Bienvenue sur Auto-ies.com

Nos conseils et astuces pour préparer sa voiture avant l'hiver

  • décembre 9, 2021
  • sur Mayra

Cette fois, nous y sommes, l'hiver approche avec ses températures et sa météo peu clémentes. C’est le moment de se décider à préparer en amont votre voiture afin qu’elle soit prête à affronter sereinement les premières gelées et les premières neiges (déjà effectives sur les massifs montagneux depuis le 3 novembre !).



Avant de commencer avec les bonnes astuces, nous allons vous expliquer la nouvelle réglementation concernant les pneus hiver avec la loi montagne 2.

Loi Montagne 2 : le décryptage

La loi « Montagne » n°2016-1888 date du 28 décembre 2016 mais comme souvent le décret d’application n’a été publié au journal officiel que bien plus tard le 18 octobre 2020 pour une entrée entre en vigueur le 1er novembre 2021. Ce décret donne pouvoir à certains préfets de rendre obligatoire en période hivernale l’équipement des véhicules soit de chaînes ou chaussettes à neige, soit de pneus hiver ou toutes saisons.
Passée inaperçue mais votée en 2020 pendant le confinement, la loi Montagne 2 s’applique donc depuis le 1er novembre 2021 dans 48 départements français. Elle concerne principalement les régions de montagne et les départements qui les entourent.

 

Le changement principal concerne l’obligation pour les véhicules d’équipements permettant de faire face aux conditions de circulation spécifiques durant la période hivernale.

 

Sont concernés les voitures particulières, les utilitaires, mais aussi les bus et les poids lourds. Par contre ne sont pas concernées les voitures sans permis, ni les véhicules équipés de pneus à clous.

 

A partir du début du mois de novembre et jusqu’au 31 mars de chaque année, les automobilistes circulant dans les régions concernées doivent obligatoirement être équipés de pneus hiver ou toutes saisons marqués 3PMSF et M+S sur les 4 roues ou de posséder des dispositifs antidérapants amovibles sur au moins deux roues motrices.

 

M+S: Mud + Snow = Boue + Neige, ce marquage indique que le pneu est adapté pour la neige ou la boue.

 

3PMSF: Three Peak Mountain Snowflake (3 flocons de neige de montagne), ce marquage indique que le pneu a reçu une homologation et certifie ainsi une sécurité optimale en période hivernale.
Pour cet hiver, les pneus quatre saisons doivent eux, être estampillés « 3PMSF » ou porter la mention « M + S » pour être conformes à cette nouvelle règle.

 

Attention, à partir de 2024, seuls les pneus estampillés « 3PMSF » seront considérés comme des pneus hiver.

Pourquoi cette loi ?

Cette loi vise à améliorer la sécurité des usagers de la route et les conditions de circulation en période hivernale. En effet, durant cette période les conditions météorologiques se dégradent rendant les routes plus glissantes et la circulation plus dangereuse. Avec 30% du territoire occupé par des massifs montagneux, la France s’aligne (enfin!) sur les autres pays de l’Europe en mettant en place une politique de circulation en montagne plus claire.

 

Une carte évolutive est disponible sur le site de la Sécurité Routière. De nouveaux panneaux sur le bord des routes indiquent désormais les zones où les automobilistes ont l’obligation d’être équipés de pneus hiver ou de chaînes pour pouvoir circuler.

 

Cette mesure est valable jusqu’au 31 mars 2022 et sera renouvelée chaque année. Les automobilistes ont encore quelques mois pour s’adapter à cette nouvelle réglementation; ceux qui ne seront pas encore en règle ne seront pas sanctionnés cette année, a précisé le ministère de la Cohésion des territoires.

 

Nos 5 astuces pour préparer sa voiture avant l'hiver

Cette fois, nous y sommes, l'hiver approche avec ses températures et sa météo peu clémentes. C’est le moment de se décider à préparer en amont votre voiture afin qu’elle soit prête à affronter sereinement les premières gelées et les premières neiges (déjà effectives sur les massifs montagneux depuis le 3 novembre !)

 

Alors voici un rappel non exhaustif de ce qu’il faut prévoir :

 

1. LUBRIFIER SON AUTO

Afin de prévenir les problèmes liés au climat hivernal, il faut intervenir sur les mécanismes des vitres, leurs joints d’étanchéité ainsi que celui des portières, le mécanisme d’ouverture du capot, les serrures et les charnières des portes. Pour réaliser cette protection, il vous faut :

 

  • Du silicone en aérosol pour les glissières des vitres et les joints d’étanchéité des portières.
  • De la graisse au lithium en aérosol pour les charnières de portières et le verrouillage du capot.
  • Enfin un lubrifiant au Téflon en aérosol pour les serrures.

 

2. REMPLACER LES BALAIS D’ESSUIE-GLACE

Si vos essuie-glaces laissent des traces ou grincent sur le pare-brise, il est temps de les changer afin qu’ils soient en forme optimum pour affronter l’hiver. Bien voir pour une conduite sécure est impératif en toute saison mais surtout en période hivernale. Les traces laissées par les essuie-glaces sur le pare-brise peuvent se révéler particulièrement désagréables avec la luminosité des phares des véhicules arrivant en sens inverse. Les manuels d’entretien et les professionnels de l’auto conseillent d’ailleurs le remplacement des essuie-glaces chaque année.

