Bienvenue sur Auto-ies.com

VOTRE AUTO, VOTRE CHIEN ET VOUS

  • mai 28, 2018
  • sur Alexandre

A l’approche des beaux jours il nous semble utile de rappeler quelques règles de bon sens pour que vos virées avec votre chien ne tournent pas au drame.

 

Premier point

Vous devez avoir à l’esprit encore et ENCORE qu’il ne faut jamais laisser votre compagnon (pas plus que vos enfants ou votre belle-mère!) seul dans la voiture même si vous vous êtes garé à l’ombre. Voilà pourquoi ci-dessous:

Les températures dans la voiture à l'arrêt Les températures dans la voiture à l'arrêt (credit photo: le jardin des animaux)

Ce rappel étant effectué, passons aux autres points.

 

En circulation que dit le code de la route ?

L’article R412-6 précise que le conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délais toutes les manoeuvres qui lui incombent.
Premier conseil, votre chien ne doit jamais se trouver à l’avant du véhicule; d’autant qu’en cas de choc frontal il peut se retrouver assommé par le déclenchement de l’un des airbags avant ou traverser le pare-brise.
Le mieux pour lui est qu’il soit dans le coffre si vous avez un break ou sur la banquette arrière. Et d’être séparé de vous soit par un filet, soit par une grille. S’il se trouve sur la banquette arrière vous pouvez réduire les risques en l’attachant à l’aide d’un harnais clipsé au système de ceinture de sécurité. De ce fait il conserve une semi-liberté en pouvant regarder le paysage ou se coucher.

 

Pour son bien-être (et le vôtre)

En cas de long trajet, pensez à faire une pause toutes les deux heures (ce qui est recommandé même sans lui) cela vous permettra à tous les deux de vous dégourdir les jambes et les pattes et de vider vos vessies (si possible pas au même endroit vous et lui!).
Pensez aussi à vous munir d’eau pour réhydrater vos organismes très sollicités. Rappelez vous que la climatisation de votre véhicule, si agréable qu’elle soit, a un pouvoir déshydratant intense.

 

Derniers détails

Il est impératif que votre chien soit pucé ou tatoué afin d’être retrouvé rapidement si par malheur il vous échappe à l’occasion d’une halte ou au moment d’un éventuel accident.
Au cas où, laissez-lui sa laisse pendant le voyage, il sera ainsi plus facile à intercepter si vous avez un moment d’inattention.

 

Enfin dernière recommandation, gardez toujours à l’esprit que vous êtes tout pour votre compagnon à quatre pattes. Sans vous il est totalement démuni.

Laisser un commentaire