Nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre nouveau site web !
Contactez-nous

Nous appeler ?

04 70 30 87 60

Lundi au vendredi 8:30 - 19:30

Samedi 10:00 - 13:00 / 14:30 - 17:30

Prix d'un appel local

Nous contacter ?

Laissez-nous un message pour qu'un conseiller vous contacte dans les plus brefs délais

Envoyer un message

Essai comparatif : Hyundai Tucson vs Peugeot 3008

11 avril 2022

Essais / Comparatifs

Choc de cador chez les SUV compacts ! Bénéficiant désormais d’un look spectaculaire (surtout de face) et d’un bel agrément de conduite, le nouveau Hyundai Tucson vient provoquer dans l’hexagone l’actuel roi du segment le Peugeot 3008 récemment restylé. Un beau combat des chefs en perspective.
 

Tous les mêmes, les SUV compacts ? C’est une fausse impression

La preuve ! Ce face à face prometteur entre la légende Peugeot 3008 : 800 000 exemplaires écoulés entre 2016 et 2020, meilleure vente du segment depuis son lancement et nouveau look depuis l’an dernier avec sa nouvelle proue finement striée, qui se prolonge sous des optiques affinées et désormais encadrées de crocs lumineux, afin d’anticiper ce petit coup de vieux qui peut frapper à tout moment un modèle à mi-carrière.

Surtout face à son concurrent coréen tout nouvellement passé par la case chirurgie esthétique.

En face en effet, le SUV Hyundai Tucson est extérieurement méconnaissable. Sa proue gomme les repères entre éléments de calandre et diodes électroluminescentes. A l’arrière ses feux en relief évoquent ceux du Ford Mustang Mach-e, et le bandeau qui les relie rappelle certaines Porsche. Une révolution esthétique qui prépare au prochain épisode: l’électrification totale.

L’hybride se répand de plus en plus chez Hyundai

Thumbnail

La propulsion 100 % électrique reste le pré carré de la gamme Ioniq, mais le Tucson double systématiquement ses moteurs thermiques d’un apport électrique plus ou moins puissant. 

Le SUV Hyundai dispose ainsi d’une version hybride rechargeable de 265 chevaux, et d’une autre en hybride classique de 230 chevaux ou bien encore d’une « micro-hybride » combinant un alterno-démarreur et une batterie 48 volts sur l’essence 150 ch comme sur le diesel 136 ch.

De plus, contrairement au 3008, le Tucson peut recevoir une transmission intégrale.

Chez Peugeot, une hybridation légère

 

En face, l’hybridation légère n’existe toujours pas chez Peugeot qui lui préfère l’hybridation rechargeable permettant de parcourir une quarantaine de kilomètres en tout électrique après recharge sur secteur (contrairement à la micro-hybridation qui assiste simplement le bloc thermique lors des relances). 

Mais cette technologie rechargeable s'avère bien plus lourde et bien plus chère.

Thumbnail

A bord du Tucson. On est pas mal du tout !

Motif d’achat principal d’un SUV, l’envie d’une position de conduite "haute". Cela se confirme à bord du Tucson: position suffisamment élevée, capot plat bien délimité, excellente visibilité périphérique. 

L’accastillage est composé d’un écran central intégré dans la console plutôt que posé tout en haut (vous voyez de qui je veux parler !) et de compteurs à affichage numérique totalement dénués de casquette. Surprenant au début, mais plaisant à l’usage.

Le poste de conduite du nouveau Tucson est plus qu’original, au niveau de l’instrumentation. 

Sa dalle numérique de 10,25 pouces est comme incrustée dans la planche de bord et n’est coiffée d’aucune casquette. Les graphismes garantissent une bonne visibilité imitant de fines aiguilles contrastées, même si certains modes d‘affichage relèvent davantage du gadget, comme la vitesse et le régime moteur qui apparaissent dans un cube.

Parsemée de touches sensitives, la console centrale est surprenante au premier contact mais finalement pratique à l’usage : accès direct à la ventilation, touche de raccourci personnalisable et fonctions d’info-divertissement placées directement sous l’écran.

Il manque une molette pour ajuster le volume de la radio (bien plus pratique que les touches « – » et « + » ici présentes), mais les stations se mémorisent facilement et la navigation est facile à interrompre. 

