Bienvenue sur Auto-ies.com

LES MARQUES AUTOMOBILES DISPARUES : ZASTAVA

  • septembre 21, 2017
  • sur Alexandre

ZASTAVA: vrai constructeur auto ou simple sous-traitant ?ZASTAVA: vrai constructeur auto ou simple sous-traitant ?

Les débuts de Zastava

Créé en 1953 ZASTAVA est un consortium d’état de la Yougoslavie de l’époque qui fabrique aussi des camions, des autobus et des armes en SERBIE, une des républiques yougoslave. Après un premier essai raté de coopération avec l’américain JEEP WILLYS, c’est grâce à l’italien FIAT que la branche automobile va prendre son envol.Grâce à un accord de licence passé avec le constructeur transalpin, les voitures produites sont des FIAT Campagnola, FIAT 1400 et FIAT 1100 simplement re-badgées ZASTAVA.

Le développement de la marque

En octobre 1955 la marque yougoslave sort la Z-600. Parfait clone de la FIAT 600 ce modèle est décliné sous diverses carrosseries et finitions et va réussir une belle carrière. Les dernières unités produites le sont en fin d’année 1985.Mais le démarrage des ventes est poussif, alors la marque lance en 1961 les 1300 et 1500, berlines et breaks cousins des mêmes autos transalpines. Plus de 200 000 modèles produits jusqu’en 1979. ZASTAVA exporte désormais sa production hors de ses frontières au sein du bloc des pays de l’Est.En 1971 ZASTAVA sort enfin un premier modèle pour lequel il a vraiment collaboré. Basé sur la FIAT 128 c’est une berline à hayon (ce qui manque au modèle italien) et 1 500 000 voitures de ce type sortent des chaînes.Au milieu de la décennie 1970, ZASTAVA décide de changer le nom de ses produits automobiles.

Zastava 101 Zastava 101

Ce sont désormais les YOUGO qui vont parcourir les routes du monde. Eh oui "du monde" car la petite Yougo 45 (FIAT 127) connaît le succès jusqu’aux USA. Plus de 145 000 exemplaires sont vendus outre-atlantique.En 1987 la Yugo Florida est la première ZASTAVA à proposer un choix de motorisation essence ou diesel.1988 la marque yougoslave assemble sur ses chaînes des FIAT UNO à destination de son marché intérieur. Un bide retentissant à peine plus de 2600 autos de ce modèle seront vendues.Au début des années 1990, l’éclatement de la Yougoslavie et les guerres internes entre les ex-états qui la composaient vont mettre le constructeur à genou.

La fin de l'histoire

C’est en 2000 que le gouvernement de la république serbe décide de reprendre la production avec des motorisations Peugeot et en 2004 après moults rebondissements FIAT accepte de reprendre la coopération en effaçant presque intégralement l’ardoise que lui a laissé l’ex-constructeur yougoslave devenu Serbe. ZASTAVA redémarre et assemble la FIAT PUNTO 2 rebaptisé Z10 pour son marché local .Mais rien ne va plus et les autorités Serbes lancent un appel d’offre pour se débarrasser de son constructeur automobile.

Zastava 1300 Zastava 1300

FIAT, Volkswagen et GM sont sur les rangs pour ce rachat.Le 30 avril 2008, FIAT gagne la partie et signe avec le gouvernement serbe un accord prévoyant la reprise de 70% de ZASTAVA. L’accord prévoit aussi des investissements massifs pour moderniser l’outil industriel et lancer de nouveaux modèles.Ce n’est finalement qu’un feu de paille ou une supercherie. Car après des restructurations drastiques et seulement 2000 Punto produites, FIAT fait disparaître la marque ZASTAVA automobiles en janvier 2011 et intègre l’existant dans sa filiale FIAT SERBIE.

Laisser un commentaire