Bienvenue sur Auto-ies.com

En savoir plus sur l'Airbag

  • juin 16, 2018
  • sur Alexandre

On pourrait traduire littéralement ce patronyme par “sac à air”. Les français, très chatouilleux parfois avec les anglicismes, l’ont baptisé un temps “coussin gonflable de sécurité” puis ont renoncé et repris le terme anglo-saxon.

 

L’airbag c’est quoi?

Connu par tout le monde de nos jours, “l’airbag” est une invention américaine des années 70. Mais la mise au point de cet équipement automobile est à porter au crédit des ingénieurs allemands de chez Mercedes. En 1982 les premiers airbags de série apparurent installés au centre du volant des voitures de grand luxe. Progressivement les gammes inférieures en ont bénéficié. Aujourd’hui, même les petites citadines en disposent et pas uniquement derrière le volant.

 

Son fonctionnement:

Cet équipement de sécurité incomparable fonctionne grâce à l’électronique. Un calculateur, relié aux capteurs du véhicule analyse en permanence les conditions de vitesse et de décélération. Si un des capteurs détecte un choc, le boîtier électronique commande l’allumage de l’airbag en envoyant un courant au générateur de gaz. Il en résulte la mise à feu du système. Le résultat est une explosion violente qui extrait et déploie le sac en seulement quelques millisecondes. Le conducteur ou le passager se retrouve protégé par ce cocon gonflable qui progressivement en quelques secondes va se dégonfler. A noter, à la différence de beaucoup de pièces dites d’usure de votre auto, l’airbag ne nécessite pas d’entretien particulier sauf un changement si un choc l’a déployé.

airbag latarel airbag lateral

Son évolution:

A l’origine unique car seulement prévu pour protéger le haut du corps du seul conducteur lors d’un choc frontal, le coussin gonflable a depuis fait des petits. Désormais, les modèles les plus équipés peuvent en totaliser jusqu’à douze (frontaux, latéraux,rideaux,genoux,etc). Aujourd’hui l’airbag est systématiquement couplé au prétentionneur de sécurité. Le rôle de ce dernier est d’agir immédiatement avant le coussin gonflable en plaquant le passager du siège contre le dossier. Un rôle complémentaire très efficace puisqu’il empêche la personne de commencer à pencher en direction de l’avant. Il annule le risque du fameux coup du lapin et réduit l’effet explosion contre le corps et le visage.

 

Objectivement, boucler sa ceinture de sécurité (obligatoire) et disposer d’airbags constitue une redoutable protection aux différents chocs que vous et vos passagers pouvez subir en circulation. Pour autant,cela ne vous exonère pas une fois installé au volant de rester vigilant et de pratiquer l’anticipation. Bonne route.

 

Laisser un commentaire