Bienvenue sur Auto-ies.com

RENAULT 4 L, ON NE CONNAIT QU’ELLE !!!

  • novembre 19, 2018
  • sur Alexandre

Première voiture de tourisme traction avant chez Renault, la 4 L est sortie en 1961 pour concurrencer directement la 2CV Citroën sur le marché des petites voitures populaires de l’époque.


 

4L, Une icône des routes françaises

Elle reste la deuxième voiture française la plus vendue avec 8 135 424 exemplaires derrière la Peugeot 206. Construite d’août 1961 à décembre 1992 et ce dans 28 pays, elle se permit même d’équiper les PTT, France Télécom et EDF et jusqu’à la Gendarmerie. Absolument tous nos lecteurs la connaissent. Mais quelques séries spéciales ou limitées restent inconnues du grand public. Aussi Il nous a semblé intéressant de vous en faire découvrir quelques -unes. Suivez le guide…
 

La Renault 3

Pour prétendre concurrencer efficacement la 2CV Citroën, il fallait un modèle d’entrée de gamme. Dès la sortie du nouveau modèle Renault ce rôle fut dévolu à la R 3. Une R 4 bas de gamme 3CV fiscaux et 3 vitesses. Vitesse de pointe 90km/h et départ arrêté en plus d’une minute. Equipement basique et seulement 4 vitres latérales au lieu des 6 de la R 4. Question sécurité les pare-chocs laissaient à désirer, constitués qu’ils étaient d’un simple tube en acier. Enfin pour la couleur de la carrosserie une seule teinte proposée: gris clair.
Résultat un bide total et un modèle supprimé au bout de seulement quelques mois de production.

Renault 3 Renault 3

 

Renault 4 Parisienne

En 1963 apparaît la Renault 4 Parisienne. Une série limitée pas vraiment limitée puisque produite pendant 4 ans. Son objectif ? Viser la clientèle féminine. Le constructeur signe pour cela un partenariat avec le magazine féminin ELLE, et habille la R4 Super d’une carrosserie laquée noir et habillée latéralement et sur le coffre arrière d’un motif paille ou écossais. Le succès est au rendez-vous et la petite Renault investit avec bonheur le créneau tout nouveau de la voiture urbaine chic. Le constructeur en profite pour doper la motorisation, la finition et ...le prix.

Renault 4 Parisienne Renault 4 Parisienne

 

Renault 4 Plein Air

Citroën ayant dégainé sa Méhari, le constructeur au losange réplique en sortant la R 4 Plein Air en 1968. La Plein Air reprend la base de la R4 dont elle conserve la partie avant jusqu’au pare-brise, mais ses côtés sont exempts de toute porte, Quant au hayon arrière, il est purement et simplement coupé en deux. En guise de toit, la Plein Air hérite d’une capote qui se replie. Malheureusement en raison d’un prix trop élevé (15% plus chère que la Citroën Méhari) cette série spéciale est rapidement abandonnée malgré un éphémère succès qui la fait devenir le véhicule de service officiel de l’Expo Universelle de Montréal en 1968.

Renault 4 Plein Air Renault 4 Plein Air

 

Renault 4 Jogging

Pour fêter les 20 ans de son modèle à succès, Renault décide en 1981 de sortir une nouvelle série limitée 5000 exemplaires, baptisée Jogging. Basée sur le modèle GTL, équipée d’un moteur de 1108 cm3, elle dépasse les 120 KM/H. Le coloris choisi est blanc satiné, les éléments extérieurs sont de couleur bleue. L’intérieur est sympathique et “flashy” et l’engin bénéficie d’un toit ouvrant. Petit détail accrocheur, chaque client se voit offrir un sac de sport assorti aux couleurs du tissu des fauteuils de l’auto. Bien que les 5000 exemplaires aient été très vites vendus, la R 4 Jogging reste rare sur le marché Young Timer. Si vous en voyez passer une, sautez sur l’occasion et dégainez votre chéquier sans réfléchir.

Renault 4 Jogging Renault 4 Jogging

Et vous, amis lecteurs ? Connaissez-vous ou avez-vous possédé d’autres séries spéciales de la Renault 4 L ? Racontez-nous !
 
Credit Photo: Wikipédia / lautomobileancienne.com

 

Laisser un commentaire