Bienvenue sur Auto-ies.com

Top 10 des voitures sans malus en 2022

  • février 16, 2022
  • sur Mayra

Les réglementations concernant l’automobile sont en constante évolution. La nouvelle année n’échappe pas à la tradition alors quel est pour 2022 le menu du malus CO2 et qu’en est-il du fameux nouveau malus “au poids”. Le mot clé (mais vous n’en serez pas surpris!) c’est DURCISSEMENT. De nouvelles règles concernant le secteur de l’automobile sont désormais entrées en vigueur à partir du 1er janvier. Retrouvez le top 10 des voitures sans malus pour 2022



En résumé, le seuil de déclenchement du malus CO2 est abaissé et un malus au poids est désormais créé pour les véhicules lourds. Alors que le secteur de l’automobile en France connaît un fort ralentissement à cause de la crise sanitaire, les nouvelles taxes introduites en ce début d'année 2022 risquent de freiner un peu plus l'ardeur des acheteurs de véhicules neufs.

 

Voyons tout cela en détail

Le malus CO2:

À partir d'un certain taux d'émission de CO2 par kilomètre, la voiture se voit imposer une taxe à l'achat. Le seuil de 133 g/km en 2021, a été abaissé à 128 g/km cette année. Ce seuil devrait continuer à baisser, dégringolant à 123 g/km dès 2023.

 

Le plafond maximal de ce malus CO2 évoluera lui aussi dans les années à venir. Ainsi en 2021, si le taux d’émission d’un véhicule était égal ou supérieur à 219 g/km, la taxe était de 30.000 euros. En 2022, le seuil du plafond maximal est fixé à 224 g/km tandis que le montant de la taxe atteint les 40.000 euros. En 2023, la taxe atteindra les 50.000 euros pour tous véhicules qui atteindront ou dépasseront les 225 g/km de CO2.

 

Rassurez-vous, nous vous proposons ci-dessous 10 modèles qui ne sont pas soumis au malus 2022.

L’Audi A1. En version Sportback 1.5 essence et boîte automatique ne rejette que 112 gr/km en version Design Luxe. Elle vous permet d’entrer dans le club des véhicules statutaires à un prix abordable.

 

 

La BMW 316d 122 ch.Parmi les chanceux qui échappent au malus, certains modèles de la série 3 en version diesel 116d (boîte automatique) n’émettent que de 115 g/km. Et on peut ainsi continuer à rouler en Béhème !

 

 

La Citroën C3, Puretech 110 S&S. La famille C3 produit peu de CO2, telle la version essence à boîte manuelle (Pack Shine) épargnée par le malus (126 g/km). Les amateurs de diesel seront, pour leur part, satisfaits avec, par exemple, la Blue HDi 100 BVM6 et ses 112 g/km.

 

 

La Dacia Sandero Stepway. Qu’elle boive du gazole ou de l’essence, la Sandero évite le malus 2022 avec des émissions de 115 à 126 g/km pour la version Blue dCi 95 et de 115 à 123 g pour la version Eco-G 100 (qui accepte le GPL également).

 

dacia sandero

 

Le Ford Puma ST Line V 1.5 EcoBlue 120 ch. Un SUV diesel épargné par le malus ! Le nouveau Puma avec la motorisation 1.5 EcoBlue de 120 chevaux se contente de 99-121 g/km d’émissions en boîte manuelle.

 

ford puma

 

La Mercedes Classe A 200d 150 ch. La gamme diesel a été revue pour limiter efficacement  les émissions de C02. La version en finition Style Line et boîte automatique (8 g-DCT) n’émet que 112 g/km. Tout en conservant la classe de la marque à l’étoile: une automobile au fort contenu techno et bien finie.

 

La Peugeot 208 BlueHdi 100 permet, elle aussi, d'éviter le malus. Exemple la version diesel avec 108 g/km d’émission. Même chose pour l’essence avec la Puretech 75 (124 g/km). Toutes les deux en boîte manuelle.

