En exclusivité jusqu'au 31 décembre - Votre garantie étendue jusqu'à 3 ans !
Contactez-nous

Nous appeler ?

04 70 30 87 60

Lundi au vendredi 8:30 - 19:30

Samedi 10:00 - 13:00 / 14:30 - 17:30

Prix d'un appel local

Nous contacter ?

Laissez-nous un message pour qu'un conseiller vous contacte dans les plus brefs délais

Envoyer un message

Essai CITROËN ë-C4

9 novembre 2022

Essais / Comparatifs

Les modèles Citroën ont toujours affiché une forte personnalité. Leurs dessins, leurs innovations font partie du patrimoine tricolore. Alors la nouvelle C4 ne déroge pas à la tradition maison. Un peu berline, un peu SUV et un peu coupé. On aime ou pas mais les piétons ne restent pas de marbre sur son passage. 

Aujourd’hui, nous vous présentons la version totalement électrique, la ë-C4. Alors, en route !

Présentation extérieure. Wouaouh !

Sans remonter jusqu’en 1928, date de naissance de la toute première C4, on peut se rendre compte que la nouvelle C4 joue dans la catégorie des familiales et se présente comme la descendante des GS et BX du siècle dernier. 

Elle est originale, et c'est la première chose qu'on attend d'une voiture de la marque aux chevrons. Très différente des précédentes C4, cette troisième génération évolue fortement côté design. 

Bien entendu, tendance oblige, le résultat se rapproche d’un crossover au gabarit relativement restreint, mais pas que ! Malgré tout, le constructeur français qualifie cette ë-C4 de berline.

Dès le premier regard, la C4 joue sur l’effet “waouh” ! Elle est plus haute qu'une voiture normale et ses passages de roues bodybuildés sont ceux d'un SUV. Mais la ligne de toit est très douce, comme un coupé, avec à l’arrière des feux énormes...

Si à l’avant, les phares adoptent une optique fine, la calandre se montre massive, tandis que le pare-choc se fond dans la carrosserie. À l’arrière, un aileron incongru vient couper la lunette. 

Plus pour un effet de style que pour l’efficacité aérodynamique vu la puissance annoncée. L’ensemble est cohérent même si le constructeur n’a pas souhaité différencier esthétiquement la version électrique de la version thermique.

Quid de son intérieur? Elle a tout d’une grande !

L’accès est aisé pour le conducteur comme ses passagers.

Thumbnail

Un écran tactile de 10 pouces trône au centre de l’écran et il permet d’accéder à la radio, mais aussi certains paramétrages du véhicule. 

Au niveau de l’instrumentation, les différents écrans offrent une bonne lecture avec lecture tête haute sur le pare-brise et la position de conduite permet d’avoir une vision suffisante. 

Une caméra de recul vient compléter les équipements, mais à partir de la finition « Shine ». 

 La voiture fait plus grande vue de l’extérieur dehors qu'elle ne l'est à l'intérieur, mais une fois à bord, on est ravi !  D'abord, parce que la voiture est haute, les sièges sont à la bonne hauteur et très confortables. 

Le coffre profite d’un grand hayon et d’une tablette amovible pour former un plancher plat affleurant au seuil de chargement. Le volume de 380 litres demeure plus logeable que celui de la plupart des concurrentes compactes. Le double-fond est de plus très pratique pour ranger les câbles de recharges. 

La motorisation électrique.

Cette ë-C4 100% électrique est une traction !

Citroën a opté pour un moteur électrique synchrone d’une puissance de 136 ch (100 kW) et d’un couple de 260 Nm. 

En prime, la marque offre au conducteur un choix pour la configuration du moteur en fonction du mode de conduite : sport, normal et éco. Avec le mode en éco, la puissance se limite à 82 ch et le couple à 180 Nm. 

Découvrir le véhicule

Dérivée du Peugeot e-2008, la Citroën ë-C4 en reprend le moteur de 100 kW associé à un pack de batterie de 50 kWh de capacité maxi pour 46 kWh utile.

Pour la recharge, cette ë-C4 accepte un courant jusqu'à 100 kW, ce qui permet de recharger à 80% en seulement 30 minutes

Il faut 24 heures pour une recharge complète sur une prise ordinaire (10 A), mais l'auto accepte aussi la recharge en AC 11 kW (triphasé). On obtient alors 64 km d'autonomie par heure de charge, et la recharge complète prend juste un peu moins de 5 heures. Sur une borne 32 A, il faudra 7h30. 

L’autonomie annoncée par Citroën est de 320 km en cycle WLTP mixte et d’un peu plus de 200 km sur autoroute. 

Citroën ë-C4 sur la route : souple à souhait

Comme toute Citroën qui se respecte, la C4 électrique offre un confort très soigné. Le roulage est doux et les suspensions absorbent l’ensemble des irrégularités de la route.

Le résultat est transcendant, tant sur les trajets autoroutiers que l'ë-C4 déroule sans broncher, que sur les parcours urbains. Le confort vient pour une large part de la souplesse des suspensions. 

Sur le plan de la conduite, c’est encore une fois la souplesse et la douceur qui priment. En ville, cette auto se distingue par une direction très souple qui la rend agile. La Citroën ë-C4 est docile. Cette Citroën électrique est taillée pour une conduite souple. Très agile, son terrain de jeu de prédilection est la ville avec laquelle la caméra de recul avec vision à 360 degrés est un vrai plus.

Nouvelle Citroën ë-C4, la plus confortable des voitures électriques !

Surprenante par son design, la Citroën Ë-C4 joue la carte de la souplesse extrême pour se distinguer de ses concurrentes. L’espace dans l’habitacle en fait un allié pour les familles ! 

De plus, un avantage non négligeable c'est le bonus écologique de 7000€ éligible pour ce modèle !

Voir les remises