 

3.NETTOYER LE PARE-BRISE À L’EXTÉRIEUR COMME À L'INTÉRIEUR

Le remplacement des essuie-glaces n’est pas suffisant. Votre pare-brise n’est pas toujours parfaitement propre. Vous pouvez utiliser un détergent pour vitres afin de le nettoyer depuis l’extérieur. De nombreux automobilistes oublient de nettoyer également l’intérieur du pare-brise. Poussières, traces de doigts ou fumées de cigarettes forment une couche de saleté, qui limite la vision, surtout la nuit, en augmentant l’effet éblouissant de la lumière.

 

De plus, une vitre sale s’embue beaucoup plus vite qu’une propre. Un coup d’éponge ou de chiffon sec ont généralement pour effet de tartiner la saleté à l’intérieur du pare-brise. Pour un nettoyage efficace, il faut utiliser un détergent pour vitres et un chiffon en microfibre ( l’idéal est même d’utiliser un chiffon à structure alvéolée).

 

4. LUTTER CONTRE L’HUMIDITÉ POUR LIMITER LA BUÉE

Si des vitres sales peuvent gêner la vision sur la route, un pare-brise couvert de buée est aussi une source de danger, surtout en hiver. En effet, l’humidité à l’intérieur du véhicule a tendance à condenser sur une vitre froide. La première cause de buée sur les vitres est donc une humidité élevée dans la voiture.

 

Quelques précautions permettent de réduire ce phénomène lors du check-up avant l’hiver:

 

  • Remplacer le filtre intérieur (filtre à pollen) à intervalles réguliers, un filtre encrassé entrave l’échange d’air, aussi bien par la ventilation que la climatisation.
  • Contrôler les joints d’étanchéité des fenêtres ou du toit ouvrant. Les fuites peuvent contribuer à élever le taux d’humidité dans la voiture.

 

Des équipements spécifiques permettent aussi d’éviter l’humidité, exemple des tapis de voiture en caoutchouc pour tous les temps car durant l’hiver, les chaussures couvertes de neige ou mouillées sont source d’humidité dans l’habitacle. Or, les tapis de voiture en tissu absorbent l’eau et sèchent très lentement. Dans le coffre, un tapis, lui aussi, caoutchouté permet d’obtenir les mêmes résultats. Avantage, ce genre de revêtement de coffre est très solide et sèche rapidement.

 

Veiller aussi à ce que les canaux d’écoulement de l’eau restent libres, en particulier dans le compartiment moteur sous le pare-brise et dans le coffre. Souvent, l’eau s’y accumule par la faute des feuilles mortes ou des aiguilles de sapin qui font bouchon.

 

5.FAIRE LE PLEIN D’ANTIGEL

En prévision de l’hiver, deux liquides doivent impérativement être protégés du gel:

 

En premier lieu, le liquide du circuit de refroidissement du moteur. Si cette eau gèle, le moteur de votre voiture peut être sérieusement endommagé. Normalement, lors de chaque entretien, le professionnel vérifie la quantité d’antigel dans le liquide de refroidissement. Mais si vous avez pendant la période estivale rajouté de l’eau, vous devez également penser à ajouter maintenant de l’antigel. Pour cela, faites effectuer un contrôle dans un garage ou une station-service. La protection contre le gel doit être efficace jusqu’à moins 25 degrés. Et l’antigel doit être adapté à votre moteur. Bien évidemment, l’antigel d’origine du constructeur est recommandé.

 

Contrôlez également le lave-glace. Car si son liquide gèle, vous risquez de vous retrouver en difficulté. Le sel qui sèche sur le pare-brise va vous empêcher de voir la route si l’eau n’arrive plus sur le pare-brise. Donc cette eau qui sert à nettoyer le pare-brise doit être protégée grâce à un liquide antigel, qui évitera le gel dans les conduits et les buses de sortie. Attention les laves-glace d’hiver contiennent déjà de l’antigel, de sorte qu’il n’est pas utile d’en rajouter en plus.

 

Pour finir, voici une liste des accessoires à avoir dans votre voiture pendant l’hiver.

 

En plus, bien entendu de l’équipement “standard”, comme le triangle de signalisation en cas de panne et le(s) gilet(s) de signalisation, il vous faut prévoir:

 

  • Une housse pour le pare-brise ou mieux une bâche de protection complète pour faciliter l’élimination de la neige et du gel.
  • Un spray dégivrant pour les vitrages. Il permet de ramollir la couche de glace. et ensuite à vous de jouer avec l’incontournable grattoir à givre qui doit toujours être à portée de main.
    Rappel: n’utilisez jamais d’eau chaude versée au petit matin sur le pare brise gelé, c’est la casse assurée s’il est déjà fragilisé par des impacts.
  • Une balayette (accessoire incontournable des contrées froides) qui permet de débarrasser rapidement la voiture de la couche de neige qui la recouvre.
  • Une éponge (en peau) ou un chiffon anti-buée qui permet de retrouver une vision dégagée sur la route.
  • Des gants de travail pour monter les chaînes à neige (après un premier entraînement tranquille et obligatoire dans la chaleur de votre garage) ou gratter les vitres.
  • Une lampe de poche au cas où il y aurait quelque chose à réparer.
  • Un câble de démarrage ou un set de démarrage d’urgence avec accumulateur pour venir en aide aux autres usagers de la route qui ne se sont pas aussi bien préparés que vous (grâce à nos conseils !!!) à l’arrivée de l’hiver.