 

peugeot nouvelle 208

 

La Renault Clio TCe Zen. Le modèle star de la marque propose  quelques motorisations qui permettent d’éviter la taxation, par exemple la version essence à boîte manuelle qui n’émet que 117-118 g/km. Où encore, le Blue HDi 115 qui fait encore mieux avec ses 109-111 g/km (en finition Intens).

 

nouvelle clio

 

La Volkswagen Golf 1.0 TSi 110 ch. Grâce à son “petit” moteur trois cylindres essence, qui offre de bonnes performances, la compacte peut se vanter de n’émettre que 121 g/km. Attention aux options choisies, le toit ouvrant ou des jantes plus grandes font grimper les émissions à 124 g/km !

 

La Toyota Corolla Hybride 2.0 de 184 ch. Avec une transmission hybride-électrique produite en Europe, la berline émet 111g/km en finition Design. Elle offre un plaisir de conduite tout en douceur : réactive, et surtout silencieuse en mode tout électrique en ville.

 

toyota corolla

 

Le malus poids

Il s'agit d'une nouvelle écotaxe qui concerne les voitures particulièrement lourdes et jamais immatriculées en France. Cette taxe a pour objectif d'endiguer l'alourdissement du parc automobile et ainsi réduire l'empreinte écologique. Il faut savoir qu’entre 1990 et 2020, le poids moyen d'une voiture vendue en France est passé de 953 kilos à 1,233 tonne, selon l'Ademe. Et si les émissions avaient jusqu'ici tendance à baisser, elles remontent en flèche depuis 2019. En partie responsable de cette “grosse prise de poids”  l’item SÉCURITÉ.

 

En étant plus lourdes, les voitures résistent mieux aux chocs et de plus, de nombreux équipements de sécurité ont été ajoutés.

 

Depuis les “sixties”, la taille des voitures a aussi augmenté de 21% en hauteur, de 14% en largeur et de 3% en longueur, selon les estimations des spécialistes. Tandis que leur puissance a été multipliée par trois.

 

Inversement, ces véhicules de plus en plus grands et de plus en plus lourds transportent de moins en moins de personnes en même temps. En effet, une étude récente de la Sécurité Routière révèle qu’une voiture capable de transporter cinq personnes à bord n’en véhicule en moyenne que 1,58 à chaque trajet !

 

Cette taxe cible les véhicules lourds, et notamment les SUV, principalement visés car ils atteignent actuellement des niveaux records de vente. Ce malus applique une taxe aux véhicules neufs, essence ou diesel pesant plus de 1,8 tonne. Selon le Projet de Loi Finances 2021 adopté en fin d'année dernière, le montant est de 10 euros par kilo à partir du moment où le véhicule pèse plus d'1,8 tonne.

 

Cette mesure, proposée par la Convention Citoyenne pour le Climat (qui souhaitait d’abord un seuil fixé à 1400 kilogrammes), vise à réduire les ventes de véhicules lourds, au motif que ceux-ci consomment plus d'énergie pour se mettre en mouvement et rejettent par conséquent plus de gaz à effet de serre et de polluants locaux.

 

Ceci étant (comme souvent), de nombreuses exceptions ont été mises en place. Tout d'abord, les véhicules électriques et/ou à hydrogène ne sont pas concernés, tout comme les véhicules permettant de transporter une personne avec un handicap. Une réduction du malus au poids de 200 kg par enfant est également possible pour les familles nombreuses, dans la limite d'un seul véhicule de 5 places ou plus.

 

En conclusion, une bonne idée à retenir: Avec un choix parmi 16 marques automobiles et plusieurs centaines de modèles différents, votre mandataire AUTO-IES est le plus à même de vous conseiller afin de choisir le véhicule le plus adapté dans la gamme que vous aurez retenue et ainsi éviter un malus écologique ou en acquitter un trop élevé. Parcourez son catalogue, faites un premier choix et…appelez un conseiller.

Vous n’allez pas le regretter !