Bienvenue sur Auto-ies.com

QOODER, le p’tit suisse qui se prend pour une voiture

  • février 12, 2019
  • sur Alexandre

Une ligne de scooter, mais quatre roues, un guidon et pourtant pas un quad non plus. Il s’incline dans les courbes et se conduit avec un permis B. Un OVNI suisse qui mélange les genres et procure des sensations surprenantes. Découverte …



Le QOODER du constructeur suisse Quadro, un engin hors normes.

2,20 m de long, 80 cm de large (au guidon) et 280 kgs sur la bascule. Côté motorisation, un tranquille monocylindre de 400 cm3 développant 32,5 ch pour vous propulser tout en douceur jusqu’aux environs de 140 km/h. Un look de sumo assumé sur 4 roues inclinables. Le profil type de l’acheteur potentiel visé par la marque? Un automobiliste pas encore converti au scooter même avec trois roues comme le Piaggio MP3.
Quelqu’un qui fonctionne à la sécurité et …à la sécurité. Le challenge voulu par ses concepteurs, séduire une partie des 33 millions d'automobilistes français, soit un énorme potentiel comparé aux 100 000 utilisateurs de scooters multi-roues". Une perspective alléchante, à condition, au préalable, d'intéresser et de convaincre la cible visée.

Alors comment se passe le premier contact au guidon du QOODER?

La prise en main est aussi simple que pour un scooter classique. Contact, et en route. Pas de boîte de vitesses, il suffit de tourner la poignée. La largeur contenue du Qooder, permet de passer entre les files de véhicules sans acrobaties. Grâce à sa suspension, l’ovni peut prendre de l'angle en virage, comme un scooter à deux ou trois roues. Cette inclinaison atteint 45° au maximum, suffisante pour l'essentiel des conducteurs. Si le poids se fait oublier à haute vitesse, il se manifeste à plus faible allure, l'engin se montrant alors plus rétif à entrer dans un virage serré qu'un deux-roues. À l'arrêt, une commande permet de bloquer les deux essieux pour n'avoir pas à poser pied à terre. Côté pratique, signalons la présence de prises USB, pour recharger divers accessoires, et un regret : le coffre n'accueille qu'un seul casque. Et si c'est un intégral, il devra être petit.

Au guidon du QOODER tranquillité et sécurité sont les maîtres mots.
Surprise, poser les pieds au sol pour assurer son équilibre est inutile puisque le Quadro est autostable à l'arrêt. C'est d'ailleurs le principal avantage d'un multi-roues sur un "classique" deux-roues, de fait plus exposé aux chutes. Avec ses quatre points d'appuis au sol, le Qooder apporte incontestablement un effet rassurant ! Heureusement car les pilotes de moins de 1,75 m sous la toise ont du mal à poser les pieds par terre. Oui, la bête est haute une fois installé au guidon. Mais finalement de l’avis de tous les “testeurs” mieux vaut n’avoir aucune expérience des deux roues pour être à l’aise aux commandes de cet engin. Une expérience de motard risque de perturber vos repères car il n’est pas nécessaire de se pencher dans les courbes.

Alors vous êtes décidés à tester le QUADRO QOODER? Un dernier détail prévoyez de sortir près de 11 000 € pour l’achat si vous trouvez l’expérience concluante…

Laisser un commentaire