Bienvenue sur Auto-ies.com

Conseils : comment réduire votre consommation de carburant

  • mai 19, 2022
  • sur Mayra

Malgré le coup de pouce temporaire du gouvernement, le prix des carburants à la pompe est de plus en plus élevé. Comment réduire votre consommation de carburant sans devoir systématiquement laisser sa voiture au garage ? Quelques gestes simples peuvent vous faire réaliser des économies non négligeables dans un contexte où le pouvoir d’achat est au plus bas. Chaque litre de carburant économisé permet également de réduire votre impact sur la pollution générée par les automobiles.



Adoptez un comportement économe au volant de votre voiture

Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’écoconduite. Combinant plusieurs astuces, elle permet de réduire simplement la consommation de tous véhicules. Il faut être particulièrement vigilant aux anciennes mauvaises habitudes pour tirer pleinement parti des principes de l’écoconduite. À la clé, des économies de carburant allant de 5 à 25 % suivant les cas.

 

Une conduite souple et l’anticipation

Avec une conduite sportive, la consommation s’envole. L’heure est de moins en moins au plaisir de conduire, mais à l’économie par tous les moyens. La clé principale de l’écoconduite est l’adoption d’une conduite souple. Les accélérations doivent être douces, il est inutile d’écraser la pédale de droite systématiquement, mais il ne faut pas non plus mettre trop de temps pour atteindre son allure de croisière.

 

 

L’anticipation en observant la circulation au loin vous permettra de déceler un ralentissement ou le passage au rouge d’un feu de circulation. Vous pourrez casser votre allure pour éviter de vous arrêter en arrivant au pas jusqu’au passage au vert. Ainsi, vous évitez la phase la plus énergivore du redémarrage après l’arrêt. De plus, vous roulez sur votre élan sans avoir besoin d’accélérer pour maintenir votre allure avant de devoir vous arrêter.

 

L’anticipation vous permet également d’augmenter les distances de sécurité entre les véhicules. Vous éviterez les coups de frein inutiles suivis d’une accélération suite à une conduite hasardeuse d’un autre automobiliste vous précédant.

 

Le moteur ne doit pas fonctionner pour rien

L’un des premiers réflexes à adopter est de limiter le temps de fonctionnement du moteur au strict minimum. Il ne faut pas le laisser tourner 10 minutes le matin en hiver pour préchauffer l’habitacle et dégivrer le pare-brise. Préférer porter un pull et gratter les vitres plutôt que brûler du carburant sur place. Un moteur moderne consomme entre 1 et 2 litres de carburant par heure de fonctionnement au régime de ralentit, surtout à froid.

 

De même, lorsque vous attendez dans les embouteillages, à un feu de la circulation ou pour toute occasion où l’arrêt sera supérieur à 30 secondes, il est préférable de couper le moteur. De nombreux véhicules proposent le dispositif “Start & Stop“ effectuant cette opération pour vous. S’il peut parfois être agaçant à l’usage, il permet de réduire la consommation en ville.

 

Optimisez vos déplacements

Circuler aux heures de pointe est source de surconsommation. Votre voiture va consommer du carburant pour parcourir une même distance pendant un laps de temps plus long. L’agacement au volant à attendre que la circulation se débloque est également une source de surconsommation. Si vous le pouvez, choisissez l’heure idéale pour prendre la route. Évitez également les zones commerciales le samedi après-midi ou l’autoroute les jours de chassé-croisé des vacances.

 

Intéressé(e) par une voiture neuve ou 0 km au meilleur prix ? Retrouvez toutes nos offres

Dans le même esprit, réfléchissez à vos itinéraires si vous devez vous déplacer pour faire plusieurs magasins par exemple, évitez les aller-retour inutiles en dressant une liste des lieux où vous devez vous rendre pour optimiser le parcours. La circulation en ville est la plus énergivore pour une automobile. Il est aussi possible de laisser son véhicule sur parking à l’entrée des agglomérations et d’utiliser les transports en commun, bus ou tramway, pour rejoindre le centre. Cela vous fera également économiser le prix du parking en centre-ville, souvent plus onéreux qu’en périphérie.

 

Supprimer ce qui est inutile de votre voiture

Vous êtes allé faire du ski cet hiver, mais vous n’avez pas eu le courage de démonter les barres de toit ou pire encore, le coffre de toit. Ce genre d’appendices aérodynamiques peut faire augmenter la consommation de votre voiture de 5 à 10 %. Dans le même esprit, le poids est votre ennemie. Ne conservez pas d’objets inutiles dans le coffre de votre voiture. Plus le poids de celle-ci est élevé, plus elle consomme d’énergie pour se mettre en mouvement à chaque arrêt.

 

 

Un entretien régulier de votre voiture peut faire baisser la consommation

Souvent négligé dans la problématique de l’écoconduite, l’entretien de votre voiture est capital pour assurer son bon fonctionnement. Un véhicule manquant de suivi peut rapidement devenir très énergivore.

 

 

Vos pneus : une pression s’il vous plaît

Beaucoup d’automobilistes l’ignorent, mais des pneus sous-gonflés sont non seulement dangereux, mais ils sont aussi source de gaspillage. Naturellement, la pression des pneus varie avec la température. Il est recommandé de faire la pression à froid, en n’ayant pas ou très peu rouler. Il faut le faire au minimum une fois par mois, dans l’idéal, le plus souvent est préférable.

 

Les pneus sous-gonflés n’effectuent pas leur mission correctement et peuvent surchauffer provoquant leur éclatement. De plus, leur usure sera plus rapide. La surface en contact avec le sol étant augmentée, il y a une plus forte résistance obligeant le conducteur à accélérer davantage, inconsciemment.

 

 

Un entretien mécanique rigoureux

Les constructeurs automobiles établissent des plans de maintenance pour assurer un bon fonctionnement des véhicules. Il est essentiel de les respecter afin de s’assurer que votre véhicule ne surconsomme pas inutilement. Les filtres, et en particulier le filtre à air, doivent être en bon état et suffisamment propre pour permettre au moteur de délivrer sa puissance.

 

L’huile moteur doit être renouvelé régulièrement pour conserver ses propriétés de lubrification permettant au moteur de ne pas s’user prématurément. Le circuit de freinage doit aussi être contrôlé régulièrement pour éviter un défaut de fonctionnement. Enfin, les bougies d’allumage sur les moteurs essence peuvent être une source de surconsommation importante si elles sont en mauvais états ou encrassées.