Bienvenue sur Auto-ies.com

Peut-on passer son permis de conduire à l’étranger ?

  • janvier 15, 2020
  • sur Alexandre

Assurance auto : comment êtes-vous couverts pour vos déplacements à l’étranger ?

 

Avant de partir en séjour à l’étranger au volant de votre voiture, il peut être sage de vérifier la couverture de votre assurance auto dans votre pays de destination.



Passer son permis à l’étranger, une bonne idée ?

Les difficultés du passage de permis en France, ainsi que son coût pour le moins élevé, dissuadent un bon nombre de personnes de passer l’examen.
On constate un nombre croissant d’automobilistes qui circulent sans permis, ce qui est bien évidemment parfaitement illégal et représente un véritable danger.
Avant d’en arriver à cette solution extrême, pour les conducteurs qui connaissent des difficultés, le passage du permis à l’étranger peut se révéler une solution intéressante.
Retour sur les différentes solutions pour obtenir le fameux sésame à l’étranger.

 

L’union européenne : le plus simple

Si vous en avez la possibilité, passer votre permis dans un pays de l’Union européenne peut être un bon calcul.
En effet, le permis obtenu dans un pays de l’Union est valable en France à vie ; vous pouvez circuler en toute liberté n’importe où en Europe : un permis de conduire délivré par un pays de l’Union européenne est valable dans tous les pays de l’Union.
L’occasion pour ceux d’entre vous qui maitrisent une langue étrangère d’envisager un séjour utile.
N’oubliez pas de faire un devis d’assurance avant d’entamer les démarches ; en effet, il est impératif d’avoir souscrit à une assurance auto avant de prendre le volant.
Autres conditions indispensables : être âgé d’au moins 18 ans et ne pas avoir subi d’annulation du permis en France.

 

Quelques pistes de pays plus faciles d’accès en Europe :

• En Belgique : le passage de l’examen du code coûte quinze euros et il faut obtenir minimum 41/50 à l’examen. L’examen pratique se passe après vingt heures de conduite minimum, il faut compter entre 1000 et 1500€ pour le passer. L’avantage, bien sûr, c’est que vous pouvez passer l’examen dans votre langue.
• En Espagne, le passage du permis est deux fois moins cher qu’en France : alors qu’en France il n’est pas rare de devoir débourser 2000€ pour le passage de son permis, en Espagne le passage de l’examen revient en moyenne à 800€ environ.
• Au Portugal également, le passage du permis est sensiblement moins cher qu’en France : 400€ en moyenne. Par ailleurs, les formalités sont beaucoup plus rapides qu’en France pour obtenir le document : il faut compter en moyenne trois à quatre mois entre votre inscription à l’examen et votre passage du permis.

 

Hors de l’Union européenne : une règlementation plus stricte

Pour échanger votre permis de conduire étranger contre un permis français, il vous faudra justifier de quelques éléments complémentaires par rapport à l’Union européenne.

 

Ainsi, vous devez prouver que vous avez passé au moins six mois dans le pays où vous avez obtenu votre permis.

 

Par ailleurs, vous devez avoir au moins dix-huit ans ; votre permis doit être valable dans votre pays d’obtention ; et surtout, le pays de passage de l’examen doit avoir conclu avec la France un accord de réciprocité en matière d’échange du permis.

 

Ainsi, soyez par exemple vigilant au cas particulier des Etats Unis : seuls certains états ont obtenu cet accord.

 

Si vous avez obtenu votre permis moins de trois ans avant votre retour en France, vous bénéficierez d’un permis probatoire et n’aurez qu’un nombre limité de points.

 

Dernier point important : l’échange du permis doit être demandé dans un délai d’un an suivant votre retour en France.

Laisser un commentaire