Bienvenue sur Auto-ies.com

Comment mieux conduire la nuit

  • juin 18, 2018
  • sur Alexandre

Dans un blog récent, nous vous expliquions qu’une bonne vue est importante au volant. Nous souhaitons approfondir aujourd’hui le point de la conduite de nuit. Autant se le dire tout de suite, à la différence de certains animaux tels le chat ou le lynx, l’humain est doté d’une piètre vision nocturne. Alors quand, en plus, il nous faut conduire de nuit nous cumulons les difficultés.

 

Pourquoi est ce plus difficile de conduire de nuit?

L’oeil d’un humain capte mal en condition de faible luminosité. La nuit l’acuité visuelle et la vision centrale baissent. Avez-vous d’ailleurs remarqué que dans la quasi obscurité nous voyons mieux en périphérie qu’en face de nous ? De plus de nuit notre oeil perd la notion des couleurs et des contrastes. On ne voit plus vraiment de loin que les objets de grande taille. Pour couronner le tout l’appréciation des distances est perturbée.

 

Et en situation de conduite ?

De jour plus la vitesse augmente plus le champ visuel se rétrécit. La nuit le phénomène est encore plus accentué et l’impression de circuler dans un couloir devient très prégnante. L’autre risque majeur de la conduite nocturne est l’éblouissement. Un faisceau lumineux centré sur la pupille va provoquer le fameux “trou noir” et l’oeil va mettre quelques dixièmes de secondes à se remettre de cet éblouissement. Enfin, nous ne sommes pas tous égaux devant ce phénomène. Plus nous avons froid, plus nous sommes fatigués ou plus nous sommes en manque de sucre, plus notre vision mettra du temps à se reconstituer. Surtout après les fatidiques 40 ans. Bien sûr, ne cherchez aucune amélioration avec le tabac ou l’alcool, le résultat sera encore plus catastrophique.

conduite de nuit Conduite de nuit

Les astuces à connaître pour mieux voir la nuit:

  • Première règle impérative avoir un pare-brise et des vitres de phares parfaitement propres.
  • Changez vos ampoules de phare tous les 2 ans: c’est un point méconnu, mais vos ampoules perdent de 15 à 25% par an de leur efficacité selon l’usage que vous en faites.
  • Autre conseil, lorsqu’une voiture arrive en face, fixez intensément le feu arrière droit du véhicule qui vous précède. A défaut le bas-côté droit de la chaussée. Vous éviterez ainsi quelques dixièmes de seconde d’éblouissement catastrophiques.
  • Achetez des lunettes de conduite anti-reflet à écran jaune. Le must étant celles disposant de coins supérieurs gauches teintés. Le confort de conduite de ces lunettes va vous surprendre. Elles se révèlent aussi très performantes pour la conduite par temps de brouillard.
  • Mangez des myrtilles (non, je ne touche aucune rémunération des producteurs !!!). Grâce à leur richesse en carotène -bien plus que dans les carottes- elles améliorent la vision nocturne et la résistance à l’éblouissement de vos chers globes oculaires.
  • Dernière recommandation, pour un trajet de nuit, faites des pauses. Fermez les yeux afin que ceux-ci se reposent et vous assistent confortablement pour la suite du trajet.

 

Bonne route les amis !

 

Laisser un commentaire