Bienvenue sur Auto-ies.com

Direction le permis sans plus attendre !

  • août 1, 2020
  • sur Alexandre

Pour obtenir son permis de conduire rapidement et ne pas perdre de temps, la solution privilégiée par de plus en plus de candidats est de passer le permis en candidat libre. Pour cela, il suffit de s'inscrire en ligne pour passer les examens. C'est rapide et simple, à condition de savoir comment procéder.

Préparer l'examen du Code de la route en candidat libre

 On a tendance à s'inscrire automatiquement dans une auto-école pour suivre une formation classique avant de se présenter aux examens. Or, il est désormais possible d'obtenir le fameux sésame en étant candidat libre, ou candidat individuel, comme au Baccalauréat. La seule condition à remplir pour pouvoir s'inscrire est d'être âgé d'au moins 15 ans.

En optant pour cette seconde option, vous ne serez rattaché à aucun établissement de formation et pourrez tout gérer vous-même, à votre rythme. Outre cette flexibilité, passer son permis de conduire en tant que candidat libre se passe quasiment de la même manière que lorsque vous êtes rattaché à une auto-école.

C'est-à-dire ? Les épreuves se passent dans les mêmes conditions et les titres obtenus sont aussi bien reconnus par l'État. De nombreux candidats optent alors pour cette alternative afin de faire des économies et avoir plus de liberté dans leur préparation au passage de l'examen du Code de la Route et de l'épreuve de conduite.

permis de conduire

 

Examen du Code de la route : quelles démarches ?

 Le passage de l'examen du Code de la route est la première étape obligatoire si vous souhaitez obtenir le permis de conduire. Ce n'est qu'après avoir passé cette épreuve que vous pourrez vous présenter à l'examen pratique. Mais comment s'inscrire en tant que candidat libre ?

La première chose à faire est de remplir en ligne le formulaire Cerfa 02 n°14866*01. Il faut ensuite envoyer le dossier à l'autorité administrative compétente. Il peut s'agir de la préfecture, de la sous-préfecture ou de la direction départementale dans certains cas. Vous pourrez vous renseigner auprès de la préfecture ou sur des sites spécialisés afin de connaître les diverses démarches administratives.

Après avoir complété et envoyé votre dossier, vous recevrez une convocation à l'examen du Code de la route. Vous aurez alors à vous acquitter d'une redevance d'un montant de 30 €. Une fois que vous l'aurez payé, vous pourrez vous inscrire en ligne en vue de passer l'épreuve dans un centre d'État, dans un centre SGS ou dans un bureau de la poste.

 

Code de la route en candidat libre : l'utilité de se faire accompagner

 Un minimum d'accompagnement est idéal pour passer votre examen du Code de la Route en tant que candidat libre, avec plus de sérénité. Pour cela, vous avez des plateformes en ligne spécialisées. Elles vont vous guider pas à pas sur les formulaires à remplir, vous aider à réaliser la pré-inscription, et à trouver le centre le plus proche de chez vous.

Sur ce type de site, vous pourrez également choisir la date et l'heure de session d'examen qui correspondent le mieux à vos disponibilités. Vous pourrez aussi y faire votre réservation finale en réglant les 30 euros.

Elles vous présentent aussi les pièces à emporter avec vous au cours de l'examen et envoient même par mail vos résultats, provenant de la base du Ministère, dans les 24 h suivant l'épreuve.

 

La prochaine étape : s'inscrire à l'épreuve pratique

 Entré en vigueur le 1er janvier 2017, le deuxième volet de la loi Macron oblige les préfectures à valider l'inscription de candidats libres à l'épreuve pratique sous deux mois. Ainsi, vous pourrez aussi passer cette seconde étape sous ce statut, une fois le code en poche.

Néanmoins, il vous faudra respecter quelques règles et effectuer plusieurs démarches. Pour vous inscrire, vous devez ainsi adresser une demande aux services des permis de votre département. Les plateformes d'accompagnement vous indiquent leurs coordonnées sur leur site, ainsi que les documents à envoyer.

Dans un délai de 2 mois, vous recevrez une convocation pour l'épreuve pratique. Si vous avez déjà échoué, ce délai sera plus long. Le jour J, vous devez être accompagné d'une personne titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans et vous munir d'un véhicule double commande en règle. Bien sûr, il n'est pas question d'acheter ce véhicule pour passer l'examen. Vous pourrez le louer sur internet.

Une autre condition est que votre accompagnateur effectue sa mission à titre gracieux, sans rétribution financière. Certains candidats ont dans leur contact un moniteur indépendant. Si c'est votre cas, vous pourrez faire appel à lui.

 

Examen du Code de la route : et ensuite ?

 Une fois l'épreuve terminée, vous avez la possibilité de consulter les résultats en ligne, dans les 48 h. Si vous avez réussi, il ne vous reste plus qu'à télécharger le certificat d'examen du permis de conduire (CEPC). Vous pourrez l'utiliser durant deux mois.

Par la suite, vous devez aller sur le site de l'ANTS pour réaliser une demande de permis de conduire. Plusieurs documents seront alors nécessaires :

  • une photo et un justificatif d'identité,
  • un justificatif de domicile,
  • une photocopie du CEPC,
  • une photocopie de l'ASR ou de l'ASSR2 pour les moins de 21 ans,
  • un avis médical en cas de problème de santé.

À partir de 2013, les permis de conduire délivrés sont valables pour 15 ans.

 

Permis de conduire : faut-il ou non s'inscrire en candidat libre ?

 Ainsi, s'inscrire en tant que candidat libre offre de multiples avantages : flexibilité, liberté, mais aussi économies. En louant un véhicule aménagé, vous réaliserez des économies comparativement à une heure de conduite en auto-école. Il s'agit pourtant là des principaux frais dont vous aurez à vous acquitter.

Toutefois, cette alternative présente aussi quelques inconvénients. Vous devrez notamment trouver un accompagnateur, ce qui n'est pas évident pour tout le monde. Il faut aussi savoir que les créneaux horaires pour l'épreuve pratique sont accordés en priorité aux candidats issus d'auto-écoles.

Si vous avez une plus grande liberté, vous aurez aussi différentes démarches à réaliser auprès de la préfecture, alors que c'est l'auto-école qui s'en charge dans le contexte classique. Pour vous faciliter la vie, la solution consiste à se rendre sur une plateforme en ligne spécialisée en vue de votre inscription.