Bienvenue sur Auto-ies.com

Au volant la vue c'est la vie

  • juin 4, 2018
  • sur Alexandre

La Sécurité Routière Française? Nous sommes souvent critique à son égard. Mais nous reconnaissons d’ailleurs volontiers la qualité de certains de ses slogans et de ses actions. Sans atteindre à la saveur des “unes” humoristiques de quelques grands de la presse écrite, ces quelques mots sont facilement mémorisables et souvent percutants.
Donc il est vrai qu’en matière de conduite automobile, disposer d’une bonne vision est impératif pour notre sécurité et celle des autres.

 

Pour avoir une visibilité maximum, il faut:

Nettoyer régulièrement son pare-brise. Les projections en circulation, la poussière, les insectes nuisent très vite à une bonne visibilité. Les vitres, les phares, les feux doivent eux-aussi bénéficier de votre sollicitude car il faut voir et être vu. Vérifiez régulièrement le fonctionnement de toutes les ampoules à l’avant comme à l’arrière et sur les côtés.
Pensez à maintenir optimum le niveau du liquide de lave-glace et vérifier l’état de vos essuie-glace. A l’avant un changement annuel est le bon rythme. Celui de l’arrière (si vous en avez un) est souvent oublié et se révèle grinçant et inefficace plus tardivement. Son bruit vous indiquera à quelle période le remplacer.
Pensez aussi à enlever de votre champs de vision tout objet qui peut altérer votre visibilité 360 degrés. Cela peut sembler idiot mais il vaut mieux le rappeler.

 

Et votre vue à vous ?

Différente études montrent qu’un conducteur sur trois aurait un défaut visuel non ou mal corrigé. Souvent ces personnes l’ignorent et cela ne concerne pas que les seniors. Mieux vaut faire contrôler sa vue régulièrement et porter pour conduire des lunettes si besoin. D’autant que vous pouvez faire réaliser aussi vos lunettes de soleil avec les corrections nécessaires, sans bourse déliée chez la plupart des opticiens. Un rappel, les verres de soleil de catégorie 4 (les plus sombres) sont déconseillés pour la conduite.

 

La conduite de nuit

Conduire la nuit est une expérience à part entière qui, là encore, ne dépend pas de l’âge du conducteur. La vision des contrastes et des couleurs s’affaiblit. Le relief n’apparaît plus aussi nettement. Les distances sont sous-estimées par l’oeil. Le champs visuel est réduit par le faisceau étroit des phares. Les feux de route (plein phares) ne doivent être utilisés qu’en l’absence de véhicule en face. Dans ce cas seulement l’âge du conducteur va jouer car le temps de récupération visuelle après un éblouissement est de plus en plus long en vieillissant.

 

Dernière recommandation

De jour comme de nuit si vous conduisez il est impératif d’éviter l’alcool, les stupéfiants mais aussi tous les médicaments dont les étiquettes sont jaunes, oranges ou rouges. Passez le volant à quelqu’un d’autres et dormez en paix pendant le trajet !

 

Laisser un commentaire