Moteur à cylindrée unitaire variable - Auto-IES.com

Bienvenue sur Auto-ies.com

Moteur à cylindrée unitaire variable

  • mars 27, 2017
  • sur Alexandre

Les marques automobiles ont beaucoup travaillé ces dernières années à réduire les émissions de CO2 ainsi que les consommations de carburant. Hyundai vient à son tour de déposer un brevet pour un moteur cylindrée unitaire variable, une nouvelle technologie qui pourrait éventuellement équiper ses modèles à l’avenir.

 Malgré l’avènement des moteurs hybrides et électriques, les constructeurs continuent toujours à effectuer des recherches sur l’optimisation des moteurs thermiques. Pour preuve, Infiniti doit très prochainement produire en série un moteur à taux de compression variable. Ce système permet d’avoir un rendement plus important avec la même cylindrée mais aussi et surtout de limiter les consommations de carburant.

Fonctionnement du moteur

D’après le dernier brevet déposé par Hyundai, la marque coréenne s’orienterait quant à elle sur un système relativement différent et ingénieux. Ce dépôt décrit en effet un moteur dont la cylindrée est différente selon les cylindres. Pour être plus explicite : Sur un 2.0 L (2000 centimètres cubes) 4 cylindres, la cylindrée « unitaire » est de 500 cm3 par cylindre. La technologie de Hyundai proposerait par exemple 600, 700, 300 et 400 cm3. D’après les explications, le point de combustion serait bien meilleur au niveau du point mort haut. Ce système fonctionnerait également avec un moteur électrique pour optimiser le moteur et réduire les vibrations. Cette technologie est pour l’instant à l’état de brevet. Beaucoup de produits ainsi déposés ne sont d’ailleurs jamais commercialisés. En revanche cela démontre qu’il y a toujours de l’intérêt sur les moteurs thermiques et que des évolutions continueront à apparaître.
Laisser un commentaire