Bienvenue sur Auto-ies.com

L’ESSAI D’AUTO-IES: RENAULT TWINGO 3

  • avril 22, 2019
  • sur Alexandre

Mignonne et originale à sa sortie en 1993, la ligne de la citadine de Renault avait ensuite sombré dans l’anonymat avec l’apparition de la deuxième génération en 2007. Depuis 2014 avec la Twingo 3, l’auto a retrouvé du peps.



La vie à bord de la Twingo 3

Cette Twingo 3 ne passe pas inaperçue dans le paysage automobile, c’est indéniable. Et si l’on est un tant soit peu observateur, on peut même lui trouver un petit air de famille avec la Fiat 500. Même si officiellement, c'est la Renault 5 qui a inspiré les designers Renault. Mais peu importe, le résultat final est très chaleureux!
A l’intérieur, la présentation est plutôt agréable, jeune et dynamique. Malheureusement les louanges s’arrêtent là, car même sur les versions haut de gamme, les plastiques font vraiment cheap et les assemblages sont parfois grossiers.
A l’arrière, il y a de la place pour les jambes, c’est même plutôt étonnant compte tenu de la longueur de cette petite auto (3.59 m). En fait, cette bonne habitabilité a été obtenue grâce à un empattement (l’espace entre le centre de la roue avant et celui de la roue arrière) supérieur à la moyenne de la catégorie. Et le coffre dans tout ça ? Eh bien, sans être géant, il demeure dans la moyenne de la catégorie en proposant environ 200 litres de chargement. Il n’a que deux petits défauts : son seuil de chargement est assez haut car il est situé au dessus du moteur et si vous ne bénéficiez pas du déverrouillage du coffre à distance, il faudra alors appuyer sur le bouton caché juste au dessus de la plaque d’immatriculation. Ce n’est pas particulièrement pratique et pour information ce fameux bouton est continuellement sale compte tenu de son emplacement. Au fait, à quoi sert le coffre à l’avant? Finalement à rien! Il ne permet aucun rangement supplémentaire comme on pourrait l’espérer. Il s’agit simplement d’une zone de déformation en cas d’accident. En revanche, comme le moteur n’est pas facile d’accès, le capot glisse afin de permettre les opérations classiques de mise à niveau des liquides de frein et de refroidissement par l’avant de l’auto.

 

Les sensations au volant de la Twingo 3

La particularité technique de cette Twingo 3 réside dans son moteur installé à l’arrière. Pourquoi avoir opté pour une telle architecture ? Tout simplement pour favoriser les manœuvres car l’espace gagné à l’avant profite aux roues qui bénéficient ainsi d’une plus grande amplitude. C’est clairement un atout et c’est finalement ce qu’on attend lorsque l’on est au volant d’une citadine. Autre raison, le coût: en effet, la plateforme et l’architecture sont partagés avec les véhicules de la marque SMART.
Que ceux qui craignent pour la tenue de route se rassurent, cette Twingo présente un comportement très rassurant malgré son moteur situé à l’arrière et ses roues arrière motrices. En augmentant sérieusement le rythme, un léger sous-virage (la voiture a tendance à élargir la trajectoire désirée) se fait ressentir dans un premier temps. Et même si malgré tout, vous continuez à la pousser dans ses retranchements, l’antidérapage ESP livré de série (dès la finition d’entrée de gamme) interviendra immédiatement dès que le train arrière commence à glisser (phénomène de survirage). Finalement, le seul véritable défaut de cette Twingo provient de sa sensibilité au vent latéral.

 

Twingo 3, notre conclusion

Dans la famille Twingo on a le choix entre une SCe 70 à l'agrément certain mais aux performances limitées en dehors de la ville et une TCe 90 plus polyvalente avec une mécanique un peu “particulière”. La boîte à double embrayage EDC associée à cette seconde motorisation permet d'avoir les qualités des deux sans les désagréments, en faisant sans aucun doute la meilleure proposition de la catégorie des citadines à boîte automatique, le tout pour un tarif attractif. Cette Twingo 3 est vraiment jolie ! Elle profite également d’un excellent rayon de braquage et propose un espace et un niveau de confort appréciables, ce qui fait d’elle l’une des meilleures citadines actuelles. Equipée du moteur de 90 ch, elle offre en plus une réelle polyvalence. Elle est presque la citadine idéale.

 

C’est vous qui voyez !!!

Laisser un commentaire