Bienvenue sur Auto-ies.com

PIECES AUTO: UNE BAISSE DES TARIFS SUR L’ENTRETIEN DE VOTRE VOITURE

  • novembre 12, 2018
  • sur Alexandre

Le gouvernement fait beaucoup évoluer les choses en matière d’automobile. Il fait preuve de plein d’idées sur le sujet. Saluons cette bonne nouvelle pour les automobilistes: dès l’an prochain votre garagiste devra vous laisser la possibilité d’opter pour des pièces auto détachées de “seconde main”.


 

Achat de pièces auto: Comment cela va-t-il se passer ?

A compter d’avril 2019, votre garagiste aura l'obligation de vous informer de la possibilité que vous avez d’opter pour des pièces détachées de seconde main - et donc moins chères - lors de la réparation de votre véhicule. Théoriquement rien de nouveau sous le soleil puisque ce principe existe déjà depuis janvier 2017 et que votre garagiste devrait vous proposer cette alternative, sauf que ...pour une raison ou pour une autre beaucoup de réparateurs évitent de vous en parler alors que ces pièces dites issues de l’économie circulaire coûtent de 30 à 50% moins cher que les pièces neuves d’origine. Comme les consommateurs ne sont pas informés, ils paient plein pot.
 

Pas très écologique tout cela !

Résultat des courses, les pièces détachées auto de seconde main peinent à décoller : elles ne représentent aujourd’hui que 2 % du marché de la pièce de rechange. Pas vraiment de quoi limiter les déchets de véhicules en France et, pour les consommateurs, de faire des économies. Afin de contraindre les garagistes à proposer des pièces de réemploi, l’arrêté du 8 octobre dernier précise qu’à compter du 1er avril 2019, les professionnels devront afficher cette option, dès l’endroit où ils accueillent le public pour la prise de rendez-vous. Un affichage clair, visible de l’extérieur des locaux devra également indiquer la liste des pièces concernées car tout ne pourra pas être d’occasion, notamment toutes les pièces comportant un risque important pour l’environnement, la santé publique ou la sécurité routière. Bien entendu toutes ces informations devront figurer sur le site internet du garage. Fini le “papy graisseur” au fin fond de sa campagne.
 

Quelles sont les pièces concernées ?

Pour info, les pièces concernées sont les pièces de carrosserie amovibles ; les pièces de garnissage intérieur et de sellerie ; les vitrages non collés ; les phares, feux et clignotants ; les pièces mécaniques ou électroniques (sauf celles faisant partie des trains roulants ; des éléments de la direction ; des organes de freinage ; des éléments de liaison au sol qui sont assemblés, soumis à usure mécanique et non démontables).
À noter que les pièces de seconde main proviennent soit d’un véhicule destiné à la destruction qui est traité, démonté et valorisé dans un centre de véhicules hors d’usage (VHU) agréé par l’État, soit d’un centre qui la remet en état selon les spécifications du fabricant sous l’appellation échange standard.
 
Notre conseil: si vous le pouvez différez vos réparations, sinon informez votre réparateur de son obligation de vous proposer des pièces d’occasion.

 

Laisser un commentaire