Bienvenue sur Auto-ies.com

Les bouchons dans les carrefours, une plaie dans les grandes villes

  • novembre 8, 2018
  • sur Alexandre

Les français, c’est bien connu, sont râleurs mais aussi très indisciplinés. Pour ce dernier défaut, attention la reprise en main est en cours et vient de commencer par les conducteurs qui circulent dans la capitale et notamment dans les carrefours. Avant de s’étendre très vraisemblablement aux habitants des autres grandes métropoles du pays.


 

Carrefours, Petit éclairage sur un gros incivisme

Une mauvaise habitude bien latine pousse les conducteurs hexagonaux à venir s’agglomérer dans les carrefours sous prétexte que le feu est passé au vert pour eux, alors même qu’ils n’ont même pas la place d’avancer de plus de quelques mètres ( voire de quelques centimètres !) et que leur manoeuvre va continuer à congestionner le dit carrefour. Il faut dire qu’à l’inverse celui ou celle qui tente de faire de la résistance en ne bougeant pas se voit copieusement insulter et klaxonner par les ignares du code de la route qui forment le gros du bataillon.
Nous sommes l’un des rares pays au monde à agir ainsi quitte à nous plaindre ensuite, bien sûr, des bouchons …
 

Petit rappel utile du code de la route pour la circulation dans les carrefours

"Quand un carrefour est encombré, il est interdit de s'y engager même si le feu est vert". C’est, in extenso, ce que dit le code de la route depuis presque vingt ans. En cas d’infraction la sanction prévue est de 135€. Cette sanction n’est, jusqu’à présent, que très peu appliquée car il faudrait placer un membre des forces de l’ordre derrière chaque feu tricolore. Mais la situation est en train de changer et désormais la verbalisation dans Paris se fait grâce aux caméras de vidéo-protection de la capitale.
 

La nouveauté depuis le 17 septembre

Un décret publié depuis cette date permet l’utilisation des caméras de vidéo-surveillance pour verbaliser les conducteurs qui contreviennent à cet injonction du code de la route. Afin d’anticiper sur les réactions négatives des gaulois réfractaires que nous sommes, les autorités ont, dans un premier temps, fait oeuvre de pédagogie en rappelant pendant plusieurs semaines lors d’opérations de prévention les règles du code de la route sur ce sujet brûlant. Maintenant les amendes à 135€ commencent à tomber dans les boîtes aux lettres des indisciplinés. La route sera probablement longue ( et pavée d’amendes) avant de connaître une évolution favorable dans la circulation au milieu des carrefours français. En effet, d’après les premiers “retours”, pour certains conducteurs la pression financière ne semble pas suffisante. Déjà plusieurs conducteurs verbalisés ont fait savoir que tant qu'ils ne perdaient pas de points, ils allaient continuer à passer au feu vert même si le carrefour était encombré...
 
Et vous? quelle est votre attitude lorsque le feu passe au vert pour vous et que le carrefour est désespérément bloqué???

 

Laisser un commentaire