Thumbnail

Quant à l’interface Android Auto ou Apple Carplay qui n’occupe pas toute la largeur de l’écran de 10,25 pouces, elle accueille dans une zone « noire » une autre fonction du système (radio, météo, contacts…). Rare et pratique !

Le Tucson progresse aussi sur le plan du comportement routier : fini les mouvements de caisse désagréables et la direction peu informative, place à une efficacité et à une précision de conduite redoutables sur les parcours sinueux. 

Le confort n’est pas oublié, il est tout à fait agréable surtout avec une monte de 18 pouces préférable à celle de 19. Et si quelques réactions sèches subsistent sur les grosses déformations, elles sont loin de rendre le Tucson désagréable: commandes douces, insonorisation efficace des bruits d’air. Ici, les progrès sont perceptibles et font de ce SUV asiatique l'un des meilleurs compagnons de voyage.

A bord du 3008 : on se sent bien aussi !

Thumbnail

Au volant du 3008 les avis restent tranchés on est complètement pour ou contre le duo petit volant/instrumentation numérique surplombant la planche de bord. 

Surtout en ce qui concerne la vision des compteurs en fonction de la position de conduite du conducteur (et de sa taille!).

Le mobilier est très enveloppant et pratique, les rangements demeurent même plus spacieux que ceux du Tucson, notamment sous l’accoudoir central et au niveau des bacs de porte.

Reste que l’interface d’info-divertissement commence à dater au niveau du graphisme et des fonctionnalités. 

Elle impose également plusieurs manipulations, par exemple, pour simplement régler la température ou la ventilation: pas de commandes physiques, sauf pour le recyclage de l’air. 

Le SUV Peugeot se voit offrir un écran tactile de 10 pouces au lieu de 8.

Thumbnail

Les qualités routières du 3008 sont reconnues, et ce, depuis son début de carrière en 2016. Notamment le fameux toucher de route propre à la marque de Sochaux. Le dynamisme du SUV français est toujours un régal pour le conducteur en raison particulièrement de sa direction consistante et très précise ou de son excellent maintien de caisse. Mais cette agilité ne se fait pas au détriment de l’agrément des passagers, au contraire.

Le confort du 3008 est tout simplement exemplaire avec un amortissement particulièrement efficace qui efface pratiquement tous les mouvements de caisse. En plus, cela s’accompagne d’une excellence insonorisation, que ce soit pour les bruits d’air ou de roulement.

La vie à l’arrière chez nos deux concurrentes

Le Hyundai Tucson est accueillant aussi aux places arrière: assise longue, bel espace sous les sièges avant pour y glisser les pieds, ainsi que des dossiers inclinables sur une grande amplitude pour un confort serein lors des longs trajets.

 Le 3008 à banquette classique 60/40 (40/20/40 pour son concurrent) ne peut faire aussi bien. Par contre, il surclasse son rival au niveau de la place centrale, avec un dossier moins dur et un plancher rigoureusement plat.

Au niveau du coffre, on peut considérer qu’il y a égalité. Il est aussi spacieux chez Peugeot en longueur, largeur et hauteur de chargement exploitables malgré un volume annoncé inférieur (520 litres contre 546 litres chez Hyundai).

Le français bénéficie aussi d’un rangement sous plancher plus logeable et d’une meilleure hauteur sous cache-bagages ainsi que d’un siège avant passager repliable vers l’avant autorisant le transport d’objets longs (2,63 m disponibles du hayon à la planche de bord). Ultime détail: un hayon moins lourd à soulever chez Peugeot… hormis en finition haute, où les deux voyageurs jouissent d’une ouverture motorisée.

Hyundai Tucson ou Peugeot 3008 ?

Prendre le volant du Peugeot 3008 reste un plaisir, même quatre ans après son lancement. Mais, plus vaste à l’arrière, plus généreux en termes de garantie et d’équipements, le nouveau Tucson domine le 3008 en matière d’agrément moteur/boîte et s’en rapproche côté confort/dynamisme.

Son style extérieur original et son poste de conduite atypique achèvent de convaincre.

Découvrez nos remisess incroyables !

Voitures neuves, 0 km ou d'occasion : c'est à vous de choisir 😉

Profiter des offres