Bienvenue sur Auto-ies.com

LIMITATION A 80 KM/H, ON NOUS MENT ?

  • février 12, 2018
  • sur Alexandre

Contraint par le Sénat, la Délégation à la Sécurité Routière vient de divulguer le bilan (peu convaincant) de son rapport sur le sujet. Et voilà qu’une deuxième affaire sur un reportage semble-t-il “bidonné” de FR2 sur le même sujet vient embrumer le débat alors que le gouvernement annonce la mise en place au premier juillet prochain de cette mesure coercitive.

 

Les faits

Dans un récent article le magazine Auto Plus avait déjà narré les conditions croquignolesques de l’expérimentation. Celle-ci devait servir à valider ou non la généralisation de la vitesse limitée à 80km/h pour tous les axes routiers en France, hors autoroutes et axes de circulation à 4 voies.
Cette fois c’est carrément une chaîne de télévision nationale (France 2) qui semble s’être prêtée complaisamment à cette entreprise de désinformation. En axant son reportage sur le gain de carburant et la sécurité que cette réforme allait apporter.

 

En détail

Commençons (une fois n’est pas coutume ) par la conclusion de l’enquête du média de la télévision nationale : sur un parcours total de 100km, pour une perte de temps de trajet de 3 petites minutes, le gain est clairement au bénéfice du conducteur qui roule à 80km/h en terme de consommation et sécurité. Ce qu’il fallait démontrer. Mais pour qui ?

 

Oui mais

Des journalistes et des associations se sont saisis de cette information pour en vérifier les données. Premier couac, le journaliste annonce que “2 voitures identiques” vont faire le même trajet. Une à 90km/h et l’autre à 80km/h. Fort bien, mais après vérification, il s’agit bien de 2 Peugeot 308 mais pas le même modèle. L’une est de 2017 et l’autre de 2014. L’une dispose de 120 chevaux et l’autre de 115. D’après les consommations homologuées la plus récente consomme 0,5l de moins au 100km et c’est justement celle-ci qui a été choisie pour rouler à 80km/h lors du test.

 

Et en plus

Un journaliste spécialisé a aussi fait ressortir que les deux autos n’étaient pas conduites par la même personne ce qui faussait le test. Reprenant les données d’un constructeur, il indique même que l’écart de consommation avec un même véhicule mais des conducteurs différents peut aller jusqu’à 2l de carburant pour 100km.
De plus le test effectué sur route ouverte et non sur circuit altère les conditions de chaque trajet.
Enfin à trop vouloir enfoncer le clou, France 2 dérape en montrant un exercice de freinage entre les deux véhicules. Puis pavoise sur la différence de distance de freinage de 8,50m entre le véhicule roulant à 80km/h et celui “fonçant” à 90km/h. Or, comme le remarque une autre référence de la presse automobile Auto-Moto, “l’un des conducteurs effectue un véritable freinage d’urgence alors que l’autre ralentit davantage qu’il ne freine brutalement”.

 

Conclusion (provisoire?)

Comme le dit le proverbe, “Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage”. A trop vouloir démontrer que la vitesse est “la seule” responsable des morts et blessés sur la route, le gouvernement ne gagnent qu’à provoquer un mouvement de colère.

 

Laisser un commentaire