Bienvenue sur Auto-ies.com

L’HISTOIRE D’AUDI

  • juillet 25, 2019
  • sur Alexandre

Tout le monde connaît ce célèbre constructeur allemand producteur de voitures premiums. Mais quid de son histoire? En voici un petit résumé.



AUDI, un petit constructeur devenu grand

Le 16 juillet 1909 August Horch crée sa société automobile mais ne peut reprendre son nom car un constructeur l’utilise déjà en Allemagne. Il décide donc de lui donner comme nom la traduction latine de celui-ci : Audi, qui signifie « écoutez » et se nomme donc Audi Automobilwerke GmbH.
Quelques années plus tard, l’entreprise connaît des difficultés financières qui l’obligent à fusionner en 1932 avec trois autres marques automobiles allemandes, DKW,HORCH et WANDERER. La nouvelle entité dénommée Auto Union est représentée par quatre anneaux,symbole de l’union entre ces 4 constructeurs. Chacune des marques prend un segment de marché et Audi se voit attribuer le créneau de la voiture de luxe et du haut de gamme. L’identité visuelle des 4 anneaux est conservée aujourd’hui encore par Audi. En 1964 Volkswagen rachète Auto Union et ressuscite le nom Audi. Ce n’est qu’à partir des années 1970, sous l’impulsion de Ferdinand Piëch (petit-fils de Ferdinand Porsche, le fondateur de Volkswagen), qu’Audi rencontre l’essor qu’on lui connaît aujourd’hui. Il donne l’impulsion initiale à la marque Audi avec de nouveaux moteurs, de nouvelles carrosseries et surtout la transmission Quattro. Audi devient 2 fois champion du monde des Rallyes et l’image d’Audi se transforme pour devenir la marque de la sportivité. La première véritable sportive d’Audi est l’Audi coupé Quattro (1980).

 

Savez-vous que les modèles Audi n’ont pas toujours été composés d’une lettre et d’un chiffre comme c’est le cas aujourd’hui? Entre 1910 et 1931, les véhicules de la marque aux anneaux portent comme nom « Type » suivi d’une lettre de l’alphabet. Les premières voitures fabriquées par le fondateur August Horch portent le nom de Type A et Type B (1909 – 1914).Très vite, la marque se fait connaître grâce à ses nombreuses victoires dans les différentes courses auxquelles elle participe notamment grâce au modèle de Type C « Alpensieger » (1912 – 1921) qui signifie « vainqueur des Alpes ». Ce nom est un hommage à la Coupe des Alpes que la marque remporte trois années de suite en 1912, 1913 et 1914. Après la Première Guerre Mondiale, Audi se lance dans le haut de gamme avec des moteurs 6 et 8 cylindres, mais la crise d’après guerre et celle de 29 entraîneront pour la société des problèmes de trésorerie. Après quelques rachats et fusions, notamment durant la restructuration de l’industrie en Allemagne liée à la Seconde Guerre Mondiale, Audi se met à fabriquer des véhicules de moyenne gamme et laisse Mercedes-Benz et deux autres concurrents sur le marché du haut de gamme. On retrouvera d’ailleurs le nom des entreprises avec lesquelles Audi a fusionné dans l’appellation des modèles comme par exemple Audi DKW, Audi-Front ou encore Audi UW jusqu’en 1960.
C’est à la fin des années 60, qu’Audi va connaître le succès dans les véhicules de luxe, lorsque la marque est ressuscitée par Volkswagen. Les premières voitures à moteur quatre-temps sont produites. Jusqu’en 1990, la plupart des véhicules se nomment avec un nombre, on retrouve l’Audi 60 (1968), la 80 (1972), la 50 (1974), la 100 (1976), et la 90 (jusqu’en 1991). A cette époque, on peut relever l’un des modèles phares de la marque aux anneaux : la Quattro. C’est le premier coupé sportif à transmission intégrale vendu en série. Durant ces 20 dernières années, Audi a clairement dissocié ses gammes avec une lettre et un chiffre. Plus ce dernier est petit, plus le véhicule se rapproche d’une citadine. Dans l’ordre croissant, on relève la gamme A1 (citadine premium), A3 (compacte sportive), Audi A4 (familiale), A5 (coupé), A6 (routière), A7 (coupé 4 portes de luxe) et berline Audi A8 (berline de luxe). Il existe également la gamme des TT, elle représente les modèles coupés et cabriolets sportifs. Au niveau des SUV, on retrouve le Q2, Q3, Q5 et l’Audi Q7. Enfin, dans les sportives de prestige vendues en série, Audi propose à ses clients l’Audi R8 V8, V10 et V10 Spyder.

 

Audi est désormais définitivement associé à ses anneaux

Depuis plus de 80 ans, Audi arbore fièrement son logo aux anneaux, synonyme de qualité, fiabilité et performance aux yeux du grand public. Cet entrelacement de cercles représente l’histoire de la marque jusqu’à aujourd’hui, que se soit de la fusion qui a donné naissance à Auto-Union à la deuxième chance que lui a offert Volkswagen. Pour la première fois le logo est apparu en 1928, et la seconde fois en 1964 lorsque Volkswagen a fait renaître Audi. Le logo n’a guère changé au fil des années, jusqu’en 2009 les quatre anneaux sont gris sur fond blanc avec écrit en dessous et au milieu « Audi ». Et depuis l’été 2009, le relief des anneaux a légèrement changé et « Audi » apparaît en dessous aligné à gauche.

 

Audi une marque de pointe

En 1976, Audi fabrique son premier moteur 5 cylindres, et en 1979 développe la technologie du turbocompresseur Au Salon de Genève 1980, Audi présente le coupé Quattro une automobile de tourisme à transmission intégrale. En 1989, Audi installe le premier moteur diesel à injection directe du groupe Volkswagen dans l’Audi 100 2.5 TDI et présente sa première voiture hybride : l’Audi 100 Avant quattro-based Duo. En 1998 Audi achète la marque italienne Lamborghini qui est au bord de la faillite. Seule ombre à ce tableau d’honneur, en 2015 Audi est une des quatre marques du groupe impliquées dans l’affaire du Diesel Gate. Affaire liée au trucage de tests d’émissions polluantes avec près de 2,1 millions de véhicules concernés.

Laisser un commentaire