir plus de couple dès le démarrage, grâce à la puissance de l'alterno-démarreur électrique. Le temps de réaction entre l'enfoncement de la pédale d'accélérateur et la réponse du moteur est donc réduite. Suzuki annonce également un effet "boost" à chaque accélération, qui vient en complément du turbo. Le couple du moteur électrique est délivré jusqu'à 2 000 tr/min environ, avant l'entrée en scène du turbo.

 

Les versions du Vitara

La gamme démarre avec la version Avantage qui propose le minimum : climatisation, aide au démarrage en côte, Bluetooth, feux arrière à LED, fixation ISOFIX.

 

Le second niveau de finition Privilège rajoute l’accoudoir central avec un rangement, la climatisation automatique, l’écran couleur de 4,2 pouces sur le tableau de bord, les jantes 17 pouces, le système multimédia avec écran tactile de 7 pouces, la caméra de recul. Les versions AllGrip de cette finition se dotent en plus de l’aide à la correction de trajectoire, de l’alerte de franchissement de ligne du capteur d’angles morts, de la lecture des panneaux de signalisation et du sélecteur du mode de conduite.

 

Vient ensuite la version Pack seulement avec la motorisation 1.4 Booster Jet 140 qui reprend tout l’équipement de la finition Privilège en déclinaison 4x4 auquel elle ajoute l’accès et le démarrage sans clé, le freinage actif d’urgence avec détection des piétons les feux à LED, le régulateur de vitesse adaptatif et le système de navigation.

 

Enfin, la version Style en 1.4 avec boîte automatique uniquement règne au sommet de la gamme avec son toit ouvrant panoramique et son aide au freinage en descente pour les modèles équipés de la transmission automatique.

 

Conclusion

Suzuki a fait du bon travail pour donner un coup de jeune à son Vitara. Derrière son restylage léger, il embarque maintenant beaucoup plus de technologies, un habitacle modernisé et une motorisation essence plus efficiente. En plus d’offrir pas mal d’espace à bord, il est agréable sur la route tout en étant l’un des plus à l’aise en dehors des sentiers battus.
Alors Bonne Route à son volant !

Laisser un commentaire