Bienvenue sur Auto-ies.com

PORSCHE 944, l’oubliée des eighties

  • février 8, 2019
  • sur Alexandre

Après le semi échec de la 924 jugée par la clientèle, trop timide au niveau de la motorisation et pas assez Porsche, le constructeur de Stuttgart décidé à l’époque à tourner la page de la légendaire 911 dévoile la 944 en 1981.



Comment se présente cette nouvelle Porsche 944?

Basée sur la carrosserie de la 924 son design est plus musclé avec des ailes plus larges et plus anguleuses, un bouclier avant plus enveloppant et surtout un béquet arrière plus imposant. Une cure de “plus” qui se retrouve aussi sur le plan mécanique. Le 4 cylindres qui l’équipe n’est plus dérivé d’un moteur Audi (trop roturier) mais une mécanique plus noble 100 pour 100 Porsche. Pour le réaliser les ingénieurs maison ont simplement coupé en deux longitudinalement le V8 de la Porsche 928 pour en faire un 4 cylindres en ligne de 2,5 l et 163 ch !!! Enfin comme la 928 et la 924, la nouvelle venue dispose d’un moteur à l’avant et du système Transaxle afin d’améliorer la tenue de route de cette propulsion.

Qu’est-ce que ce fameux Transaxle de Porsche ?

Ce système permet de relier le moteur situé à l’avant à la boîte de vitesse logée à l’arrière avec le différentiel. L’objectif est d’obtenir une répartition des masses égale entre les deux essieux. On retrouve à l’époque cette configuration chez d’autres constructeurs tels que Alfa Roméo avec ses modèles Alfetta, 90, 75 et le coupé GTV. Dans le cas de la 944 ses concepteurs frisent la perfection avec un équilibre presque parfait: 49,2 % à l’avant et 50,8 % à l’arrière.

D’autres détails:

Comme souvent chez les constructeurs d’outre-Rhin, l’intérieur est austère mais l’instrumentation est complète avec en option le régulateur de vitesse et la climatisation (un très grand luxe dans les eighties). La position de conduite est bien étudiée. Voiture sportive, la 944 n’est pas compatible avec une famille même petite. Les places arrière sont des places d’appoint surtout prévues pour accueillir les excédents de bagages qui ne peuvent trouver place dans le coffre qui s’ouvre grâce à un vaste hayon presque entièrement vitré.

La Porsche 944, un succès?

Produite de 1981 à 1991 à un peu plus de 160 000 exemplaires c’est (toute proportion gardée) une automobile appréciée dans ces années là par les fidèles de la marque. Pour autant, alors que Porsche ne croyait plus au début des années 1980 à un avenir pour sa 911 vieillissante, quarante ans plus tard la vieille dame est toujours aussi vivante et adulée. Sa petite fille la 944 elle, est presque oubliée…

Laisser un commentaire