Nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre nouveau site web !
Contactez-nous

Nous appeler ?

04 70 30 87 60

Lundi au vendredi 8:30 - 19:30

Samedi 10:00 - 13:00 / 14:30 - 17:30

Prix d'un appel local

Nous contacter ?

Laissez-nous un message pour qu'un conseiller vous contacte dans les plus brefs délais

Envoyer un message

Essai nouvelle Fiat 500 3+1 : entre le passé et l'avenir

1 juin 2022

Essais / Comparatifs

La Fiat 500 fait peau neuve ou presque en adoptant une porte supplémentaire. La Fiat 500 électrique offre une nouvelle expérience. La citadine fait le plein de technologie pour cette nouvelle mouture et elle a de nombreux arguments pour vous séduire.

Fiat 500 3+1 électrique : la citadine idéale ?

La petite Fiat 500 se nomme 3+1 en adoptant une nouvelle porte sur le flanc droit. Placée à l’arrière, cette petite porte d’une quarantaine de centimètres de large facilite l’accès aux places arrière grâce à son ouverture antagoniste. Ce type d’ouverture n’est pas sans rappeler celle des premières Fiat 500. Une fois les deux portes ouvertes, il n’y a pas de montant central pour faciliter l’accès des passagers aux places arrière.

Thumbnail

Ce choix original séduira les familles à la recherche d’une citadine de petites dimensions, mais offrant un accès facile à l’arrière pour les enfants. 

La silhouette reste assez similaire à la génération précédente et le gabarit réduit est conservé. 

La nouvelle Fiat 500 3+1 conserve sa longueur de 3,632 m et son coffre de 185 litres.

À bord, les passagers avant disposent d’un espace généreux aux jambes. À l’arrière, les places restent étroites même si l’accès est facilité avec cette nouvelle déclinaison. Elles sont à réserver à des petits gabarits ou des enfants. 

La planche de bord aux lignes fluides est fonctionnelle et épurée. L’habitacle est orné de logos 500 sur le volant 2 branches et les sièges avant.

Elle propose un tableau de bord digital de forme ronde et un grand écran central de 10,25“pour gérer le système d’info divertissement et les différentes fonctions de la voiture. Son affichage est personnalisable pour organiser les fonctions selon le goût de chacun. La climatisation conserve des commandes physiques bien que tactiles.

Les finitions : 3 niveaux de finition et le plein d’équipement technologique

La nouvelle Fiat 500 électrique en carrosserie 3+1 est déclinée en 3 finitions : Icône, Icône Plus et La Prima. La finition la plus basse de la 3+1 correspond au niveau intermédiaire des Fiat 500 classique et cabriolet. L’équipement de base est déjà assez complet avec notamment la possibilité d’utiliser Apple Carplay ou Android Auto, tous deux sans fil. L’éclairage extérieur est confié à des optiques de phare Full LED « Infinity ».

  • Fiat 500 3+1 Icône : Jantes en alliage 16“, alerte de franchissement de voie avec correction, reconnaissance des panneaux de signalisation, climatisation automatique, système d’info divertissement Uconnect avec écran 10,25“ DAB avec navigation GPS, sellerie tissu en fibres Seaqual issues de déchets marins recyclés ;
  • Fiat 500 3+1 Icône Plus : équipement de base Icône + Jantes en alliage 17“, Chargeur à induction pour smartphone, toit vitré panoramique, feux de croisement/route automatique ;
  • Fiat 500 3+1 La Prima : équipement de base Icône Plus Jantes en alliage 17“, volant Soft Touch bicolore, caméra de recul, Copilote Fiat (conduite autonome de niveau 2), Radar 360° avec vue drone, ouverture sans clé côté conducteur, eco-cuir ivoire.

La Fiat 500 3+1 est donc une petite voiture électrique particulièrement bien équipée et dotée, suivant le niveau de finition, des dernières technologies telles que le limiteur de vitesse intelligent ou la vue drone pour le stationnement, sans oublier la conduite semi-autonome de niveau 2.

La Fiat 500 3+1 : une version 100% électrique performante

La Fiat 500 3+1 est une citadine purement électrique. Sous le capot, on trouve un moteur électrique développant une puissance de 87 kW soit l’équivalent de 118 chevaux. Cette puissance est parfaitement adaptée à la petite citadine, certes alourdie d’une trentaine de kilos avec sa porte arrière. 

Elle atteint la barre des 100 km/h en 9 secondes alors que sa vitesse maximale est bridée à 150 km/h.

La motorisation électrique lui offre des performances dignes d’intérêt surtout face aux versions essences et micro-hybride passablement ennuyeuses à conduire hors des villes. Mais, après tout, la Fiat 500 est née pour conquérir le cœur des cités en se faufilant facilement dans les ruelles étroites. L’autonomie est également adaptée à cet usage.

Avec sa grande batterie de 42 kWh affiche une autonomie WLTP en cycle mixte de 320 km selon le constructeur. En conduite urbaine, le cycle WLTP devrait atteindre une valeur d’environ 460 km, une autonomie bien suffisante pour ne charger la batterie qu’une fois par semaine.

Thumbnail

Pour la charge de la batterie, vous pourrez opter pour une prise classique ou une wallbox jusqu’à 11 kW. 

Sur prise renforcée délivrant une puissance de 3 kW, il faudra un peu plus de 15 heures pour une charge complète. Sur une wallbox de 11 kW, la charge prendra 4h15. 

Elle accepte également la charge rapide sur une borne compatible avec une puissance maximale de 85 kW. La batterie pourra retrouver jusqu’à 80 % d’autonomie en seulement 35 minutes.

Au volant de la nouvelle 500 3+1 : Silence, ça roule !

En adoptant la motorisation électrique, la petite 500 La Prima s’offre une cure de silence. La souplesse de la conduite à une seule pédale offre un véritable agrément dès que l’on prend l’habitude de conduire ainsi avec les modes Range ou Sherpa favorisant le freinage régénératif.

Si son petit gabarit cache un poids imposant, avec 1400 kg sur la balance, elle s’avère agile et agréable dans les déplacements du quotidien. Son rayon de braquage entre trottoirs est inférieur à 10 mètres facilitant les manœuvres. De plus, elle peut recevoir une vision à 360° grâce à 11 capteurs de stationnement disposés tout autour de la carrosserie et complétés par une caméra de recul haute résolution.

La tenue de route en courbe et le confort de sa suspension sont appréciables. Avec son moteur de 118 chevaux, les accélérations sont franches, la petite 500 file sur le périphérique et s’insère avec une grande facilité dans le flux de circulation. La conduite semi-automatique complète ce plaisir de prendre la route avec la citadine. Le système de niveau 2 est capable d’accélérer, freiner et maintenir sa position dans la voie jusqu’à 60 km/h.

Nouvelle Fiat 500 3+1 🌸⚡

Retrouvez la petite citadine électrique au meilleur prix chez Auto-IES !

Profiter des remises sur la Fiat 500 3+1