Bienvenue sur Auto-ies.com

PROWLER, le rarissime

  • mars 8, 2019
  • sur Alexandre

Parfaitement inconnu dans nos contrées mais particulièrement recherché en Amérique du Nord (USA et Canada), le spider Prowler est le véhicule le plus adapté pour qui veut rouler différent et décalé.



Prowler, une Plymouth ou une Chrysler?

Finalement les deux, car le Prowler a été produit sous la marque Plymouth d’abord à sa sortie en 1997, interruption en 1998, puis reprise de la production toujours sous la même marque en 1999 et 2000. Fin de carrière de 2001 à 2002 sous la bannière de Chrysler (sa maison mère) après la disparition de sa marque de naissance. Au total 11700 Prowler sont sortis des chaînes de Detroit au Michigan. Entièrement assemblés à la main, ce qui n’est pas courant chez les grands constructeurs américains.

 

Un style atypique

Déjà à sa sortie le Prowler fleure bon le surannée et la nostalgie des hot-rod des années 1950. L’étude commence dès le début des années 1990, mais l’engin n’est finalement commercialisé qu’en 1997. Et il reprend tous les codes stylistiques de ce courant : ailes avant séparées, arrière court et capot très long, pare-brise incliné et surtout, énormes pneus arrière ! L’habitacle n’est pas en reste avec un tableau de bord reprenant la teinte extérieure de la carrosserie. La capote est rabattable à l’ancienne c’est à dire à “l’huile de coude”. L'équipement inclut une chaîne sonore Infinity avec changeur de CD, un climatiseur, un régulateur de vitesse, des sièges en cuir ainsi que des vitres et serrures électriques, sans oublier un rétroviseur intérieur qui s’assombrit automatiquement et des empiècements de cuir partout dans l'habitacle. Pesant environ 1270 kilogrammes, le Prowler arbore des jantes en alliage de 20 pouces à l'arrière et de 17 pouces à l'avant.

 

Les autres caractéristiques techniques du Prowler

Il bénéficie à sa naissance d’un moteur V6 riche de 214 chevaux aux roues arrière de même qu'une boîte automatique AutoStick à 4 rapports. Après une pause en 1998, Chrysler opte pour un nouveau V6 de 253 chevaux mais conserve l'ancienne boîte automatique complètement dépassée et objet de nombreuses critiques des propriétaires de l’engin. Autre critique, les pneus arrière 295X40X20 s’usent vite ( c’est une propulsion) et coûtent une fortune comparativement aux enveloppes avant qui sont des 225X45X17. Dernier point noir répertorié un coffre minuscule.
En revanche ce que ses acheteurs aiment: son cachet exclusif, d'abord et avant tout, mais aussi le design à faire tourner les têtes, la conduite amusante, le comportement routier, la performance et le confort de roulement en général.

 

Le Prowler aujourd’hui

Avec une production mondiale limitée et une importation en Europe anecdotique à l’époque (pour info essentiellement en Allemagne) il n’est pas facile de trouver un exemplaire de ce rare engin. Comptez entre 30 000€ et 40 000€ pour devenir l’heureux propriétaire de cette automobile différente.

Laisser un commentaire