Bienvenue sur Auto-ies.com

FONCTIONNEMENT ET ENTRETIEN DE LA CLIMATISATION DE VOTRE VOITURE

  • mai 29, 2019
  • sur Alexandre

Rouler au frais par 30°C à l’ombre ce n’est plus du luxe ! Autrefois réservée aux véhicules haut de gamme la climatisation est devenue un équipement essentiel que l’automobiliste réclame même à bord d’une citadine.



Comment fonctionne la climatisation dans une automobile ?

Tout d'abord, il faut savoir que le principe physique utilisé est celui de la compression / décompression d'un gaz. Quand on le comprime la température grimpe, alors que quand on le détend (l'inverse de la compression donc) il se refroidit. Dans le cas de la climatisation, on va profiter de ce phénomène pour obtenir du froid. Hélas, pour avoir du froid il faut d'abord faire de la chaleur, alors comment les inventeurs ont-ils trouvé la parade pour ne garder que le froid? Le but est de pouvoir détendre du gaz sous pression pour obtenir du frais. Cependant, comment avoir ce gaz sous pression ? Tout simplement grâce à un compresseur qui est alimenté par la courroie d’accessoires (donc par le mouvement du moteur via une poulie, d'où une consommation plus importante quand on utilise la climatisation). Il faut en effet faire marcher le compresseur, ce qui nécessite plus d'effort du moteur. Malheureusement, le compresseur va faire monter le gaz en température, donc le refroidir donnera simplement une température tiède … La technique consiste donc à refroidir ce gaz sous pression avant de le détendre, comme ça on pourra obtenir un froid beaucoup plus "intense". Pour cela, on fait comme avec l'eau du moteur, on fait passer le gaz sous pression dans un radiateur de refroidissement. Notez que des capteurs permettent de contrôler la pression dans le circuit, notamment le pressostat qui vérifie qu'il n'y ait ni trop ni pas assez de pression (dans le cas contraire la climatisation se met en sécurité et le compresseur est débrayé).

 

La modulation de la température se fait grâce au mélange entre l’air qui sort du chauffage et l'air sorti de la climatisation. Une climatisation automatique fait donc le mélange dynamiquement selon la température dans l'habitacle par rapport à la température souhaitée. La puissance de la soufflerie (et la soufflerie plus généralement) est prise en charge par ce que l'on appelle un pulseur d’air (sorte d'hélice dont la forme a été adaptée pour fonctionner dans des conduits d'aération). Le compresseur fait tout le travail énergétique en générant la pression dans le circuit. Il fonctionne grâce à la force du moteur sur le dispositif des accessoires fonctionnant par courroie. Il en existe désormais des électriques car les autos abandonnent petit à petit tout ce qui marche par le thermique. Comme expliqué plus haut, il faut donc un gaz qui se comprime et se décomprime. Quand il n'y en a plus assez, il faut en remettre. C’est un professionnel agréé qui peut recharger le système de climatisation. Il se base sur une quantité de produit à injecter. Il vérifie ensuite les pressions sur les circuits (basse et haute pression) afin de voir si rien n'est anormal (ex : surpression). Un système qui fonctionne normalement n'aura aucune incidence sur la santé. En fait, seul le gaz présent dans le système est toxique. Il est cependant gardé de manière isolée dans le circuit de climatisation, il n'est donc jamais censé entrer en contact avec vous (sauf problème anormal évidemment). L'air produit par la climatisation n'est que de l'air extérieur refroidi et déshydraté, il n'est pas en contact avec le fameux gaz, chose que beaucoup de gens semblent croire … De ce fait, il ne faut pas se laisser aller à croire qu'elle génère un air particulier et toxique, ou alors cela revient à dire que l'air frais est néfaste pour la santé …

 

L’entretien de votre climatisation auto

Généralement les climatisations restent efficaces assez longtemps. Il n'est pas rare qu'elle soit toujours efficace après plusieurs années sans entretien. Toutefois, il faut penser à certaines choses :

 

  • Allumez régulièrement la climatisation même en hiver ! Cela la garde en forme et permet par la même occasion de déshumidifier votre habitacle.
  • Surveiller le filtre déshydrateur qui s'occupe de filtrer eau et impuretés dans le circuit. Si il ne fonctionne plus les dégâts pourront alors se répandre à d'autres éléments (notamment compresseur et détendeur).
  • Il faut être à l'affût de la moindre fuite de gaz. Ce dernier est toxique et la perte de celui-ci peut abîmer en plus le compresseur (cela revient à faire marcher une pompe dans le vide, jamais bon).
  • Dans la même optique, il faut surveiller le niveau de gaz et faire une recharge dans le cas où il en manquerait. Un contrôle tous les deux ans est parfait sachant que les voitures dites premium gardent généralement une bonne charge pendant longtemps … Les autos plus populaires doivent en revanche souvent être rechargées.
  • Ne pas s'amuser à vouloir gérer la charge de gaz seul et faire appel à un professionnel bien équipé et doué d'expérience (notez aussi que le gaz ne doit pas se jeter comme un banal déchet)
  • Le filtre d'habitacle doit être remplacé tous les 2 ans maximum quand vous habitez en ville (tous les ans idéalement) en privilégiant les versions dotées de charbon actif. Cela n'aide en rien la climatisation mais cela permet d'avoir un air plus sain pour vos poumons, et ce n'est pas un détails anodin …
  • Il faut aussi entretenir les canalisations de ventilation

 

Voilà, vous en savez désormais beaucoup plus sur votre climatisation automobile. Bonne route !

Laisser un commentaire