Bienvenue sur Auto-ies.com

ESSAI DACIA LOGAN MCV, Le break économique

  • juin 29, 2020
  • sur Alexandre

Le Dacia Logan MCV (pour Multi Convivial Vehicle) a connu un succès immédiat à sa sortie en 2007. Mais les modèles Lodgy et Dokker du même constructeur, arrivés ensuite, ont éteint son succès et son originalité. Depuis il est à la peine.



Découverte du Dacia Logan MCV. Rustique mais pas que !

Le MCV est un break ultra-spacieux et très sobre, qui enthousiasme les amateurs pragmatiques dotés d’un petit budget, et ne portant qu’un intérêt relatif à l'aspect esthétique.
Il affiche un peu plus de classe depuis son restylage fin 2016, La calandre, inspirée du SUV maison, le Duster et la "signature lumineuse", constituée de diodes dans les phares, modernisent l’aspect, et l’habitacle revu paraît moins rustique. Néanmoins,On reste dans le basique, les plastiques sont là pour le rappeler. Agréable, les lève-vitres avant électriques ont migré de la console vers les contre-portes. De plus, le volant intègre désormais le klaxon. L’arrivée d’une caméra de recul (option, avec le radar de recul en prime) parachève ces touches de modernité. En revanche, les aspects pratiques restent sommaires, la modularité est réduite à de simples dossiers rabattables sur une assise fixe. Ce restyling bonifie aussi la présentation avec des placages plus valorisants au niveau de la console centrale, un nouveau volant 4 branches et des aérateurs circulaires.

 

Pas de changement pour les aspects pratiques, avec un volume de chargement de 573 litres, ce qui est impressionnant pour la catégorie. En bonus, le coffre s’avère très facile à vivre au quotidien avec un seuil de chargement bas et une forme régulière. Sa capacité peut même atteindre 1 518 litres banquette arrière rabattue. Enfin à l’arrière, trois passagers peuvent prendre place sans souci.

 

MCV côté moteur. Quelques progrès.

Evolution technique, le vieux quatre-cylindres 1.2 16v essence de 75 ch a cédé sa place au 3 cylindres 1.0 SCe 75, alors que les TCe 90 et dCi 90 proposent, en option, la boîte de vitesses Easy-R. La transmission automatique à simple embrayage se révèle vraiment bas de gamme, par ses prestations. Sa lenteur n’est compatible qu’avec une conduite très placide. Bref, sauf pour les fans de boîte automatiques (et encore!) mieux vaut choisir le MCV dCi 90 avec une boîte mécanique à 5 vitesses classique. Celle-ci se révèle un brin accrocheuse, mais épaule comme il faut ce 1.5; d’autant plus que le MCV est léger (1 212 kg).

 

Le MCV sur la route.

Le châssis est sain, et le freinage efficace. La filtration des suspensions est honnête, malgré une certaine fermeté à vide. Mais le travail sur les vibrations et l’insonorisation manque cruellement de sérieux. Entre des moteurs qui bourdonnent et un niveau sonore élevé sur l’autoroute, cette Logan MCV reste rustique. Impossible pourtant de lui en vouloir car c’est une voiture vendue à prix canon.

 

Une gamme simple

Comme souvent chez ce constructeur la gamme du Logan MCV est simple et se décline en 3 finitions:

 

  • L’entrée de gamme est bien évidemment basique. Elle se compose de 4 airbags, de la banquette arrière rabattable 1/3-2/3, de la direction assistée, et des jantes tôle 15 pouces.

  • Avec le niveau intermédiaire Silverline, on accède à la climatisation manuelle, la centralisation, le système Plug & Music (radio, prises jack et USB, Bluetooth avec commandes au volant), les vitres avant électriques et les antibrouillards. La liste des options est plus vaste avec la possibilité d’avoir le régulateur/limiteur de vitesse ou le système multimédia Media Nav avec cartographie Europe.

  • Enfin, le « haut de gamme » BlackLine intègre, pour sa part, les vitres arrière électriques, le système multimédia Media Nav, l’ordinateur de bord, les radars de recul, le régulateur/limiteur de vitesse, les rétroviseurs extérieurs dégivrant électriques, les jantes alliage 15 pouces, la sellerie tissu. En option, il est possible de bénéficier de la caméra de recul, de la navigation et de la sellerie cuir.

 

Conclusion

Ce MCV, version break de la Logan, continue sans bruit son bonhomme de chemin.
Il est devenu simplement un peu plus séduisant en conservant ses points forts à savoir son volume de chargement, sa bonne habitabilité mais surtout son rapport prix/prestations imbattable.