Quelles sont les différences de réglementation routière avec le Quebec ? - Auto-IES.com

Bienvenue sur Auto-ies.com

Réglementation routière: C'est toujours mieux ailleurs !

  • mai 14, 2018
  • sur Alexandre

C’est une habitude pour (presque) tout le monde de penser cela. Et pourtant dès que l’on se renseigne sur ce qui est permis ou interdit aux automobilistes à travers le monde. Il y a parfois de belles surprises. Dernier exemple en date celui qui frappe nos amis québécois.

 

Vive le Québec ! Le premier ministre du Québec Philippe Couillard (et non pas Justin Trudeau, qui lui, est en charge de tout le Canada) a fait passer une nouvelle réforme de la sécurité routière. Elle est mise en place à partir du 18 mai prochain. Hormis l’abaissement du taux d’alcoolémie abandonné pour cause de proximité d’échéances électorales, elle ratisse large. Petit tour des nouveautés:

 

Textos au volant

Pour les conducteurs qui se feront prendre en pleine rédaction de sms, l’amende passe de 100 dollars canadiens pour une première infraction à 300 dollars et de 200 dollars en cas de récidive à 600 dollars. Là, cela va sans doute contribuer à calmer les velléités des écrivains ! Cet arsenal est appuyé par une campagne télévisuelle de prévention qui vous scotche par sa violence.

 

Jeunes conducteurs

Pour les titulaires du permis de conduire dit probatoire c’est à dire les deux premières années de conduite et les apprentis conducteurs (équivalent de la conduite accompagnée chez nous) interdiction de conduire entre minuit et cinq heures du matin. D’après les autorités c’est dans ce créneau que s’accumulent les accidents mortel. Donc couvre-feu désormais pour les nouveaux conducteurs.

 

Jeunes conducteurs (bis)

Toujours pour les titulaires du permis probatoire, interdiction de transporter plus de trois passagers de moins de 19 ans en même temps. Cela aurait paraît-il un effet négatif direct sur la capacité du conducteur à se concentrer sur la conduite. Le texte de loi ne précise pas combien de “vieux” passagers , les jeunes conducteurs peuvent transporter …

Route au Quebec

Alcool au volant

Sur ce point, pour paraphraser “les Tontons Flingueurs” on entre dans le violent. Jusqu’à présent, c’est seulement à la troisième infraction d’alcoolémie (conduite avec plus de 0,80gr/l dans le sang) que vous était imposée l’installation d’un éthylomètre (appelé joliment ivressomètre par les québécois) dans votre voiture. Ce système empêche le démarrage de votre auto dès que vous avez dépassé le seuil autorisé. Désormais c’est à la première récidive que le système vous sera imposé. Et cerise sur le gâteau, la punition sera à vie. Petit espoir, la loi prévoit qu’au bout de dix ans sans infraction, vous pourrez faire une demande aux autorités pour lever cette sanction.

 

Pneus d’hiver

Il faut savoir que dans ce pays fortement enneigé, il y a jusqu’à présent obligation du 15 décembre au 15 mars de circuler avec des pneus neige. Les nouvelles directives imposent désormais d’avancer ce changement de pneus au 15 novembre. En qualité d’habitué de cette contrée, je trouve la décision tout à fait judicieuse.

 

Alors, vous trouvez toujours que l’herbe est plus verte ailleurs ?

 

Laisser un commentaire