Bienvenue sur Auto-ies.com

Que savoir sur les nouvelles voitures radar

  • avril 30, 2018
  • sur Alexandre

74 ans presque jour pour jour après l’historique débarquement des Alliés sur les plages normandes le 6 juin 1944, c’est encore la Normandie qui est à l’honneur avec la mise en place le 23 avril dernier des très commentés nouveaux véhicules-radar. Décryptage.

 

Nouveaux en quoi?

Ces voitures totalement banalisées sont conduites par une seule personne (en civil) salariée d’une société privée en lieu et place des deux gendarmes ou policiers habituellement affectés à ces contrôles. L’un qui conduit et l’autre qui contrôle.
Plus de réglages longs à effectuer par l’opérateur tout est informatisé sur le système GPS de la voiture.
Grâce à des capteurs embarqués l’auto lit en temps réel les panneaux de limitation et fixe automatiquement la vitesse maximale à respecter. La marge de tolérance est fixée à 10%.
Avantage pour l’état: les sociétés fonctionnent 8 h par jour y compris week-ends et jours fériés. De plus les forces de l’ordre peuvent être affectées pendant ce temps libéré à d’autres tâches plus en rapport avec leurs missions.

 

Comment réagir?

D’abord, encore plus respecter les limitations de vitesse. C’est la première des consignes à se fixer. Ensuite faire attention à tous les véhicules qui circulent sans passagers avec seulement une personne au volant. Rester concentré et être aux aguets de toute voiture arrêtée sur le bas côté. Se souvenir que les radars sont installés dans les plaques d’immatriculation et que jamais vous ne verrez de flash puisque cet espion fonctionne en infra-rouge. Savoir que, dans un premier temps ce sont des Peugeot 308 qui sont utilisées et que le conducteur du véhicule banalisé lui-même ne saura jamais quel voiture vient d’être verbalisée. Il se contentera d’effectuer le trajet sur des tronçons de routes sélectionnés et déterminés par la Préfecture. Toute la procédure est automatisée.

 

Quoi de positif

En toute situation, il faut essayer de trouver les points positifs. Premier point les conducteurs “masqués” ne seront pas rémunérés aux résultats puisqu’ils se contenteront de conduire d’un point A à un point B sans savoir qui ils pêchent en route. Donc pas de passe droit ou de risque de pots de vin. Ensuite c’est un bon point pour l’emploi puisque cela va générer des embauches dans les sociétés concernées. Enfin Policiers et Gendarmes seront plus dans le rôle qui aurait dû rester le leur: la protection des populations.

 

Et pour tous ceux qui sont au chômage et bénéficient d’un casier judiciaire vierge, c’est une belle opportunité de trouver un emploi !!!

 

Laisser un commentaire