Bienvenue sur Auto-ies.com

Quelle assurance auto pour un jeune conducteur ?

  • février 19, 2019
  • sur Alexandre

Lors de l’obtention du permis de conduire et l’achat de la première voiture, la question de l’assurance automobile se pose obligatoirement. Généralement, un jeune conducteur ne dispose pas d’un gros budget et malheureusement, la prime d’assurance auto jeune conducteur est souvent la plus chère.



Le jeune conducteur : qui est-il vraiment ?

On pense souvent à tort qu’un jeune conducteur est forcément « jeune ». Les compagnies d’assurances ne prennent pas nécessairement en compte l’âge du conducteur, mais plutôt son expérience au volant. Ainsi, bien évidemment, une personne de 18 ans qui vient d’obtenir son permis de conduire est concernée, mais l’on peut passer son permis de conduire à tout âge. De même, quelqu’un ayant obtenu son permis de conduire il y a de nombreuses années mais n’ayant pas conduit durant les 3 dernières années est également considéré comme jeune conducteur.

 

L’expérience est donc primordiale dans la définition du jeune conducteur. En effet, une personne ayant peu ou pas conduit est considérée comme profil à risques, ce qui entraîne donc automatiquement une surprime par rapport aux conducteurs plus expérimentés. Cette surprime est heureusement dégressive pendant les 3 premières années si, bien entendu, le jeune conducteur n’est pas responsable d’un sinistre.

 

Comment ne pas payer trop cher son assurance auto quand on est jeune conducteur ?

Plusieurs moyens permettent de trouver des solutions plus économiques. Tout d’abord, un jeune conducteur ayant suivi l’apprentissage anticipé de la conduite (conduite accompagnée) aura une surprime moins importante, bénéficiant d’un peu d’expérience, donc moins à risques. Si vous n’avez pas fait la conduite accompagnée, nous vous conseillons alors de vous assurer en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto de vos parents. Attention cependant, conducteur secondaire veut bien dire « secondaire », vous ne devez pas utiliser exclusivement le véhicule, vos parents doivent l’utiliser plus souvent que vous. Dans le cas contraire, en cas de sinistre, cela peut être considéré comme une fraude à l’assurance et vous pourriez ne pas être indemnisés, voire même radiés de l’assurance, vous, ainsi que vos parents.

 

L’option la plus sûre et économique est l’assurance auto au tiers. C’est l’assurance auto proposant des garanties les moins élevées mais c’est aussi la moins chère. Si vous avez un véhicule d’occasion assez ancien, c’est la meilleure option à envisager. Sachez que par ailleurs, il vous est tout à fait possible d’ajouter des options complémentaires à la formule au tiers de base, en particulier si vous possédez un véhicule ayant de la valeur.

 

Dernière possibilité pour payer moins cher son assurance auto quand on est jeune conducteur, c’est d’opter pour une offre d’assurance auto au kilomètre. En effet, si vous n’utilisez pas beaucoup votre véhicule, cette formule est particulièrement intéressante financièrement. Elle vous permet d’avoir de bonnes garanties avec un budget maîtrisé. L’idéal pour que cette formule soit vraiment intéressante est de ne pas dépasser 15.000 km par an. Selon les caractéristiques de votre véhicule, le nombre de kilomètres parcourus et les garanties choisies, vous pouvez faire baisser votre prime d’assurance de 20 à 30% en moyenne et même parfois jusqu’à 50% !

 

Laisser un commentaire