Ouverture exceptionnelle lundi 15 août : 9h - 12h et 13h30 -17h30
Contactez-nous

Nous appeler ?

04 70 30 87 60

Lundi au vendredi 8:30 - 19:30

Samedi 10:00 - 13:00 / 14:30 - 17:30

Prix d'un appel local

Nous contacter ?

Laissez-nous un message pour qu'un conseiller vous contacte dans les plus brefs délais

Envoyer un message

Voiture de l'année : plus que quelques semaines d'attente

9 février 2022

Actualités

Le suspense est à son comble ! Quelques semaines après avoir dévoilé les 40 modèles présélectionnés, le jury du Trophée Européen de la Voiture de l’Année vient de se réunir et d’officialiser la liste des modèles qualifiés pour la dernière ligne droite de cette course de Grand Prix. 

Ils ne sont désormais plus que sept à pouvoir prétendre au titre tant convoité et ainsi espérer succéder à la Toyota Yaris, élue Voiture de l’Année 2021.

 

Coup de tonnerre

Thumbnail

L’énorme surprise de ce classement provisoire est une bombe encore impensable voici quelques années mais qui confirme un changement d’ère et de mentalité. 

En effet, c’est une domination absolue des véhicules non thermiques dans ce palmarès : six des sept véhicules qualifiés pour la finale de l’élection de la Voiture de l’Année 2022 sont à propulsion électrique.

Jugez par vous-même, voici la liste complète par ordre alphabétique des heureux sept derniers prétendants :

Les 7 finalistes

Cupra Born

Ford Mustand Mach-E

Hyundai Ioniq 5

Kia EV6

Peugeot 308

Renault Megane e-Tech

Skoda Enyaq

Cette liste restreinte révèle aussi quelques éliminations surprises. 

Parmi les absents, on remarque notamment la Dacia Spring malgré son indéniable exploit d’être (et de très loin) le véhicule “zéro émission” le moins cher sur le marché, ou la Tesla Model Y qui sera vraisemblablement “LA” future star des ventes en électrique, ou bien encore la nouvelle Skoda Fabia, la Toyota Yaris Cross et le Volkswagen ID 4.

Alors, qui sont les favoris parmi cette liste ?

Peugeot avec sa 308 qui pourrait séduire les anti “tout électrique”, ainsi que les défenseurs d’une vision plus traditionnelle de l’automobile en Europe. Elle a pour elle sa finition soignée même en entrée de gamme ; elle a d’ailleurs remporté le titre de voiture de l’année de sa catégorie en Allemagne.

Hyundai et sa Ioniq 5, semble être en très bonne position. Elle est surprenante par son design rétro-futuriste qui séduit, son intérieur qui subjugue et son architecture qui autorise des temps de charge ultra-rapides. Petit plus pour le constructeur coréen, Hyundai n’a jamais remporté le prix, malgré ses grands progrès en Europe ces dernières années.

Enfin, la Renault Mégane E-Tech a, sur le papier, tout pour plaire au jury. C’est une berline compacte électrique, un segment appelé à être de plus en plus recherché par les clients. Comme pour le Ioniq 5, son design est très aguicheur et séduit la majorité. 

Surtout, l’intérieur fait un grand bond en avant, tant du côté de la présentation qu’au niveau des technologies embarquées. Autre élément dont il faut tenir compte, Renault n’a pas remporté le titre de Voiture de l’Année depuis 15 ans. 

Seul obstacle sur sa route: les tous premiers essais dynamiques ayant été réalisés en petit comité, certains journalistes n’ont pas encore eu la chance de se familiariser avec l’auto, contrairement à ses concurrentes.

Peugeot 308, Hyundai Ioniq 5, et Renault Mégane E-Tech, voici donc les (sans doute) favorites pour le concours de la Voiture de l’Année 2022. Mais comme toujours, nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise: les Skoda Enyaq et Kia EV6 tiennent bien leur rôle d’outsider.

Si l’un des six véhicules électriques en compétition l’emporte, ce ne sera pas la première fois que cette technologie se retrouve sur la première marche du podium. 

Déjà en 2011 le jury du Trophée Européen de la Voiture de l’Année avait attribué, pour la première fois de son histoire, son trophée à un modèle zéro émission, la Nissan Leaf. Il a fallu ensuite attendre huit ans pour qu’un deuxième véhicule, fonctionnant à l’électrique (Jaguar i-Pace), remporte à nouveau l’élection. 

On dit toujours jamais deux sans trois; l’histoire peut-elle se reproduire en 2022 et couronner à nouveau un modèle électrique?

Et pour la suite ?

Il faut maintenant patienter jusqu’à la fin du mois de février pour connaître le nom de la grande gagnante, dont le nom est généralement annoncé en marge du salon de Genève. Comme il n’a finalement pas lieu en 2022, la remise des prix se déroulera donc probablement de manière différente. 

En attendant les délibérations finales, les 62 journalistes membres du jury, venant de 23 pays européens, prendront chacune des sept voitures finalistes en mains, afin de les juger de manière objective.

Plusieurs critères sont pris en compte par les juges, tels que le comportement routier général, le plaisir, l’innovation, l’aspect écologique ou encore le prix, le design et la performance.

Pour être éligibles au titre tant convoité, les voitures engagées doivent impérativement avoir été mises sur le marché et être commercialisées dans au moins cinq pays européens, avec des prévisions de vente d’au moins 5 000 exemplaires par an.

 Alors encore un tout petit peu de patience et rendez-vous donc le 28 février 2022 pour le verdict final !

Voitures neuves & 0 km vraiment pas chères !

Profitez de nos remises exceptionnelles !

J'en profite