Bienvenue sur Auto-ies.com

QU’IL EST DOUX LE PARFUM DES VOITURES NEUVES

  • février 22, 2021
  • sur Alexandre

Lorsque l’on achète une voiture neuve, on éprouve toujours du plaisir à se glisser à l'intérieur pour profiter de la bonne odeur qu’elle distille. Ce parfum si particulier et discernable entre tous ravit nos sens. Mais d'où vient-il?

 



Une histoire de composants odorants.

L'habitacle d'une voiture est composé de nombreux matériaux. On y trouve du métal, du plastique, mais aussi du cuir, des tissus, et plein d’autres choses encore. Ces matériaux ont chacun leur fragrance spécifique, mais l'odeur du neuf vient plus particulièrement des plastiques et des colles utilisées pour les assemblages qui dégagent des composants organiques volatils. Il est intéressant de constater que les matériaux utilisés étant différents selon les constructeurs, le parfum qui se dégage varie d’une marque de voiture à l’autre. Et pourtant, toutes sentent bon “le neuf”. Mais au fil du temps, cette odeur disparaît progressivement de l'habitacle. C’est d’ailleurs pour cela que les fabricants de “désodorisant” pour voiture s’ingénient à mettre au point des produits qui cherchent à raviver ce si agréable souvenir.

 

La personnalisation olfactive de la marque. Un concept en plein développement et une nouvelle piste marketing pour les constructeurs.

Alors, si l’odeur d’une voiture neuve n’est qu’un mix de divers produits, pourquoi les consommateurs semblent-ils l’aimer à ce point? D’après le service de recherche “couleurs et matériaux” de chez Toyota, c’est davantage une réaction psychologique que physique: “on aime cette odeur parce qu’on aime la voiture”.

 

Envie d'un véhicule moins cher ? Retrouvez nos véhicules neufs

 

Les automobilistes aimeraient l’odeur de leur voiture parce qu’elle leur rappelle… leur voiture. Et ici, on appréhende la plus grande difficulté des “parfumeurs” automobiles. Les chercheurs fragrance de chez PSA le précisent: ”Comme pour le parfum d’une femme ou d’un homme, celui d'une voiture doit refléter le plus possible son caractère, son âme. Mais attention, une même odeur peut être agréable à un individu, désagréable à un autre. Et parfois même, un parfum peut être agréable à un individu à un moment précis, puis désagréable à un autre moment”.

 

Cela complique évidemment les choses d'autant que notre organe nasal analyse environ 500 odeurs issues des différents composants du mobilier présent à bord des véhicules.
Et les collaborateurs du constructeur français d’enfoncer le clou: “Notre travail consiste à maîtriser le mélange odorant provenant des différents plastiques, matériaux (cuir, Alcantara, carbone…) présents dans l'habitacle. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, l’objectif n’est pas de parfumer les voitures. La mission des spécialistes appelés les « nez » consiste d'abord à écarter les assemblages odorants trop intenses car c'est là que l'odeur d'une voiture neuve devient gênante.

 

Les experts du monde de l’automobile tentent, comme leurs confrères des grandes maisons de parfum, le difficile pari d’obtenir des harmonies odorantes consensuelles tout en reflétant le plus possible la personnalité de l'auto. Les spécialistes de chez Jaguar le confirment: “Il est hors de question que nos voitures ne sentent pas le cuir pleine fleur ou les bois les plus précieux”.
Désormais, c’est une évidence, l’ère d'un véritable design olfactif automobile est bien là.

 

Conclusion.

Désormais, c’est une évidence, l’ère d'un véritable design olfactif automobile est bien là.
L’odeur typique d’une voiture neuve ne risque donc pas de disparaître avant longtemps.
Et même si cela arrive un jour, il y aura toujours pour se dépanner, les fameux petits «sapins sent bon»!