Bienvenue sur Auto-ies.com

L’HISTOIRE DE CITROEN

  • juillet 18, 2019
  • sur Alexandre

Le patriotisme automobile tient à peu de chose. L'entreprise Citroën avait toutes les raisons de ne pas être française car le petit André né à Paris en 1878 était le fils d'un diamantaire hollandais émigré en France en 1873 et d'une mère Polonaise originaire de Varsovie.



Citroën, petit résumé historique

André Citroën suit un cursus scolaire remarquable qui s'achève par l'Ecole polytechnique
En 1900 : André Citroën fait un voyage en Pologne avec sa famille et y découvre un procédé permettant de produire des engrenages à doubles chevrons à moindre coût. Il achète le brevet et constitue une entreprise de mécanique qui compte une dizaine d'ouvriers sept années plus tard.
En 1914 : André Citroën part aux Etats Unis, non pour voyager, mais pour étudier les méthodes de production à la chaîne mises au point par Frédérick W. Taylor et adoptées par Henry FORD pour le modèle T.
1916 : L'ingénieur Jules SALOMON est recruté. Il conçoit la type A qui est produite trois ans plus tard. Cette type A est la première voiture française de grande série produite en Europe.
En 1922 : Sortie de la 5HP, surnommée « Citron », produite à plus de 90.000 exemplaires sur une période de trois ans. Celle-ci est remplacée par la B14 puis par les C4 et C6.
1923 : C'est cette année-là que débute la concurrence avec Louis Renault qui invite André Citroën à visiter sa nouvelle usine. Piqué au vif, Citroën fait bâtir, en 6 mois, une cathédrale de verre et d'acier pouvant produire 1000 voitures par jour. La PV, surnommée ultérieurement "traction avant" est produite dans ces installations ultramodernes
En 1924 : Innovateur en matière de publicité et de marketing, Citroën participe aux croisières jaunes, noires et blanches. Il illumine de son nom la Tour Eiffel de 250 000 ampoules. ultramodernes. Le nouveau système de traction, mis au point par l'ingénieur André Lefebvre pour la PV constitue l'une des ruptures technologiques majeures de la production automobile.

 

Mais les difficultés arrivent pour Citroën…

Si la Traction est un véhicule révolutionnaire, c'est aussi le premier modèle dont les défauts de jeunesse en matière de fabrication vont coûter cher à l'entreprise. L'endettement est colossal et la passion d'André Citroën pour le casino met en péril la société.
Michelin, le principal bailleur de fonds, lance lance les hostilités contre Citroën et un petit créancier porte plainte pour récupérer ses 60.000 Francs en février 1934.
Le 21 décembre de la même année, l'entreprise Citroën est mise en liquidation judiciaire. Le gouvernement propose à Michelin de reprendre l'affaire, qui devra sauver l'emploi des 250.000 ouvriers et calmer les 1500 créanciers et milliers de petits porteurs. En 1935 : André Citroën quitte son bureau. Il décède six mois plus tard d'un cancer de l'estomac et est inhumé au Cimetière du Montparnasse.

 

De nombreuses technologies automobiles ont vu le jour sous l'impulsion des ingénieurs de la marque. La traction avant par exemple est une innovation de 1934,développée par Citroën. Seulement, fin 1934, pour éviter que Citroën ne s'effondre, Pierre Michelin a racheté Citroën pour des raisons économiques. Michelin réalise là un investissement considérable pour le développement de l'économie de ses pneus. A la mort d'André Citroën, le 3 juillet 1935, c'est donc Pierre Michelin qui prend la tête de l'entreprise. En 1968, Citroën rachète le constructeur de voiture de sport Maserati et s'impose sur le marché automobile. La SM, dévoilée en 1970, est donc la première voiture sportive de la marque. Seulement, la crise a eu raison de la croissance de Citroën et Michelin fait connaître ses intentions de vendre Citroën à Fiat. L'État français intervient alors et pose son veto. Il incite plutôt le groupe Peugeot à acquérir la marque en faillite. En 1975, le groupe fait alors le choix de vendre Maserati. L'histoire de Peugeot et de Citroën est désormais fortement liée puisqu'en 1975, le groupe Peugeot S.A acquiert 90% de part de marché de Citroën S.A. Il est alors renommé PSA Peugeot Citroën. Dès lors, Citroën est gérée par le groupe PSA Peugeot Citroën. Les deux grandes marques d'automobiles françaises sont regroupées mais conservent leur identité propre. En effet, il s'agit pour les deux marques de garder non seulement leurs identités propres mais aussi leurs clients. PSA Peugeot Citroën tient à ce que chacun des deux constructeurs reste singulier. Le groupe PSA Peugeot Citroën doit simplement permettre aux deux groupes de renforcer leur puissance à l'échelle internationale. En 1988, on note que la fusion Peugeot Citroën fonctionne puisque les bénéfices de Citroën sont de 78,24 % par rapport à l'année précédente.

 

Pour marquer le monde automobile et dévoiler la puissance de ses véhicules à l'échelle internationale, le groupe intègre les compétitions de rallye. En 1994, par exemple au premier rallye Paris-Dakar-Paris, Citroën s'offre le luxe de se positionner à la première place avec les pilotes Pierre Lartigue et Michel Périn, ainsi qu'à la seconde place avec Hubert Auriol et Gilles Picard. Pour la première édition de cette compétition, on ne voit donc que Citroën sur les premières marches du podium.

 

Citroën, un producteur de “légendes”

Révolution dans le secteur de l'automobile suite à la sortie de la DS qui amène avec elle des équipements inédits pour l'époque. Il n'y a tout simplement rien de mieux à cette époque: phares directionnels, suspension pneumatique effaçant les défauts de la route, confort princier, etc …
La 2cv est sans doute avec la DS la voiture française la plus populaire au monde. Imaginez un peu,elle a été vendue de 1948 à 1990 ! De nos jours en trouver une à petit prix devient de plus en plus difficile.
Autre légende la Méhari mise en avant par le cinéma avec la série des gendarmes de Saint Tropez. Vendue moins longtemps que la 2cv elle l'a été tout de même entre 1968 et 1987. Elle reprend bon nombre d'éléments de la deux chevaux.
Au cours des années, la marque a évolué et son image également. Le Logo double chevron qui caractérise la marque est passé du jaune et bleu au rouge et blanc, en 1985. Mais depuis 2009, les chevrons sont présentés en trois dimensions et le relief affiche le caractère de la marque.

 

Au fil des années, la marque n'a cessé d'innover pour résister à la concurrence. Aujourd'hui Citroën fait partie des constructeurs les plus importants du secteur automobile mais la marque doit également sa réussite au choix ambitieux de Peugeot qui a préféré collaborer avec Citroën plutôt que de l'engloutir.

Laisser un commentaire